13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 06:00

Citoyennes, citoyens de Schweighouse et d'ailleurs, bonjour.

 

 

En parcourant la toile à la recherche d'informations utiles à la compréhension de la vie communale, je suis tombé sur le procès-verbal du dernier Conseil d'Administration de l'Etablissement  Public Foncier du Bas-Rhin.  

Le lien qui suit devrait vous permettre de retrouver le document en question:

http://www.epf67.fr/wp/wp-content/uploads/2010-12-08-Compte-rendu-CA-Vdef.pdf

 

 

Pour ceux qui l'ignoreraient ou qui l'auraient oublié, l'EPF est  une structure dépendant du  Conseil Général à laquelle notre commune a adhéré.

Et justement, ce C.A, en date du 8 décembre 2010, avait à l'ordre du jour la ratification des adhésions nouvelles, dont celle de Schweighouse, mais aussi Mutzig, Kirchheim et Weitbruch.

 

 

Mais ça n'est pas tout.

Plus loin, le C.A examine les dossiers de demandes d'intervention présentés par des communes membres. Huit nouveaux dossiers au programme. En sixième position: Schweighouse-sur-Moder.

On apprend que la commune a sollicité l'EPF en vue d'acquérir une maison d'habitation avec terrain sur 16.01 ares, section 19 parcelles n°527, 587 et 589, afin d'obtenir une réserve foncière pour le périscolaire en construction sur une parcelle voisine. On nous dit aussi que la négociation avec le vendeur est en cours et qu'elle respectera l'estimation rendue par le Service des Domaines, le 21 septembre 2010, sous référence n°2010/1456.

Le C.A propose  une acquisition partielle, l'EPF achetant uniquement le terrain et le propriétaire vendant par ailleurs la maison. Une acquisition totale ne semble pas exclue pour autant.

 

 

 

Il s'agit donc d'un bien mitoyen à la maison Martin, acquise pour l'installation du périscolaire:

  DSCN2810DSCN2809

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le plan ci-dessous, que vous pouvez retrouver sur le site du cadastre (http://www.cadastre.gouv.fr/scpc/rechercherParReferenceCadastrale.do#), fait apparaître les trois parcelles concernées: les n° 527, 587 et 589. Pour se répérer: parcelle 642 (avec un grand cercle), le château d'eau; parcelle 246 la maison Martin; parcelle 500 le long de la Rue du Bocksberg; Rue du Château d'Eau le long des parcelles 574, 573...

 

 cadastre parcelles maison Gollner

 

 

 

 

 

 

Cette délibération m'inspire quelques réflexions que je souhaiterais partager avec vous.

D'abord, ne faut-il pas s'étonner du fait que le Conseil Municipal n'ait pas été informé de cette démarche? Le Maire a bien fait une fois ou l'autre une allusion voilée dont il a le secret, annonçant d'autres acquisitions, mais sans plus de précision. On peut penser que le prochain C.M, dont on ignore toujours la date, abordera la question. Mais alors, une fois de plus en matière immobilière comme dans beaucoup d'autres domaines, le C.M ne sera-t-il pas réduit à une simple chambre d'enregistrement? Les élus ne  seront-ils pas tout simplement mis devant le fait accompli, alors que tout est joué d'avance?

Ensuite, contrairement à ce qui est affirmé, le périscolaire n'est pas en construction, loin s'en faut. Il est soumis au bon vouloir de la Com-Com de Haguenau. Comment les représentants de la municipalité ont-ils présenté les choses à l'EPF?

Enfin, pour finir sur des notes plus positives, il me semble que l'on peut souligner l'efficacité de l'EPF, qui a traité rapidement le dossier. D'ailleurs toutes les communes ont obtenu satisfaction lors de ce C.A. Il en est de même lors des CA précédents. Il faut croire que la sélection se fait en amont, lors du dépôt du dossier notamment. En tout cas, mais cela on le savait, l'estimation des Domaines ne peut être dépassée, ce qui constitue un revirement à 180° dans la politique de la municipalité, spécialisée jusque là dans l'achat au prix fort. Sonnerait-on le glas d'ImmoMarcel? Cela dit, je n'ai pas réussi à trouver cette estimation. Est-elle publique? Elle sera sans doute divulguée au prochain C.M. Il paraît logique, cohérent et pertinent de vouloir acquérir du terrain pour le périscolaire, qui aura besoin de place.

 

 

J'attends  vos commentaires avec curiosité.

 

 

 

Vincent FAVRE.

Vincent-001

 

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Vincent FAVRE 14/01/2011 11:32



Chrichri,


Effectivement, c'est le discours qui a été tenu.


Le projet de périscolaire est en suspens.D'abord parce que son coût a été largement sous-estimé. D'où la proposition de démolir la maison Martin et de solliciter la Com-Com.Ensuite à cause du
risque lié au prêt Helvétix qui, s'il n'est pas renégocié favorablement, empêcherait tout nouveau projet de grande ampleur.


Malgré ce contexte, il me semble plutôt cohérent de la part de la municipalité de vouloir anticiper.


Cela dit, rien n'est fait. La négociation avec le propriétaire peut très bien échouer. Pour l'instant, l'estimation des Domaines est inconnue. La participation de l'EPF n'est pas clairement
définie: ensemble du bien ou terrain seulement?


Un aute point m'interpelle. Pourquoi faudrait-il tout d'un coup plus de place pour le périscolaire? Cette question n'avait à ma connaissance jamais été abordée. Peut-être est-ce dû au fait que
l'équipe en place souhaite un périscolaire plus grand que le projet de départ. Autant construire  un bâtiment de grande capacité car les besoins vont continuer à croître dans les années qui
viennent.


Vincent FAVRE.



chrichri 13/01/2011 23:25



Et moi qui avait cru entendre notre Marcel dire dans son message de fin d'année (heu non de fin de dernier Conseil Municipal) que Schweighouse n'avait plus le sou, que Schweighouse était placé
sous controle de gestion et devait renoncer à son projet de périscolaire ABCM.


Ah comme ma bonne vielle mère avait raison quand elle disait: n'écoute pas ce qu'ils disent, regarde ce qu'ils font!


 



Recherchez Sur Le Blog