22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 23:57

   

Bonjour à toutes et à tous pour ce second chapitre de Schweighouse Autrement : l'An II, qui est consacré à l'éducation et à la jeunesse et donc à Pascale Fritzinger.


Comme toujours, je vais voir si Marcel Schmitt, son adjointe Mme Fritzinger et Schweighouse Autrement, respectent bien les engagements de leur programme présenté lors des élections de mars 2008.


Alors,  les propositions dans le domaine de l'éducation et de la jeunesse : 


...


euh


...


mince


...


et zut alors


...


le programme de Schweighouse Autrement n'a aucune proposition sur les questions scolaires et pour les jeunes. Je pense que cela résume bien leurs idées et la place que Schweighouse Autrement accorde aux jeunes de la commune. Je pourrais presque arrêter l'article ici. 


Bon, je ne suis pas totalement honnête, il y a bien une phrase sur la jeunesse : 


"Nous allons créer des espaces de liberté pour tous nos jeunes."


Dis donc quel programme!


Au passage, je rappelle juste que les questions scolaires et de la jeunesse sont l'une des compétences les plus importantes d'une municipalité.


La note de Fritzinger reste à zéro pour le moment. Voyons si Mme Fritzinger dans ses différentes fonctions rattrape ce retard de départ.

 

fritzinger.jpg 

 

 

Conseillère municipale depuis 2001


2 ème adjointe chargée des Affaires scolaires, de la Jeunesse et de l'Education  depuis 2008


Membre et présidende de la 


COMMISSION SCOLAIRE, JEUNESSE et ÉDUCATION

 


Membre de la 


COMMISSION SPORTS, LOISIRS et VIE ASSOCIATIVE


COMMISSION CULTURE et COMMUNICATION  


 

Comme avec M. Bock, nous allons d'abord voir le travail de Mme Fritzinger en tant que :


- 2 ème adjointe.

Cela me permet d'évoquer un point que je voulais aborder depuis un moment : la parité femme/homme. Dans notre société, ou l'égalité des sexes doit être sans arrêt pris en compte à tous le niveaux, M. le Maire et Schweighouse Autrement n'apporte pas sa contribution à ce grand changement.


De un vu que Marcel Schmitt occupe le poste de Maire, le poste de 1 er adjoint devrait revenir pour respecter la parité à une femme. Ici ce n'est pas le cas. De deux l'égalité des sexes n'est pas respectée au sein de la répartition des postes : 5 hommes pour 3 femmes.


Faire de la politique, c'est des idées, des projets, mais aussi des symboles qui sont simples à mettre à place et ne coûtent rien financièrement! Sur ce coup, on repassera.

 


- adjointe chargée des Affaires scolaires, de la Jeunesse et de l'Éducation

Déjà est ce une bonne idée de nommer Mme Fritzinger à ce poste, vu ses liens avec l'ABCM, école privée? La nomination d'une élue du peuple donne l'impression de privilèges pour une école privé face à l'école publique. 

Pour éviter tout doute ou malentendu, n'est-il pas plus judicieux  de nommer une autre personne à ce poste? 

 

Sinon Mme Fritzinger en tant qu'adjointe... bof bof... . Pas de grands projets présentés par elle. Pas de grandes lignes qui se dégagent de ses prises de paroles. Peu d'explications.


Pour exemple, lors du CM du 29 juin, la création d'un pôle éducatif qui est annoncée par Mme l'adjointe, sans autre explication. Depuis c'est toujours le cas!


Cet exemple est assez révélateur de la manière de faire de Mme Fritzinger. Une annonce, on passe au vote et c'est bon. Pas de discussion. Rien de rien. C'est regrettable de la part d'une élue, surtout avec les fonctions, qu'elle occupe. Les questions d'éducation sont essentielles pour tout le monde et leur utilité est évidente.


-conseillère.

Mme Fritzinger prend la parole de temps à autre sur divers sujets. Elle a ses points de vue, mais souvent ne cherche qu'à rappeler les actes à l'ancienne majorité, notamment avec le rappel sans cesse du prix du périscolaire de l'équipe Loesch, bien moins cher que celui de Schweighouse Autrement. Super pour rendre le débat chaleureux et constructif! 


Encore une fois, ce n'est pas très brillant. Résultat : 1 point pour la participation. 




Ensuite, concernant l'application du programme éducatif, vu qu'il est vide, le bilan de Chantal Reinagel, ancienne adjointe en charge de l'Éducation pèse.


En effet, toutes les actions entreprises au cours de l'année par l'adjointe actuelle ne font que reprendre les projets mis en place par l'ancienne municipalité. Dire qu'on nous avait promis que tout serait autrement!

Néanmoins, face au bon bilan de Mme Reignagel, la reprise de Mme Fritzinger n'est pas meilleure :


1- au niveau des écoles et notamment publiques (tiens donc!) les relations entre la municipalité et les équipes ne sont pas aussi bonnes.

Pour cela, je vous renvoie à un article de Vincent sur le climat des Conseil d'école (l'école primaire du Moulin) : 


Le Conseil d'Ecole n'est pas une vulgaire chambre d'enregistrement.


Pour montrer le manque de concertation et d'intérêt de Mme l'adjointe pour son poste prenons son soutien au bilinguisme. L'alsacien priorité numéro une de la politique éducative de Schweighouse Autrement, si on les écoute. Pourquoi pas?  Mais alors pourquoi Mme Fritzinger, adjointe chargée des affaires scolaires, ne se rend même pas à une réunion publique sur ce sujet à Schweighouse. Car la réunion concerne uniquement les écoles publiques et non l'ABCM?


Espérons que les relations de Mme Fritzinger avec l'ensemble des communautés éducatives changent et soient du même ordre, avec la même écoute et les mêmes avantages pour tous.


Sinon, comme le prouve les différents articles dans le Bulletin communal, les activités des écoles (maternelles, écoles primaires et collège), du périscolaire, de la halte-garderie se poursuivent...comme auparavant.


2- le Conseil Municipal des Enfants. Sur le blog de nombreux articles et références à ce sujet : 


Le conseil municipal des enfants retrouvé?  


Bonne rentrée au Conseil Municipal des Enfants.


Effectivement, après plus d'une année d'inactivité, le CME a repris son travail. L'explication fournie pour ce trop long interlude a été la difficulté pour recruter une nouvelle animatrice. Néanmoins, Mme Fritzinger n'aurait-elle pas pu, vu ses attributions, assurer l'intérim?  Dans une telle situation, je suis même persuadé qu'un remplaçant aurait été trouvé plus vite.

 


Sans oublier qu'une des propositions  de Vincent concernant le CME et le Bullentin communal, n'a pas été reprise : 


"Réserver une page entière, voire deux, aux élus du CME. Ils pourraient en disposer, choisir leurs thèmes, leurs photographies, rédiger les articles. Tout cela bien sûr serait le résultat d'un travail de terrain et de réflexion, encadré par des adultes compétents en la matière".


Le CME et ses menbres méritent une telle attention, car ce lieu de citoyennet é pour la jeunesse ne doit pas devenir une autre animation quelconque, mais bel et  bien rester une structure politique et créatrice de projets!


3- le Pass'Loisirs version Schweighouse Autrement n'est pas encore au top, pourtant avant cela fonctionnait fort bien, en particulier grâce à logistique mise à disposition par Expressions Communes. 


Pour en avoir la preuve voici deux articles sur le sujet : 


Pass'Loisirs: un démarrage pour le moins laborieux...


Pass'Loisirs: un bilan pour le moins mitigé.


Mme Fritzinger n'a pas réussi à maintenir le même niveau de service, de crédibilité et d'efficacité à ce programme. Espérons que des changements soient vite apportés avec l'extension du Pass'Loisirs aux petites vacances qui en soi est une bonne chose, si cela n'était pas là pour cacher la disparition des ateliers d'Expressions communes.  

Pour l'instant aucun point supplémentaire.




4- Mais ici peut être un bon point avec le respect de créer des espaces de liberté pour les jeunes?


Etape n°8 du "tour du propriétaire": le terrain multisports.


Difficile, car comme d'habitude le style empêche de se réjouir totalement. Aucune concertation n'a été réalisée avec les riverains et on estloin d'avoir pris contact avec l'ensemble des jeunes, même le CME ne semble avoir été associé ou alors très peu! Bon l'idée en soi est excellente, la réalisation réussie, mais à l'avenir Mme Fritzinger devrait faire en sorte que les personnes concernées soient prises en compte. La manière de faire compte énormément. 


5- A noter différents soutiens de la municipalité : aide à la formation BAFA/BAFD (même si la proposition de l'opposition d'effectuer des heures auprès d'associations de la ville n'a pas été reprise); au Réseau d'Aides Spécialisées aux Enfants en Difficultés; signature d'une convention entre le Relais des Assistantes Maternelles de la Com Com et la bibliothèque municipale et toutes les subventions accordées aux différentes demandes des écoles d'aides pour des sorties ou voyages.


Pour cela, comme toujours Mme Frizinger apporte l'aide de la commune, comme cela était réalisé par le passé et dans bien d'autres communes. Mais bon voici quelque chose qui mérite une augmentation de la note.




Enfin, pour finir, le grand projet: l'installation du périscolaire.


L'idée est aussi reprise à l'équipe sortante qui avait déjà choisi un endroit et réalisé plusieurs estimations financières et études de faisabilité. L'ancien projet fut repoussé et déplacé, pour baisser les coûts. Attendons néanmoins la facture finale pour être sûr de cela.


En tout cas, de nouveau ici, Mme Fritzinger et Schweighouse Autrement font preuve d'amateurisme. Pour rappel, le triste épisode lors du CM de décembre 2009, où ,pris par les événements, M. le Maire propose de faire un vote (sans que cela soit à l'ordre du jour!) pour l'attribution officielle du périscolaire au sein de la maison Martin, suite à la demande de Mme Rinié, conseillère de l'opposition, qui se demandait si le Conseil municipal avait voté pour cette attribution!


De plus, cela s'empire quand Mme Rinié demande si un coût à été estimé. Il a fallu plusieurs minutes pour que M. le Maire lâche enfin le chiffre de 600 000 euros. Pour information, lors du CM concerné au budget en mars 2010, le projet est passé à 700 000 euros.


Il est malheureux de dire cela, mais un tel manque de préparation et de sérieux sur les projets devient presque normal sous Schweighouse Autrement et Mme Fritzinger ne déroge pas à la règle. 



En conclusion, Mme Fritzinger, aussi bien au niveau de son style que dans ses actions, n'obtient pas un bilan positif pour la commune et les jeunes en particulier. Mme l'adjointe ne fait que reprendre les activités et projets antérieurs en les dégradant et cela se voit dans sa note :


3/10!



Espérons que Mme Fritzinger soit la première membre de Schweighouse Autrement qui va dans son style et dans ses actions faire vraiment autrement.


Allez, à la semaine prochaine avec  M. Jean GORZELANCZYK, 3ème adjoint chargé de l'Economie et de l'Emploi. Ça promet!



Kévin.

 

   

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Charles 05/04/2010 19:39



S'Ganzellizel


de quels terrains parlez-vous?


Quels sont donc ces terrains? il serait en effet interressant de savoir où se trouve ces terrains,  mais vos propos ne font que jeter plus encore le trouble sur cette affaire de terrain
choisi par notre adjointe... puisqu'oin a le pouvoir alors on se sert. J'espère réellement avoir tort... mais plus ça va et plus j'en doute.


 


 



S'Ganzellizel 04/04/2010 16:55



Parlant terrain inondable, ce qu'il faudrait dénoncer d'après moi ici, c'est la politique foncière/d'urbanisme de l'ancienne majorité qui a vendu à des promoteurs à tout va.. sur des terres
inodables...ce qui défigure aujourd'hui notre village.



Kévin Kennel 31/03/2010 02:37



 


PS : je vous félicite aussi d'être aller vérifier sur place, des propos que nous relayons sur le blog. J'invite chaque citoyen à faire de même et de se forger ainsi une opinion.


 


 



Kévin Kennel 31/03/2010 02:33


@ Robes, Je ne peux que me joindre à vous dans votre constation qui a été reprise maintes fois sur le blog. Les membres de Schweighouse Autrement oublient (trop) qu'ils sont des élu(e)s et donc
qu'ils font partis de la sphère public. Néanmoins depuis le début de la mandature de Marcel Schmitt, bien des connivences entre le public et le privé ont été vues, mais malheureusement sans que
cela ne dérange trop de monde au Conseil municipal. A travers votre exemple, une fois de plus le doute de cette connivence est possible. Je ne dis pas que Mme Frintzinger dans un cadre privé n'as
absolument pas le droit de réaliser des actions immobilières personnelles. Néanmoins ici le doute d'un privilège (passage d'un terrain rue Eisenbruch à la rue de Vallon) est flagrant. Le nouveau
terrain se trouve dans un des quartiers si se n'est le quartier le plus chers de notre commune, avec positionnement plein sud et à l'orée de la forêt, contre en terrain au début de la commune et en
zone inondable. La transaction est indéniablement à l'avantage de Mme l'adjointe. Mais malgré la compensation financière, une telle transaction n'aurais pas du avoir lieu pour éviter tout soupçon.
Il faut continuer à être vigilant et notamment sur la politique foncière de Schweighouse Autrement. Enfin il faudrait pour l'instant parler de politique d'achat et de rien d'autre. Le nouveau Plan
d'Occupation des Sols n'as toujours pas été présenté aux citoyens, alors que c'est une promesse électorale de Schweighouse Autrement. Ainsi nous pourrions enfin savoir quelles sont les zones à
protéger et celle qui pourrait accueillir de nouveau projets. Marcel Schmitt et ses colistiers n'ont selon moi (pour l'instant) aucune politique foncière. Il profite juste de la magne financière
dont ils ont la gestion pour acquérir des biens qui leurs semble stratégiques. La rue Eisenbruch est évidemment à ce titre un lieu stratégique! Kévin.


de Robes 31/03/2010 00:19



juste un mot pour revenir à quelque chose que j'ai lu sur ce blog et qui a déjà été dénoncé par un de vos intervenants et qui conserne Mme L'adjointe Fritzinger.


A titre personnel elle et son mari ont acquis il y une quelques années un terrain dans une zone inondable, rue Eisenbruch. Cette rue bien nommée ne servait elle pas il y encore 40 ou 50 ans
à faire de la glace pour la brasserie Muller? Et comment faisait-on la glace? On découpait la glace sur les champs inondés!


Donc elle achète un terrain pour le reboiser selon ce que dit notre Marcel.


Ce terrain tout comme la rue eisenbruch est régulièrement inondé, puisque situé en zone inondable. Elle profite donc de sa fonction actuelle pour s'octroyer un terrain ailleurs,
rue du Vallon. Je me suis laissé dire que c'est une des seules réserves foncières de Schweighouse et que tôt ou tard ce terrain aujourd'hui classé non constructible le deviendra forcément. de
plus au passage on se sert un terrain plus grand (en payant la différence à un prix dérisoire parce que personne ne veut d'un terrain inondable). La bas il parrait que c'est aussi une zone
inondable!


De quel droit cet échange lui a été proposé ou l'a t-elle provoqué?


Est-ce que tous les habitants de Schweighouse ou propriétaires qui disposent de terrains en zone inondable ont le droit d'obtenir un terrain rue du vallon?


N'y a-t-il pas là connivence ou abus de droits?


L'autre dimanche j'ai été voir la rue du Vallon. Il y a pire comme quartier à Schweighouse que cette zone résidentielle que je ne savait pas aussi huppée. Il n'y a que de belles maisons et des
gens bien qui y habitent.


 Même si pour l'heure il n'y a que de belles demeures d'un coté de la rue il me semble impossible qu'un jour il n'y ait pas révision du POS pour rendre cette bande de terrain constructible.


Voilà comment les trésors fonciers de Schweighouse profitent à quelques initiés et que d'un terrain à 2000€ on se fait un terrain à 100.000€!


Pourquoi donc personne n'a dénoncé cette opération lors de la séance du conseil? Ni les élus de sa liste (ceux là ils avaient intérêt à voter pour) ni ceux de l'oposition?  


J'espère qu'il se trouvera des personnes pour dénoncer ces magouilles qui font que les gens se détournent de la chose politique.


Moi je resterai vigilant car c'est houteux ce que vous faites, Mme l'adjointe.


Moi je vous donne 0/10


 


 


 


 



julian 29/03/2010 23:08


certes il y a des thèmes ou je ne suis pas d'accord avec la municipalité actuelle bref mais de là à donner des notes aux adoints:  à des êtres humains c vraiment ...comment dire... " ça vol
bas"...mais bon à  chacun ses délires...


Des citoyens schweighousiens 30/03/2010 02:18



 


@ Julian,


 


avant tout merci d'avoir répondu au demande de débat.


 


Ensuite pour répondre à ta réaction, certes j'ai fais le choix de donner des notes aux différents adjoints pour donner un peu de piquant à la chronique.


 


Même si je me rends compte que se sont avant tous les notes que l'on regarde. Néanmoins j'espère qu'au delà des notes se sont les arguments des différents articles qui interpellent.


 


Les notes pourquoi pas c'est un délire de ma part, mais se que je veux mettre en avant dans le débat, c'est l'inaction de Schweighouse Autrement et surtout leur gestion d'amateur de la chose
publique.


 


Voila deux ans que Marcel Schmitt et ses colistiers forment la majorité. Mais depuis deux ans ils ne respectent ni leur volonté de faire "autrement", ni leur programme. Le style de Schweighouse
Autrement qui lui vole bien plus bas, est selon moi inquiétante pour notre commune et surtout à dénoncer cette amateurisme et les privilèges accordées à certains.


 


De plus face à leur pseudo programme qui tombe à l'eau depuis le début, il grand temps de trouver les grandes lignes pour Schweighouse et si cela pourrait être réalisé avec l'ensemble des
Schweighousiens se serait tellement génial.


 


Alors Julian, j'éspère vraiment que tu puisse aller au delà des notes que j'attribus et que tu donnes ton avis.


Kévin.


 



Vincent FAVRE 29/03/2010 13:44


Julian,

Il est regrettable pour ne pas dire inquiétant de constater que vous n'avez aucun argument à présenter.
N'ayez pas peur de développer votre point de vue: nous sommes ouverts à tout, y compris aux critiques, si elles sont constructives. Contrairement à ce que Pascale Fritzinger, se croyant bien
informée, affirmait lors du fameux tour du propriétaire, nous avons toujours publié  les commentaires. Nous ne sommes pas au Bulletin Communal ici: pas de censure, pas de filtrage des
informations. 


J'ose espérer que vous n'êtes pas comme  ces partisans de l'équipe au pouvoir, qui n'ont que l'insulte, l'intimidation ou la menace comme moyens d'expression.
Tout cela ne nous empêchera nullement d'accomplir sereinement, patiemment et avec conviction notre tâche citoyenne.



Peut-être à ce soir, au Conseil Municipal.

Vincent FAVRE.


julian 29/03/2010 13:28


il n'y a rien à développer... tout y est...


julian 26/03/2010 00:00


vous êtes vraiment grave...


Des citoyens schweighousiens 26/03/2010 05:05



 


@ Julian,


 


certes, si vous voulez, mais si vous pourriez développer un peu plus. Merci d'avance pour votre contribution au débat.


 


Kévin.



Recherchez Sur Le Blog