5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 16:10

Citoyennes, citoyens,

Si l'on en croit le très sérieux et très officiel procès-verbal du Conseil Municipal qui s'est tenu à Schweighouse-sur-Moder le 8 avril dernier, nos élus ont notamment décidé en point 15 d' approuver l'installation d'un-je cite: "caliquot urbain". Vous pouvez le constater par vous-même en consultant le site de la commune ou bien en demandant le texte en Mairie.

Le seul problème, c'est qu'un "caliquot", urbain ou non, cela n'existe pas. Sans doute l'auteur de cette merveilleuse prose aura-t-il été quelque peu déconcentré en pensant à ses futurs congés estivaux et aura confondu avec un coquelicot.

Les lecteurs fidèles de notre blog savent que c'est bien un calicot, avec un "c", qui a été loué par notre commune. Plusieurs commentaires ont d'ailleurs été écrits à ce sujet.

Vous trouverez une photographie dudit calicot au bas de l'article.

Ah, si au moins il s'agissait d'un coquelicot, nous pourrions légitimement nous réjouir. Mais non.

Un coquelicot, c'est naturel. Comme le dit un certain Marcel (vous ne connaissez pas, peu importe): "il n'y a pas de mauvaises herbes". Le calicot, lui, n'a rien de naturel, bien que conçu, fourni et installé (je crois) par la société Naturembal. Société dirigée il y a peu par M.Théo Baumuller, conseiller municipal membre de l'équipe au pouvoir! Mais rassurez-vous, il est à la retraite. Non, le patron, ça n'est plus lui, bien sûr: c'est sa fille!

Un coquelicot, c'est gratuit. Le calicot, c'est 4000 euros par an.

Un coquelicot c'est charmant, c'est joli, gracieux. Le calicot, il est tout simplement moche. L'équipe Schmitt contribue à l'enlaidissement de notre commune, pourtant déjà bien avancé depuis des décennies à la faveur des choix et non-choix des équipes successives! Notre centre-ville, ou ce qu'il en reste, n'avait pas besoin de cela! Etienne Weber, de l'opposition Schweighouse Renouveau, l'a d'ailleurs fait remarquer au moment du vote.

Un coquelicot est éphémère et fragile. Le calicot? Il est là pour 5 ans au moins (ce qui nous donne 20 000 euros pour Naturemball). En plus, il n'est pas démontable...

On voit bien qu'il ne faut pas confondre calicot et coquelicot!

Mais ne vous méprenez pas pour autant. Je suis le premier, avec les autres membres de l'équipe du blog, à considérer qu'il est important de communiquer. Combien de fois avons-nous déploré le manque de transparence de l'équipe Schmitt? Il est donc utile et légitime pour une municipalité de dépenser (ici en location) de l'argent dans ce domaine. Je rappelle que deux panneaux lumineux seront installés également. Mais je m'étonne du choix de cette structure. J'entends encore Marcel Schmitt, lors d'un entretien en 2008 (du temps où il acceptait encore de m'adresser la parole), exprimer son dégoût devant la colonne Morris de la place du Maire Wendling...

Pour ma part, je vois ici une décision prise dans l'urgence, mal pensée, qui s'inscrit dans une évidente volonté électoraliste de pré-campagne: en mettre plein la vue aux citoyens afin de faire croire que l'équipe en place fait beaucoup pour la commune!

Je me console en me disant que les prochaines manifestations organisées par l'équipe du blog trouveront place sur le calicot! Non? Alors, peut-être annoncera-t-il un heureux événement en mars 2014?

Qu'en pensez-vous, citoyens?

Vincent FAVRE.

Ne pas confondre calicot et coquelicot.
Le blog Schweighouse sans son Maire
commenter cet article

commentaires

L'arbre Muller 05/08/2013 23:16

L'équipe de l'encore Maire grand écologiste vient de poser au centre ville une pollution visuelle inesthétique qui défigure le centre ville. Aucun appel d'offre légal connu pour cette grandiose sculpture métallique, un contrat de maintenance mal ficelé qui sera soumis au contrôle de légalité prochainement, y aurait-il une prise illégale d'intérêt par un élu cautionné par Monsieur SCHMITT ? Combien coûte chaque "coquelicot", cinq cent, mille € pièce ? Trop cher je préférai les prairies fleuries abandonnées à leur triste sort...

Recherchez Sur Le Blog