18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 22:56

 

Bonjour et bienvenue pour la troisième année de la chronique consacrée aux promesses électorales de Schweighouse Autrement.

 

photo-schweighouse-autrement

 

1. Avant propos.

 

 

 

Chronique des années précédentes :  

 

2009 : Schweighouse Autrement : l'An I. Epilogue!  

2010 : Schweighouse Autrement : l'An II. Urbanisme, Environnement et Sécurité.   

 

 

 

Le hasard fait bien les choses, car Schweighouse Autrement remporte les élections municipales le 9 mars 2008 et le 9 mars 2011 a eu lieu un Conseil municipal. Pile à mi-mandat.

 

A la fin de ce Conseil municipal, M. Baumuller, conseiller de la majorité, rappelle la date anniversaire aux autre membres du Conseil et en particulier à ses collègues. Mais aucun ne relève la remarque. Pourtant, M Baumuller a bien raison de vouloir fêter cette date anniversaire. A ce titre, je dédis cette chronique, qui revient sur les trois premières années de Schweighouse Autrement aux responsabilités, à M. Baumuller.

 

 

Pour réaliser cette chronique, j'ai repris l'ensemble des décisions prises en Conseil municipal pendant ces trois années et retranscrites dans les 26 procès-verbaux de la période mentionnée.

 

Je ne vais pas pouvoir, évidemment, reprendre l'ensemble des décisions, mais je vais faire une compilation autour des sujets forts.

 

Le premier d'entre eux est la politique foncière menée par Schweighouse Autrement et en particulier son coût.

 

 

 

2. Combien coûte depuis mars 2008, la politique foncière de Schweighouse Autrement?  

 

 

 

Ainsi, mon objectif est d'aboutir au coût total de la politique foncière menée par Schweighouse Autrement avec les recettes de la Commune, donc nos impôts.

 

Pour y arriver, j'ai totalisé le prix de chacune des acquisitions de propriété (maison et terrain), de terrain nu et de parcelle boisée. 

A quoi j'ai déduit le prix des ventes de propriété (maison et terrain), de terrain nu et parcelle boisée. En plus, car je sais faire preuve d'ouverture, pas comme Marcel Schmitt, j'ai encore déduit l'ensemble des loyers que rapportent une partie des acquisitions.

 

 

Je peux donc vous fournir le coût total de la politique foncière de Schweighouse Autrement menée entre le 9 mars 2008 et le 9 mars 2011 qui est de

 

 

2 402 450,10 euros!   

 

 

 

3. La politique culturelle trop chère à Schweighouse! Tout comme la politique foncière!

 

 

 

Outre ce chiffre énorme, j'aimerais le mettre en lien avec une remarque effectuée par Marcel Schmitt et reprise par les autres membres de Schweighouse Autrement. En 2008, suite à un audit, Schweighouse Autrement a jugé que la culture pour un coût de 900 000 euros est trop élevée pour notre ville.

 

A mon tour, je me permets de dire à Marcel Schmitt, ses adjoints et les autres membres de Schweighouse Autrement que leur politique foncière est trop chère! Dépenser 2,4 millions pour une politique foncière floue et incohérente est démesuré. 

 

Pour vous convaincre, il faut  se rendre compte de la somme folle que représente cette politique foncière. Je fais une nouvelle fois comme Schweighouse Autrement. Ces derniers ont convertit le prix de la culture dans notre commune par le nombre de SMIC possible.

 

Alors faisons pareil pour rendre ce chiffre plus parlant :

 

Donc avec les plus de 2,4 millions euros de la politique foncière, on peut payer pendant un mois 1 760 personnes au SMIC. Je pourrais continuer et vous dire qu'avec cette somme, on peut acheter plus de 2,5 millions de baguettes ... etc ... .

 

 

 

4. Raisons de s'opposer à la politique foncière de Schweighouse Autrement.  

 

 

 

Pour finir, voici les trois raisons qui me poussent à trouver la politique foncière de  Schweighouse Autrement trop chère : 

 

- je suis contre la politique foncière de Schweighouse Autrement à cause de son manque de cohérence. Aucune ligne directive n'émerge. On achète tout et n'importe quoi pour acheter et c'est tout. 

 

- je suis contre la politique foncière de Schweighouse Autrement, car à l'heure actuelle les 3/4 de son coût est totalement inutile à la commune. En effet, une nouvelle fois je fais preuve d'ouverture et je constate que certaines acquisitions ont servi ou vont servir pour des projets futurs (Propriété Martin pour le périscolaire, différents terrains pour le rond-pont Sonoco et le terrain Kapfer pour un terrain de jeu.).

Marcel Schmitt et son équipe vous diront qu'on verra plus tard pour le reste. Néanmoins, je ne suis pas d'accord avec cet argument et c'est la dernière raison.

 

- je suis contre la politique foncière de Schweighouse Autrement, car elle n'est pas durable et est vouée à l'échec. Dans dix ans , comme expliqué dans cet article  La politique immobilière de Marcel Schmitt bientôt en poussière ?  , la politique foncière de Schweighouse Autrement n'existera plus, notamment à cause de la dégradation des bâtiments. 

 

 

 

Ces trois raisons font que je m'oppose à la politique foncière de Marcel Schmitt et de Schweighouse Autrement et à son coût notamment. En trois ans, c'est 2,4 millions d'euros qui ont été dépensés, dont les 3/4 qui ne débouchent sur aucun projet.  Le bilan est très négatif.

 

Pour moi c'est du gâchis. La commune peut se permettre d'avoir une politique foncière, mais pas à 2,4 millions. La moitié suffirait bien largement. Qu'en pensez-vous ?

 

 

 

Kevin-001Kévin Kennel. 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog