26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 13:05

Bonjour à tous,

 

photo-schweighouse-autrement

 

D'année en année, le rituel ne change pas, je réalise une chronique sur le bilan catastrophique de Schweighouse Autrement, par rapport à son programme de 2008 totalement oublié.

 

La preuve avec la prochaine hausse d'impôt qui va être probable votée ce soir au Conseil municipal : Ordre du jour du Conseil municipal du 26 mars 2012.

 

Pourtant il est écrit dans le programme de la liste conduite par Marcel Schmitt  : "nous maintiendrons les taxes d'habitation et foncière à leur niveau actuel [ceux de 2008] sous réserve de la législation sur le financement des collectivités locales ou d'un projet nécessitant un financement spécifique pour lequel l'ensemble de la population sera consulté".

 

Déjà l'ensemble de la population n'a pas été consulté, car il n'a aucun projet de prévu. De plus le financement des collectivités locales n'est pas remis en cause (surtout en campagne présidentielle). Donc cette hausse d'impôts ne répond absolument pas au programme électorale de Schweighouse Autrement. M. Schmitt et ses colistiers retourne leur veste une nouvelle fois.

 

D'ou la nécessoté dêtre sans cesse vigileant de revenir sur ceux qui a été fait. Ainsi pour cette année je me concentre surtout sur les politiques complétement oubliées par la municipalité. Dès la semaine prochaine je me lancerai dans le premier chapitre consacré à la politique sociale.

 

Néanmoins je tenterai de revenir sur les grands chantiers de l'année passée et à venir. Donc si vous voulez savoir si le futur codec devriendra une boulangerie, si la politique d'acquisitions à dépassé les trois millions d'euros et si l'ancien cinéma va disparaitre, je ne peux que vous inviter à lire cette chronique.

 

 

Kévin Kennel.

 

 

PS : les anciennes chroniques :

 

        Schweighouse Autrement : l'An III. Mi-mandat. Final.     

Schweighouse Autrement : l'An II. Urbanisme, Environnement et Sécurité.     

Schweighouse Autrement : l'An I. Epilogue!

 

 

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog