8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 13:13

Citoyennes, citoyens de Schweighouse,

 

Le 11 novembre approche à grands pas. Je suppose que la commémoration de l'armistice de la Première Guerre Mondiale débutera, comme d'habitude, à 11 heures. Et qu'elle se tiendra devant le monument aux morts.

 

 

DSCN1726

 

 

 

Je voudrais vous livrer trois bonnes raisons d'y venir.

 

 

 

1 Le discours du Maire.

 

Les lecteurs fidèles connaissent mon attachement à cette cérémonie, que Marcel Schmitt a tenté, en vain, de récupérer et de dévoyer. Les articles qui suivent ont largement dénoncé cette entreprise honteuse: Le 11 novembre en danger.  Tous à la commémoration du 11 novembre!   Commémoration du 11 novembre: le Maire aurait-il compris la leçon? 

  Cérémonie du 11 novembre: pourquoi il est important d'y être.  

 

Le Maire a d'ailleurs essayé la même chose avec le 8 mai: Cérémonie du 8 mai: vigilance!     

Voilà donc une  première raison d'être présent: s'assurer que Marcel Schmitt et son équipe ont bien compris que le 11 novembre n'est pas une tribune autonomiste.  

  

2 Le monument aux morts.

 

C'est également l'occasion de manifester l'importance que nous accordons à ce lieu de mémoire qu'est le monument aux morts, tellement mal placé dans notre commune et régulièrement la cible d'un affichage indigne, privé voire municipal:

Le monument aux morts n'est pas un panneau d'affichage municipal!        

Monument aux morts: l'affichage continue!     

Monument aux morts: encore cet affichage, cela suffit!     

Cette pratique n'a d'ailleurs pas disparu, malgré ces nombreuses mises en garde. Voici une photographie qui le prouve (elle date du 2 septembre dernier): 

DSCN6539 

   

 

3 L'hymne national.

 

Par ailleurs, depuis que l'équipe en place a prié l'EMM d'aller jouer ailleurs, qui sait si nous aurons droit à une aussi belle et émouvante Marseillaise que les années précédentes? Je ne parle pas ici de la chorale des enfants, mais bien de la version instrumentale.

 

 

Il ya bien sûr beaucoup d'autres raisons de venir à cette cérémonie. Cette année, elle tombe un dimanche, j'espère donc que vous y serez nombreux. Pour ma part, je serai présent, attentif, concentré et vigilant.

 

 

 

Vincent-001Vincent FAVRE.

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Vincent FAVRE 12/11/2012 12:44


Merci à tous pour vos commentaires qui me réconfortent: le 11 novembre ne laisse pas indifférent!


Merci  Stierkopf pour ce lien qui alimente la réflexion.


Je suis convaincu, comme l'auteur de cet article, qu'il faut s'interroger sérieusement et sereinement sur le sens que l'on veut donner au 11 novembre. Que commémore t-on
exactement? De quoi le 11 novembre est-il le nom? Quel message veut-on transemettre à nos enfants? Pourquoi chanter la Marseillaise à Schweighouse ce jour-là? Pourquoi ces trois
couplets? Quelle cohérence entre les enfants qui chantent, le discours du Maire, le disours du secrtaire État, le dépôt de gerbe, la présence d'anciens combattants, l'hymne qui est joué? Les
députés ont voté une loi en février, mais les citoyens ont-ils été consultés? Une représentation allemande ne serait-elle pas la bienvenue? Un moment d'échange et de réflexion peut-il avoir sa
place? Pourquoi si peu de monde? Comment attirer les citoyens? Quelle place pour le public lors de la commémoration?Doit-on glorifier le sacrifice ou au contraire dénoncer la guerre dans une
optique pacifiste? Que dire des raisons de la Première Guerre Mondiale? Faut-il amender notre monument aux morts et lui donner une tonalité pacifiste? Faut-il lire les noms des morts de la
commune et oser dire "mort pour l'Allemagne"? Peut-on faire parler les morts?


Cela vaut la peine de s'arrêter un peu, de se mettre autour d'une (bonne) table et d'y réfléchir! Sans attendre que les élus nous disent ce que nous devons penser! Lors d'un Conseil
Populaire?


Vincent FAVRE.

Stierkopf 12/11/2012 05:45


A lire également, le point de vue d'un professeur d'histoire sur ce qu'il qualifie de dérive mémorielle
: http://blogs.rue89.com/journal.histoire/2012/11/10/11-novembre-rend-hommage-la-guerre-pas-aux-morts-228862

hidden 11/11/2012 22:52


De Celle


Il me semble que vous confondez la grande guerre (14-18) avec la geurre de 39-45


les malgrés nous, c'était pendant la 2ème alors que le 11 novembre commémore la fin de la 1ère.


Je suis tout à fait d'accord avec Vincent lorsqu'il préconise une cérémonie qui célèbre la paix plutôt que de lui donner donner une inflexion étroitement patriotique française car nos grands
parents sont morts sous l'uniforme allemand et non français.


On peut difficilement lors du discours du 11 novembre parler en Alsace des morts pour la France alors qu'ils ont combattu sous l'uniforme d'en face. Donc que l'on parle de la construction
Européenne et de la paix en Europe en ce jour du 11 novembre ne me parait pas si incongru.    

Vincent FAVRE 11/11/2012 22:09


De Celle,


Mes propos ne concernent que la Grande Guerre, c'est-à-dire la Première Guerre Mondiale. À Schweighouse, comme dans toute l'Alsace-Lorraine, les hommes ont été enrôlés dans l'armée allemande.
Sauf erreur, sur les 49 morts de notre commune entre 1914 et 1918, 48 sont tombés avec l'uniforme allemand. Selon moi, la commémoration du 11 novembre doit en tenir compte et ne pas faire
semblant que tout le monde est mort pour la France. Le discours national sonne faux: il ne tient pas compte des spécificités régionales et locales. Il n'y a à mes yeux aucune différence
entre ceux qui sont tombés pour la France pendant cette guerre et ceux qui sont tombés pour l'Allemagne. Tous sont des victimes de cette immense boucherie.


La question de la Seconde Guerre Mondiale est toute différente.


J'espère avoir dissipé un doute.


Vincent FAVRE.

DeCelle 11/11/2012 21:19


Vincent,


que laissez vous entendre lorsque vous écrivez:


"Surtout en Alsace: les morts pour l'Allemagne pendant la Grande Guerre y  sont bien plus nombreux!  Faites vous référence aux malgré-nous ou pensez-vous que les jeunes alsaciens,
nos parents enrolés dans l'armée allemande l'ont été par idéologie?  Cette remarque aurait fait très mal à des gens que j'ai cotoyé et qui n'ont jamais oublié ce qu'ils avaient endurés,
malgré eux!


Je partage en général votre approche et apprécie vos commentaires fondés et documentés, mais là...


Ne me faudrait-il pas me méfier de vous aussi?

Vincent FAVRE 09/11/2012 18:08


Pour moi, ça n'est pas au monument aux morts de se déplacer, mais bien aux véhicules! Je veux dire par là que le problème n°1 dans notre commune est la circulation intense des véhicules
à moteur. Mais c'est un autre sujet, très vaste, et que l'équipe en place ne prend hélas pas au sérieux.


Donc ça ne me gêne absolument pas que la circulation soit interrompue pendant les cérémonies, au contraire cela me ravit et m'enchante. Ce qui n'empêche pas certains de passer...


 

léo 67 09/11/2012 17:51


Le11 novembre restera toujours la commémoration de l'armistice de 1918 et cette loi est comme vous le dite un ajout, j'aurais préféré une autre date pour rendre hommage aux Morts de la génération
OPEX, mais bon le gouvernement a pris cette décision et elle a été voté .Ensuite effectivement Monsieur Fabre il ne faut pas se détourner des enjeux de notre commune, mais je voulais juste le
préciser et vous avez omis de le faire .Ensuite pour ce qui est de l'emplacement du monument qui me semble-t-il vous pose un problème, moi personnellement je le trouve très bien là où il est. Il
fait partie de l'histoire du village et le déplacer serait à mes yeux un sacrilège, et ce n'est pas les deux voire trois commémorations dans l'année qui vont gêner nos habitants et les
automobilistes d'autant que ce sont des jours fériés et qu'ils ont la possibilité de faire le tour...

Vincent FAVRE 09/11/2012 14:47


Léo 67,


Merci pour votre commentaire, qui m'inspire quelques remarques.


D'abord, l'article 1er de la loi que vous citez rappelle que le 11 novembre reste avant tout la commémoration de l'armistice de 1918. L'hommage à tous les morts pour la France est un ajout.


Ensuite, pour ce qui me concerne, je trouve cette loi inappropriée dans le sens où elle dévoie le sens de cette journée. J'aurais préféré que le législateur tire le 11 novembre vers une cérémonie
qui célèbre la paix et l'Europe plutôt que lui donner une inflexion aussi étroitement patriotique. Surtout en Alsace: les morts pour l'Allemagne pendant la Grande Guerre y  sont bien
plus nombreux! Sans compter la confusion, l'amalgame entre des conflits qui n'ont pas grand chose en commun! La mémoire ne doit pas se passer de rigueur historique. Il me semble que la Première
Guerre Mondiale a encore des choses à nous apprendre: ne l'enterrons pas trop vite! 


Enfin, ces considérations mémorielles nationales ne doivent pas effacer les enjeux locaux, je veux dire schweighousiens. C'est bien de ces  enjeux-là qu'il s'agit dans mon article.


Vincent FAVRE.

léo 67 09/11/2012 13:50


Le 11-novembre – anniversaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale – est devenu une journée d'hommage à "tous les morts pour la France" le projet de loi, a été examiné début 2012 à
l'Assemblée nationale, et a été adopté par les députés, par 286 voix contre 101. Pour le gouvernement, il s'agit de faire le lien "entre les générations du feu, notamment la quatrième génération
de feux, la génération OPEX (opérations extérieures, Liban, Tchad, Kosovo, Yougoslavie, Zaire Irak, Afghanistan...etc.) mais aucune des célébrations nationales en vigueur – comme la journée
nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation (dernier dimanche d'avril), la journée nationale d'hommage aux morts pour la France en Indochine (8 juin) ou encore la
commémoration de la victoire de 1945 (8 mai) – n'est supprimée .Voilà en se concerne le 11 novembre !

Recherchez Sur Le Blog