12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 19:50

Citoyens survivants du schmittisme, bonjour!

 

Figurez-vous que la poélitique a encore frappé.

 

Il y a un an environ , j'envoyais une carte postale peu banale au Maire et le faisais savoir, pas peu fier, dans l'article suivant:  Une carte postale pour le Maire. À l'époque, elle était envoyée de Brest et faisait allusion à une phrase dont Marcel Schmitt a le secret, sur les maisons closes, souvenez-vous.

 

Cette fois, la carte a été postée dans le Nord. Moins belle esthétiquement que la précédente, elle est plus explicite politiquement:Carte Postale 2012

 

 

Je n'ai plus-hélas-le petit texte qui accompagne la carte mais je vais vous livrer ce qu'il disait en substance.

 

Cette expression en patois du Nord peut se traduire littéralement ainsi: "Je dis grand, je fais petit",  autrement dit "Promettre et tenir sont deux".  Adage populaire malicieux que l'on peut lire sur un mur à Houdain (Pas-de-Calais). Chacun aura compris qu'il s'agit là d'une formule qui sied parfaitement à Schweighouse Autrement, équipe championne ès engagements non tenus (on ne les compte plus!). Et qui pourait devenir la devise de la commune, inscrite en lettres d'or au fronton de notre Maison Communale.

Et puisque je vais en Provence cet été, je crois pouvoir trouver une devise pour Schweighouse Renouveau, l'opposition.

 

 

Cette fois, la lettre était adressée à tous les élus de la commune. L'auront-ils lue? Comprise? Appréciée? Gardée? Archivée? Exposée? Déchirée? Détruite? Déposée à la Police Municipale comme pièce à conviction d'un attentat poélitique anti-schmittien?

S'ils font la collection des cartes postales, ils vont être servis: il y en aura d'autres!

 

 

 

 

Vous aussi, prenez votre plus belle plume et envoyez des cartes postales poélitiques, à l'adresse de la Mairie bien sûr: 29, Rue du Général de Gaulle.

Ou bien trouvez d'autres idées étonnantes, drôles, originales et dérangeantes. Mais toujours avec goût, cela va sans dire.

 

Bousculez ces élus qui dorment et qui n'apprécient que les habitants dociles et muets.

 

Vincent-001Vincent FAVRE.

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog