25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 16:33

Bonjour cher(e)s lecteurs/trices,

 

 

mairie1 

 

Pour commencer je vous annonce que ce compte rendu alternatif sera divisé en plusieurs partie, pour vous éviter d'avoir un article interminable et pour permettre une meilleur visibilité des sujets et décisions prises, lors de ce long, mais tout de même intéressant Conseil municipal.

Ainsi vous n'aurez pas un, ni deux, ni trois, ni quatre, mais bien cinq articles pour ce compte rendu, qui seront publiés dès ce soir et jusqu'à mardi prochain de la sorte :

 

- Vendredi : Partie 2 sur les nouvelles acquisitions immobilières de Schweighouse Autrement

- Samedi : Partie 3 sur l'EMM

- Dimanche : Jour du seigneur, donc de repos.

- Lundi : Partie 4 sur les futurs projets de logements sociaux

- Mardi : Partie 5 sur l'ambiance de ce Conseil municipal 

 

- et ce soir la première partie sur l'un des points qui fut le plus débattu lors du Conseil municipal, l'acquisition d'oeuvres architecturales,dont une tour potagère.

 

 

1. Le cadeau de noël de Marcel Schmitt.

 

 

Oui, oui, vous avez bien lu, une tour potagère entièrement en bois et haute de 9 mètres ! En effet à Muttersholtz (dans le Ried) a eu lieu un festival d'architecture, où "des « habitats simples et modestes » mélangeant le « land art », l’art contemporain, mais aussi toutes les recherches actuelles sur les matériaux naturels."

 

Entre vingt oeuvres présentes, Marcel Schmitt a été séduit par deux d'entre elles (par chance que deux) et a décidé de les acquérir pour et par la Commune et doit faire approuvé ce choix par le Conseil municipal.

 

La première d'entre elle est un banc couvert (pour plus d'informations : link) dont on n'a même pas évoqué l'existence au Conseil municipal.

 

 

04 refuge%20entre%20terre%20et%20eau

 

 

Au contraire, la seconde oeuvre, une tour potagère (pour plus d'informations : link) a elle posé plus de questions.  

 

7993090-300.jpg 

 

Marcel Schmitt a ainsi présenté ce point comme une acquisition, mais pas un projet censé. Ainsi ses deux oeuvres, vont être acheté par simple coup de coeur de notre maire. Mais ce coup de coeur, très personnel, va coûter tout de même 47 668 euros à la commune et que je considère comme mauvais.  

 

 

2. Une acquisition bien mauvaise.

 

 

C'est un projet sans BON SENS. Effectivement, d'entrée de jeu Danny Zottner de l'opposition se demande si l'on ne "met pas la charrue devant les boeufs", car il ne comprend pas le projet qui accompagne cette acquisition. De plus il se demande aussi ou cette acquisition imposante va être placée dans notre commune. Face à ses questions Marcel Schmitt annonce qu'il voudrait créer un projet éducatif, mais rien de plus. De plus aucune implantation n'est défini. Notre maire dit "que l'on pourrait l'installer devant la salle Kaeufling". Sur quoi M. Zottner répond : "On pourrait, on pourrait, mais rien n'est décidé". Comme d'habitude.

 

C'est un projet sans CONCERTATION. Assurément, le projet éducatif proposé par Marcel Schmitt est possible, néanmoins ce dernier n'en a même pas parlé avec les responsables de nos différentes écoles ou avec l'Education nationale, ou encore avec les jeunes retraités censés s'occuper de ce potager, selon lui. Pour rappel le lieu n'est pas encore fixé, se qui en fait encore plus un projet vide et qui pose des inquiétudes.

En effet imaginez vous une tour en bois installée devant la salle Kaeufling, fréquemment visité par des personnes créatrices d'incivilités. Ainsi "on va avoir droit à feu de la Saint-Jean", selon M. Mapps de la majorité. Mais ces personnes souvent de jeunes âges n'ont plus l'occasion de participer à de vrai projet qui les occupent et autrefois disponible dans des structures comme Expressions communes ou l'EMM, supprimés à Schweighouse par Marcel Schmitt.

De plus Sabine Brunner de l'opposition fait remarqué qu'il faut regarder "l'existant", comme le potager de la Maison Bock, "jamais réalisé" et "bien moins cher".

 

C'est un projet voté sans CONVAINCRE. Marcel Schmitt et ses explications (peu persuasives) a eu du mal a trouvé une majorité. A côté des 8 voix contre, dont de Schweighouse Autrement, des 4 abstentions dont toujours de Schweighouse Autrement, 15 personnes ont voté pour, soit à peine 2 voix que la majorité requise.

 

 

3. Joël Acker contre, mais muet ...

 

 

acker

 

 

Pour finir cette première partie, je tiens à vous faire remarquer que Joël Acker, adjoint, à voté contre ce projet et s'oppose sur ce sujet à Marcel et à la majorité de Schweighouse Autrement. C'est son droit.

Mais se que je trouve tout à fait incorrecte de sa part, c'est que pendant tous le débat sur ce projet d'acquisition d'oeuvres architecturales, on ne l'a pas entendu une seul fois ! Pourtant le débat a été long (plus de 45 minutes !) et vu sa position il aurait pu apporter quelque chose au débat.

C'est dommage que M. Acker, qui se voit bien à la place de Maire, ne revendique pas et ne défend pas ses CONVICTIONS. Pourtant c'est l'une des caractéristiques attendu d'un maire. A bon entendeur.

 

 

A demain pour la seconde partie sur les nouvelles et scandaleuses acquisitions immobilières de Marcel Schmitt et Schweighouse Autrement.

 

 

 

Kévin Kennel.

 

 

 

commentaires

Kévin Kennel 27/10/2012 15:36


Léo 67,


 


En effet Marcel Schmitt a une nouvelle fois  pris le Conseil municipal pour une simple chambre d'approbation et n'a pas jugé important de prendre avis des conseillers municipaux et
de nous citoyens.


Avant le Conseil muncipal, aucune partie de ses oeuvres architecturales ne furent stockée à Schweighouse. Mais des employés municipaux se sont déjà rendus sur place à Muttersholtz et ceux
avant la prise de décisions par le Conseil, pour débuter le démontage.


 


Comme toujours notre maire agit, avant de réfléchir ou d'avoir présenter et obtenu l'autorisation pour réaliser ses projets de plus en plus critiquable et même par sa propre majorité.


Comme vous avez pu le noter une partie de Schweighouse Autrement, dont Joël Acker ont voté contre, mais n'ont pas participé au débat. Je trouve ce manque de conviction limite plus
critiquable. Qu'en pensez vous ?


 


Kévin Kennel.


 


 

léo 67 27/10/2012 13:59


Bonjour, à quoi bon faire passer le vote concernant l'acquisition de ces oeuvres d'artistes au conseil municipal alors qu'elles sont déjà stockées dans notre village d'après certains dires. J'en
déduis que cette transaction a été conclue bien avant ce conseil et monsieur le Maire a eu chaud pour cette fois puisque le vote est passé de justesse. Y aurait-il de l'opposition au sein de son
équipe !


 

Recherchez Sur Le Blog