23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 16:49

Citoyennes, citoyens,

Même si, pour des raisons techniques indépendantes de ma volonté, je n'ai pas pu en publier l'ordre du jour, j'ai bien assisté au dernier Conseil Municipal de notre commune qui s'est tenu lundi 15 juillet.

En voici le compte rendu alternatif, citoyen et indépendant, dont vous ne trouverez le contenu ni dans le p-v officiel émanant de l'équipe en place ni dans l'article des DNA.

1 Le contexte: on sent que c'est l'été...

La presse locale n'a pas daigné se déplacer. Sans doute le contexte estival, propice aux vacances, y est pout quelque chose. De même, on peut déplorer l'absence, même excusée, de neuf conseillers municipaux. C'est tout juste s'il n'y avait pas plus de monde dans le public. J'ai oublié de compter, mais je trouve que nous étions assez nombreux étant donné les circonstances: une quinzaine? Certes, un peu toujours les mêmes, les habitués.

L'équipe du blog ne peut qu'une fois de plus déplorer la non publication de l'annexe du C.M, document que reçoivent les élus et qui permet d'en savoir plus sur les tenants et aboutissants de chaque point abordé. Je pense que l'équipe qui remportera les élections municipales en mars 2014 devra s'engager à diffuser ce précieux complément. La participation citoyenne passe par là. Mesure facile, rapide et qui ne coûte rien. Serait-ce illégal? Et bien que notre commune prenne le risque et montre la voie! Un peu de courage, de vision et d'innovation: voilà ce qui manque à l'équipe Schmitt, depuis le début!

L'ordre du jour semblait plutôt léger sur le papier. D'ailleurs, je crois bien que tous les points, sans exception, ont été votés à l'unanimité. Faut-il s'en réjouir?

2 Plusieurs points n'ont (hélas?) été que des formalités.

Les points 1 et 2, respectivement adoption du p-v de la séance précédente et désignation d'un secrétaire de séance (devinez qui...).

Le point 6: délégation d'attribution en matière d'assurance, qui permettra au Maire de passer des contrats d'assurance et d'accepter les indemnités de sinistre sans passer par le Conseil Municipal, tout en l'informant. J'espère au moins que le Maire est bien assuré car il risque quelques chutes dans la campagne électorale qui se profile...

Le point 7: remise gracieuse de pénalités à M. Alain Fenninger. Ce dernier avait écopé d'une pénalité de retard de paiement de 80 euros dans le cadre d'un permis de construire. Mais cela suffira-t-il pour obtenir son vote en mars 2014? Je ne pense pas que l'on achète les électeurs dans notre bonne commune...

Le point 10:vente de parcelle communale à la SCI FT Carlen et Fils. Plus de terrain pour le garage Carlen qui souhaite créer des stationnements. Environ 20 ares à 750 euros l'are (non constructibles) soit 15000 euros ou presque. Mon passage préféré extrait de l'annexe du C.M: " Le propriétaire, conscient de la valeur paysagère de la forêt, s'engage à ne pas défricher sur environ 15 mètres à partir de la route de Strasbourg et à conserver, dans la mesure du possible, des arbres de caractère". Dans la mesure du possible, cela va sans dire...

Points 11, 12, 13, 15, 16, 17 et 18 : Demandes de subventions Running Team, paroisse protestante, ABCM, Énergies renouvelables, Energym Schweighouse, Union, Donneurs de Sang Bénévoles.

Les points 19 et 20 n'ont pas donné lieu à un vote: rapports d'activités disponibles en Mairie (APOIN, Syndicat Intercommunal des Eaux de la Basse Moder, Numéricâble, Lyonnaise des Eaux, SEM) et marchés publics.

3 Quelques points ont suscité des discussions (quand même...).

Le point 3: demande de subvention dans le cadre de la renégociation relative à l'emprunt Helvétix. L'équipe en place souhaite déposer une demande de subvention dans le cadre du fonds de soutien aux collectivités locales créé en 2012. Elle chiffre le coût des renégociations successives à 673 194,97 euros. Jean Gorzelanczyk croit savoir que pour bénéficier de ce fonds, il faut que la procédure soit en cours. Etienne Weber estime qu'il n'est pas pertinent stratégiquement d'annoncer le chiffrage des renégociations, d'autant plus que l'emprunt a également généré des gains, avec notamment de l'argent placé. Hélas, Marcel Schmitt, fidèle à lui-même, ne veut pas communiquer là-dessus. Il propose à l'opposition de le faire dans le Bulletin Communal (et non pas municipal!!!), oubliant (?) que dès la prochaine publication, nous entrerons dans la zone de turbulences de la campagne électorale pour les municipales de mars 2014.

Le point 4: convention de financement avec l'école associative ABCM. Hélas, comme souvent, plusieurs points demeurent obscurs ou très mal expliqués. L'équipe en place ne précise pas quel est le statut de l'ABCM: sous contrat d'association (contributions obligatoires inscrites au budget de la commune) ou sous contrat simple (participations facultatives obéissant au régime des subventions pour lesquelles le C.M se prononce chaque année). On suppose que c'est le deuxième, puisque des subventions sont proposées. Mais on ne nous précise ni le montant des subventions versées aux écoles publiques, afin de s'assurer qu'ils sont identiques, ni quels montants l'ABCM recevait jusque là, afin de constater l'évolution. Les montants proposés sont: 1595 euros par élève en maternelle et 474 en élémentaire. Soit 36 685 euros pour 23 élèves de maternelle et 13 272 euros pour 28 élèves en élémentaires.

Etienne Weber estime ce montant trop élevé et s'étonne que l'ABCM emploie deux Atsem pour 23 élèves. Il rappelle qu'une mutualisation des écoles permettrait des économies.

Il n'en fallait pas plus pour déclencher la colère Marcel Schmitt, qui se lance dans une longue et maladroite défense de l'école bilingue privée. Très franchement, je n'ai pas le temps de développer ce point pourtant fort intéressant qui, peut-être, sera abordé lors de la campagne électorale. Si, sur le fond, je peux être an accord avec certains arguments développés par le Maire en faveur du bilinguisme, sa manière de présenter les choses est tellement caricaturale, étroite et simpliste que j'ai pitié pour lui. Avec Marcel Schmitt, l'Alsace en général, et le dialecte en particulier, ont trouvé leur pire avocat! Qu'il prenne sa retraite une fois pour toutes et qu'il laisse le soin à des citoyens compétents de s'occuper de la chose publique!

Le point 5: redevance pour occupation du domaine public routier et non routier communal due par les opérateurs de communications électroniques.

Richard Barth, adjoint aux Finances, est fier. Il a lu un article et a découvert, ô miracle, que l'occupation du domaine public par des opérateurs de télécommunications donne lieu à versement de redevances. Et ce depuis 2005! Non mais quelle négligence de la part de l'équipe précédente! Heureusement que l'équipe Schmitt reprend les choses en mains! Il est proposé des tarifs pour 2013. Je n'ai pas noté le manque à gagner (je ne sais plus s'il a té évalué, il faudra regarder le p-v).

Mieux vaut tard que jamais lance Jean Gorzelanczyk, mais en réagissant plus tôt on aurait évité la taxe sur l'électricité! Etienne Weber, qui n'a pas apprécié la pique lancée par le Maire, rappelle qu'avec deux DGS l'équipe au pouvoir devrait se garder de délivrer des leçons de bonne gestion communale. Ambiance préélectorale...

Je rajouterais que tout cela est très bien mais ridicule par rapport aux dépenses immobilières et foncières de l'équipe Schmitt.

Le point 8: réhabilitation du site du Codec. Estimation de l'agence d'architecture: 250 000 euros environ! On pourra dire que cela aura coûté cher à la collectivité, et ça n'est pas terminé. Bien sûr, élections oblige, les travaux seront terminés fin 2013. Une abstention: Jean Gorzelanczyk.

Le point 9: signature d'une convention d'échange de données naturalistes avec l'Office des Données Naturalistes d'Alsace. Il a suffi qu'Etienne Weber fasse remarquer qu'une signature plus précoce de cette convention aurait permis d'éviter l'épisode gagée des prés pour qu'une explication ait lieu sur la politique d'urbanisation. En particulier sur la question de savoir où l'on urbanise: les uns (équipe en place) privilégiant le terrain Hasslen, les autres (opposition) le secteur vers Haguenau. Etienne Weber estime que les premiers sont restés à une vision datant des années 70 et qu'ils n'ont pas su évoluer. Je dirais même plus: des années1870...

Le point 14: la Fédération des Commerçants Artisans et Prestataires de Services de Haguenau et Schweighouse fait une demande de subvention pour financer en partie une opération de communication qui aura lieu du 15 août au 15 septembre prochain dans la zone commerciale de Schweighouse. Pour une fois, Etienne Weber et Jean Gorzelanczyk sont d'accord: cette opération relève de la Com-Com, qui reçoit la taxe professionnelle de ladite zone commerciale. Ce qui n'empêche pas l'unanimité...

4 Les points divers abordés en fin de Conseil sont riches d'enseignement.

Les travaux dans la Maison Jung s'élèveront à 250 000 euros environ.

Le Festival du Conte? Une réussite bien sûr! Je veux dire selon Nicole Halter, adjointe (c'est ce qu'on dit) à la Culture et à l'État-Civil. Moi qui y suis allé, pas comme les brutes épaisses qui ont démoli Expressions Communes sans avoir mis les pieds au moindre spectacle, je n'ai pas tout à fait le même verdict. Curieux, non? Mais j'y reviendrai dans un autre article.

Le terrain Wolff (pas sûr de l'orthographe) se compose de deux parties: la propriété Knoederer, démolie, qui laissera la place à un parking d'une bonne vingtaine de places, et une partie non détruite de ares, qui serait revendue.

La maison Martin, c'est désormais 20 ares de friches. Et bientôt des constructions? Avis aux amateurs: 4 à 5 lots, pour des maisons individuelles sous la ligne à haute tension, pour des couples avec enfants, c'est attractif et convivial. Pour seulement 20 000 euros l'are.

La maison de retraite a racheté au Sivom les bâtiments, pour 1.3 millions d'euros. Pour autant, l''équipe en place rassure Etienne Weber qui s'interroge: rien ne changera dans le statut ni la politique d'administration de cet établissement.

Le prochain C.M aura lieu en septembre, à une date non encore communiquée.

En revanche, Marcel Schmitt n'est pas peu fier d'annoncer la date du 7 septembre. En effet, quatre ans après, il nous refait le coup du Tour du Propriétaire, de sinistre mémoire.

Il lance une invitation pour une visite guidée des travaux inaugurés: poste de police, école du Moulin, Cosec...Les élus sont conviés, sans doute des officiels. Et les citoyens? Il ne sait pas encore. De même qu'il hésite sur le moyen de locomotion. Quand il annonce que cela pourrait être à pieds, plusieurs élus de l'équipe en place semble horrifiés!

Quelques questions. Si je fais le déplacement, osera-t-il une fois de plus me menacer, m'insulter et m'agresser publiquement? N'est-ce pas le lancement déguisé de la campagne de l'équipe sortante? Et si c'était l'occasion de lancer un Schmitto-Tour dans lequel seuls les citoyens non élus pourraient s'exprimer?

Je vous l'avais dit: Marcel Schmitt a intérêt à vérifier son contrat d'assurance...

À vos commentaires, sous le soleil exactement!

Vincent FAVRE.

Compte rendu alternatif du Conseil Municipal du lundi 15 juillet.
Le blog Schweighouse sans son Maire
commenter cet article

commentaires

Mono cycle 07/08/2013 23:56

Le tour du propriétaire, je tiens à rappeler que le propriétaire ; ce sont les habitants de schweighouse donc nous. Le mutualiste a choisi de ne point mutualiser mais de dilapider l'argent des sociétaires Schweighousiens. De sinistre mémoire, en relisant l'historique du Blog Monsieur Favre avait fait l'objet d'intimidations, de menaces verbales et même physiques devant nombre de témoins lors de cette balade. Sa présence avait irrité, agacé l'encore Maire ...Rendre compte à un citoyen engagé, un scandale pour la démocratie, en plus ce Monsieur Favre n'est même pas du village et de l'époque. .Je pensais que le "label" citoyen ne se basait pas sur le sectarisme . Le Maire doit respecter chacun de ses concitoyens même si son opinion diverge de la sienne. J'encourage donc à faire preuve de solidarité avec Monsieur Favre qui va braver la réunion de notre copropriété commune. La citoyenneté schweighousienne ne s'acquiert pas sur des bases dynastiques mais sur l'intérêt qu'on porte à sa commune, les immigrés de schweighouse s'en souviendront bientôt car ils votent comme tous les autres.

Le désintoxiqué taxé 04/08/2013 07:35

Les électeurs ne devront pas oublier en 2014 que l'emprunt Toxic 1 contracté par l'équipe Loesch/ Weber, aujourd'hui Specht a été une faute gravissime pour notre commune et que l'emprunt Toxic 2 fût " l'expression communes" du talent de négociateurs mutualistes hors paire que sont Monsieur Schmitt/Barth/Mapps. Finalement la solution alternative Gorze et Baumuller aurait pu être la bonne , on ne saura jamais.les annuités de remboursement à très long terme vont limiter les marges de manœuvre de la future équipe municipale, elle en aura fait des dégâts cette génération d'élus .

decellevunschweighuse 05/08/2013 21:55

désintoxiqué de quoi?
je lis votre message et j'ai l'impression que bientôt vous allez faire un appel aux dons pour erriger une statue à ces 3 compères. Je pense réellement que vous payerez plus pour le monopoly géant auquel s'amuse Marcel et ses compères, avec nos impôts à nous que pour le prêt toxique qu'ils ont si habilement négocié. Je viens de faire racheter mon prêt maison par une autre banque et j'ai obtenu 3.10% sur 15 ans. Marcel avec ses connaissances et sa stratégie il a signé pour combien, rappelez-le moi?
Nuss met im!

Vincent FAVRE 01/08/2013 08:35

L'am'énageur,
Vous avez tout à fait raison: il s'agit bien du Codec. Même si le Cosec a lui aussi connu des travaux récemment...C'est une erreur de ma part, que je viens de rectifier.
Merci pour votre lecture attentive.
Vincent FAVRE.

l'am' énageur 01/08/2013 11:23

Pour ce qui est du COSEC, là aussi il y aura à redire

l'am' énageur 01/08/2013 08:03

Pour revenir sur les différents réhabilitation (CODEC et Maison JUNG), ce ne sont que des estimations, reste à valider le montant exact qui ne manquera pas d'augmenter de façon sensible....

Quand on voit les provisions qui ont été faites sur d'autres projets, comme le Périscolaire (annulé entre temps) ou l'école du Moulin, on peut se demander qui est capable de faire une estimation précise dans les services de la Commune....

l'am' énageur 01/08/2013 07:57

Pour le point 8 : ne serait ce pas plutôt l'aménagement du CODEC ????

l'am' énageur 01/08/2013 07:55

Surprenant le désir de faire inaugurer des travaux, surtout quand ils n'ont aucune légitimité.

Pour ne parler que des bureaux de la Police Municipale :
- QUID de la déclaration de travaux à faire passer au CM pour un changement de destination....
- QUID du passage de la Commission de Sécurité en permettant l'ouverture.

Pourtant, dans les seins du seins Communal, toutes les compétences semblent être présentes avec 4 cadres A, dont un spécialiste en URBA, conseil particulier du Maire, en la matière....

Il faut également rappeler que la Commune est habituée de décisions hâtives d'ouverture d'établissement recevant du public, puisque des blanc-seing ont été accordé à certain commerce sans accord de la Commission de Sécurité, l'adjoint chargé des finances .... Vraie démarche ou Copinage ????

l'âm-énageur 28/07/2013 21:18

Surprenant de voir le chapelet d'inauguration du 7 septembre.

Surprenant de constater que les méthodes ne changeront jamais.

Quoi de plus surprenant de voir qu'un projet comme les nouveaux Bureaux de la Police Municipale, surtout quand on sait que la partie administrative a été traitée par dessus la jambre....

QUID de la déclaration de travaux manquante ! A titre privé, si vous deviez l'oublier, le Maire n'hésitera pas à vous envoyer un contrôle, surtout si vous n'êtes pas dans ses petits papiers?
QUID du passage de la Commission de Sécurité pour un changement de destination !!! Il est vrai, qu'a SCHWEIGHOUSE, qu'ils ont l'habitude d'autoriser des ouvertures sans passage de la Commission de Sécurité.

Alors pensons à préparer des oranges pour notre "Maire" s'il devait y avoir un accident dans un bâtiment non-autorisés !!!!!

l'âm-énageur 27/07/2013 11:21

Trop belle initiative que de faire la tournée des derniers chantiers de l'Air-SCHMITT.

Surprenant aussi de constater que les nouveaux locaux de la Police Municipale alors que règlementairement, ils n'existent pas

QUID de la déclaration de travaux qu'aurait du signer le Maire, après accord du CM, pour un changement de destination ???
QUID du passage de la Commission ERP pour cette ouverture ????

Mais pourquoi n'est on pas surpris de cette méthode quelque peu irréfléchie, mais au combien courante à Schweighouse ou plus d'un commerce a ouvert sans passage de la Commission ERP.

Des passedroits réalisés par l'adjoint aux finances sous couvert de WURSTELSCHMITT

Que dire du contingent de conseiller technique incompétent, urbaniste en tête, incapable de faire réaliser les démarches obligatoires dans l'ordre.......

Il ne manquerait plus qu'un accident, et nous serions obligé d'apporter des oranges à notre "vénéré" Maire

Recherchez Sur Le Blog