18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 17:36

 

Bonjour à tous,

 

 

Aujourd'hui on continue la chronique de "boycott" de la saison culturelle : Saison culturelle 2011-2012 ; Saison culturelle 2011-2012 : II ; Saison culturelle 2011-2012 : III .

 

Contrairement à l'équipe en place, dans cette contre-programmation, je tente de trouver une cohérence qui ne figure pas dans la programmation officielle. En effet, cette dernière désire  que chacun puisse passer un agréable moment et trouver son goût, tout en mettant en avant notre dialecte.

 

Ainsi, après un concert des Weepers Circus organisé par le Conseil général et un festival de cinéma allemand à la castine à Reischoffen, je vous propose de vous rendre une nouvelle fois dans le nord de l'Alsace.

 

En effet, le relais culturel de Wissembourg organise une soirée autour de jeunes chanteurs ou groupes français, originaires de notre région.

 

 

Le festival Les Wiss du Rock aura lieu le 21 janvier 2012 à 20h00 avec :

 

- Mickael Miro, jeune chanteur français qui a obtenu avec sa chanson L'horloge tourne, le titre de la chanson de l'année dans une émission sur la première chaine de télévision.

 

0602527677781.jpg

 

- Les Roots Noise, groupe originaire des Vosges qui charmera les fans de blues.

 l.jpg

 

 

- enfin les Skannibal Schmitt, groupe formé à Brumath, vous feront découvrir le ska ( style musical rythmé par des  contretemps de guitare, de claviers et de cuivres ).

 

SKANNIBAL-SCHMITT-WEB-290x290.jpg

 

Un festival rafraîchissant et qui propose de découvrir et d'apprécier différents styles et des jeunes artistes.

 

Donc, si le Petit Bal perdu et le Thé dansant proposés à la K'artonnerie ne vous tentent pas, vous êtes les bienvenus à Wissembourg. Pour plus d'informations : http://www.ville-wissembourg.eu/ .

 

 

Kévin Kennel.


 

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Kévin Kennel 30/01/2012 00:40

@ Bredin du village, Effectivement Bourvil est un grand auteur et le spectacle proposé est surement de qualité, mais c'est loin d'être le cas pour la programation culturelle. C'est pour cette
raison que j'appel à ce boycot. Cette chronique a pour but de montrer le ras le bol face à la politique culturelle de plus en plus médiocre et inefficace de Schweighouse Autrement. Donc oui même si
les spectacles peuvent être bon, j'invite une nouvelle fois les schweighousiens à s'abstenir de se rendre à la K'artonnerie en signe de protestation. Nous habitons et Le spectacle sur Bourvil
méritons mieux et le boycot de cette saison culturelle est une manière de demander cela. Kévin Kennel.

le bredin du village 19/01/2012 15:00


Mon commentaire ne  s'applique pas du tout à la programmation culturelle de Schweighouse. J'ai tout simplement voulu mettre l'accent sur un spectacle qui mérite le détour à savoir Le Petit
Bal Perdu. Maintenant, cela n'engage que moi.. 

Vincent FAVRE 19/01/2012 13:30


Le bredin du village,


Kévin saura sans doute répondre lui-même quand il en aura l'occasion, mais j'en profite pour apporter ma contribution au débat.


Je suis d'accord avec vous: il serait exagéré et ridicule de rejeter en bloc la programmation culturelle actuelle . C'est pourquoi nous ne l'avons jamais fait, à la différence de l'équipe en
place qui n'avait jamais mis les pieds dans un seul spectacle proposé par Expressions Communes et qui malgré tout s'est permis de les présenter comme élitistes.


Pour ma part, j'ai assité déjà à plusieurs spectacles depuis 2008. J'en ai d'ailleurs parlé dans des articles.


Il s'agit en fait de prendre le Maire au mot. Il a encouragé les citoyens à aller voir ailleurs, et bien, soit , nous le faisons. Et en effet, il y a de belles choses à voir, souvent meilleures
que celles proposées dans notre commune.


De plus, c'est le Maire lui même qui a prétendu vouloir faire "mieux et moins cher", incitant par là à comparer la qualité de la programmation avant et après 2008.


Si elle avait été un peu intelligente, l'équipe en place aurait pris soin de conserver la structure, le savoir-faire  du Relais Culturel, et toutes les aides qui les accompagnent. Tout cela
a été perdu: c'est le Grand Gâchis!


Vincent FAVRE.

le bredin du village 19/01/2012 10:23


@Kevin,  Pour avoir assisté à une représentation  du"Petit Bal Perdu", je pense pouvoir tout de même vous dire qu'il s'agit d'un très bon spectacle, très bien interprété, riche en
émotions,en particulier pour ceux qui se souviennent de BOURVIL et de son immense talent de chansonnier. Il ne faut pas tout dénigrer à Schweighouse!

Recherchez Sur Le Blog