15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 20:02

 

 

Salut,

 

Après la politique foncière :  Schweighouse Autrement. L'An III. Mi-mandat.

 

la politique d'aménagement :  Schweighouse Autrement : l'An III. Mi-mandat 2.

 

la politique de sécurité :  Schweighouse Autrement : l'An III. Mi-mandat 3.

 

la politique en faveur du bilinguisme :  Schweighouse Autrement : l'An III. Mi-mandat 4.

 

 

je reviens aujourd'hui sur la politique culturelle de Schweighouse Autrement qui a été réorientée depuis mars 2008, comme promis dans leur profession de foi, mais qui en mars 2011, n'est plus une priorité.  

 

photo-schweighouse-autrement

 

En effet depuis trois ans, la culture se dégrade dans notre commune. La première mesure appliquée par M. Schmitt et son équipe fut le démantèlement d'Expressions communes, dont nous avons déplorer dès le début sur du blog :  

 

Le Maire, l'usine d'incinération et le Relais Culturel.

 

et une manifestation d'habitants, a même eu lieu à Schweighouse qui ont demandés pour la poursuite d'une politique culturelle ambitieuse :  

 

Alerte orange sur Schweighouse.

 

Se qui a obligé Marcel Schmitt et Schweighouse Autrement a prendre avec regret des solutions de replies :

 

  • Déjà M. Schmitt et ses adjoints, ont reçu une délégation d'habitants de Schweighouse pour connaitre des éclaircissement sur la suite de la politique culturelle en février 2009 :   Compte rendu de la réunion du 14 février.

 

 

 

 

Néanmoins depuis la création du blog nous avons constater que la culture n'est plus qu'un lointain souvenir à Schweighouse. 

 

Les saisons culturelles sont de plus en plus réduites. Ainsi malgré une saison 2010/2011 prometeuse :  Saison culturelle 2010-2011, soirée de lancement.   elles s'avèrent être la plus désastreuse. La prochaine semble loin d'être mieux.

 

La bibilothèque existe, mais rien de particulier n'est fait. Nicole Clauss déplore même une baisse de la fréquentation.

 

L'Ecole de la musique survit grâce au soutien des autres communes du SIVOM. Etc ... .

 

 

Ceci s'explique par le manque de moyen que se donne M. Schmitt et Schweighouse Autrement pour réaliser une vraie politique culturelle à Schweighouse. 

 

Déjà, la majorité réduit la culture à des évènements d'animations, qui sont agréables mais qui n'apporte pas autant que d'activités culturelles.

 

Puis les élus directement en charge (une adjointe à la culture et un conseiller délégué à la culture) sont totalement absent. Ce qui donne aucune cohérence et un manque de communication criant.  

 

Ensuite aucune continuité n'est mise en avant. Pour vous dire chaque année les tarifs changent. Le partenarait avec Pfaffenhoffen est aussi un souvenir lointain.  

   

 

 

Schweighouse Autrement a réussi à détruire Expressions communes et la culture dans notre ville, car soi-disant cela coute trop cher.

 

Pourtant j'aime toujours à rappeler ce petit calendrier sur le coût de la culture sous Expressions communes :  

 

mars 2008 (avant l'audit) : 195 000 euros

juin 2008 (après l'audit) : 600 000 euros

octobre 2008 (après l'audit de la bibliothèque) : 900 000 euros

le 09 février 2009 (Marcel Schmitt devant les caméras de Fr3) : 195 000 euros

 

 

Comme quoi Schweighouse Autrement auraient du dès le début dire qu'il ne voulait plus de culture à Schweighouse ... tout cela pour retrouver de l'argent pour réaliser leur couteuse et inutile politique foncière à 2,4 millions d'euros en trois ans et qui creuse les finances de notre commune, comme nous le verrons la semaine prochaine. 

 

 

Kevin-002-copie-1Kévin Kennel.  

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog