10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 17:07

Bonjour à tous,

 

C'est avec beaucoup de plaisir que je vais vous faire part des premières remarques sur le premier spectacle de la première saison culturelle de la K'artonnerie.

Un spectacle auquel j'ai assisté. Et oui à l'équipe du blog, contrairement à Marcel Schmitt et à sa liste Schweighouse Autrement, nous avons au moins la décence et surtout  l'intelligence d'aller sur place pour voir avoir d'émettre des remarques ou des critiques.

 

A présent, rentrons dans le vif du sujet et répondons à la question que tous le monde se pose : ce premier spectacle est-il une réussite?

 


1- Pour Christophe Aléveque,  une réussite, bien sûr!

aleveque.jpg

 

   En effet, pendant quasiment deux heures, M. Alévêque et son "groupo"  nous ont offert un spectacle de qualité digne de leur image et de leur réputation.

Le "super rebelle" vêtu de sa belle tunique et de son caleçon rouge et or, nous a fait rire grâce à des sketchs remplis d'humour noir, avec un passage en revue de la classe politique française (avec une préférence pour notre président de la République), des remarques sur différents faits sociétaux et une relecture des actualités de ces dernières mois (de la crise financière de l'automne 2009 à la grippe A). Le tout entre coupé de chansons dynamiques interprétées par Christophe Alévêque, accompagné par son orchestre.

 

Un vrai moment de bonheur. ^Personnellement M. Alévque je vous remercie de nous avoir fait rire pendant cette soirée, car à Schweighouse ces derniers temps nous ne pouvons pas rire de tout...

 

 

Pour ceux qui désirent avoir une séance de rattrapage, voici un lien avec des extraits de son spectacle :  link

Sinon, vous trouverez sur son site les différentes dates de sa tournée : http://www.aleveque.com/

 

Donc, bravo et merci, M. Alévêque.

 

 

2- Pour Marcel Schmitt un échec, mais bien sur!

20090915_DNA034254.jpg

 

   Pourquoi parler d'un échec!

 

Déjà,cette saison va poser beaucoup de problèmes au niveau de l'organisation. Pour l'instant  (il suffit d'aller discuter avec elle) toute l'organisation logistique (promotion,  billetterie, présentation des spectacles etc ...) repose sur les épaules d'une seule personne, Mme Clauss.

 

Le spectacle de samedi dernier n's pas connu de difficultés majeures, mais avec une telle saison, Mme Clauss ne va tenir. Elle est déjà en charge de la bibliothèque, des relations avec les écoles et de la programmation. Faut il encore la surcharger?

 

Ce n'est pas pour rien qu'Expressions communes avait besoin d'un nombre conséquent de personnes (au minimum 3) pour faire fonctionner correctement une saison.

 

Il s'agit peut-être de faire "mieux et moins cher", mais pas au détriment des ressources humaines de la commune!

 

M. Schmitt,  engagez au plus vite une personne supplémentaire pour la culture, si vous ne voulez qu'un jour un incident grave se produise. C'est un conseil, à vous de voir!

 

Continuons avec Mme Clauss et avec un compliment. Un remerciement même, pour avoir eu l'idée et la volonté de faire venir à Schweighouse, Christophe Aléveque. C'est original et osé. Mais est-ce vraiment une bonne idée?

 

Et oui après un compliment, un reproche sur la programmation de Mme Clauss. Christophe Alévêque à Schweighouse? Était- ce le bon choix? M. Alévêque est tout de même un comique "à part" dirons nous. Ses créations sont pas mal pointues et avec un humour particulier : l'humour noir, difficiile à maîtriser. D'où une difficulté de compréhension qui peut apparaître.

 

De plus, ses représentations ne peuvent être comprises sans un suivi constant de l'actualité. Ce que je veux dire c'est que M. Alévêque n'a pas ce coté "populaire" comme une Huguette Dreikaus (même si elle produit des spectacles de qualités équivalentes). Mais les spectacles de M. Alévêque ne sont pas aussi accessibles pour l'ensemble d'une population. N'y voyez aucune forme d'élitisme ou que sais-je, mais plutôt une constatation ou une vision de la société.

 

Il a été reproché aux spectacles d'Expressions communes?surtout tournés vers le jeune public, de n'être pas assez ouverts à toute la population de notre commune, mais il ne faut pas non plus faire un grand écart en proposant des spectacles d'un niveau très élevé.

 

On peut donc parler de la première erreur de programmation pour cette saison culturelle!

 

Mes propos se justifient par la faible affluence lors de ce premier spectacle. La salle était bien remplie, mais loin d'être pleine. Je ne peux vous fournir de chiffre, car aucun n'a été communiqué. Néanmoins il devait y avoir environ 90 personnes. Ce qui n'est rien vu le nombre de personnes d'habitude présentes (plus d'une centaine) au spectacle de Christophe Alévêque dans d'autres salles.

 

Sans oublier que les deux derniers jours  60 personnes se sont inscrites grâce à un vaste plan de  publicité (affichage sur les colonnes Morris ou promotion sur les radios locales). Puis, selon une rumeur de "commère" (mais elles  sont souvent justes...)  Marcel Schmitt et ses colistiers de la liste Schweighouse autrement ont battu le rappel pour remplir la salle... cCest tellement à leur image!

 

Un premier spectacle avec une faible affluence: Une prévision pour le reste de la saison?

 

 

  3- Et la suite?  

20060407_DNA010296.jpg

 

   Toujours dans ce même souci de transparence et de participation, je vous conseille d'aller vous-mêmes vous faire votre idée, pour pourvoir revenir en débattre avec nous, vos proches, vos amis. Ne  réagissons pas de loin, sans connaisance réelle du sujet.

 

D'où cette indication du prochain spectacle : une lecture lyrique de Laurent Bayard, qui aura lieu le 23 octobre à 20h. Pour plus d'informations : link

 


Voila un premier tome de notre saison culturelle du blog qui se referme sur une double constatation de réussite pour l'artiste et d'échec pour la municipalité. C'était tellement prévisible! N'est-ce pas?

 

En éspérant avoir été clair et avoir suscité des questions, des réactions, des interrogations.

N'hésitez par à réagir.

 

 

Kevin-001-copie-1Kévin Kennel.

commentaires

Vincent FAVRE 13/10/2009 19:18


Seb,

Je partage votre point de vue par rapport au spectacle de Christophe Alévêque. Mon souci n'est d'ailleurs pas de savoir si c'est élitiste ou non, je laisse ce genre de propos à Marcel Schmitt et
consorts. Si le Maire peut comprendre, alors, ça devrait être accessible à tous...
Je trouve plutôt intéressant de proposer un tel spectacle à Schweighouse.
Ce qui m'inquiète un peu plus, c'est son coût. Il s'agit d'une tête d'affiche. En admettant qu'il y ait eu 100 personnes à 20 euros, ce qui n'est pas le cas, on aurait 2000 euros, ce qui ne
couvre même pas le cachet d'un tel artiste, alors en comptant les frais, je pense que la saison est mal partie financièrement. Sachant que de nombreuses personnes n'ont pas payé leur place
puisqu'invitées par la Mairie et que certaines ont un tarit réduit à 16 euros...^
Mais moi, ça ne me choque pas, à partir du moment où la municiplaité joue la transparence. Osera-t-elle afficher les vris chiffres, sans les maquiller ou les noyer dans la masse. Un peu de courage
lui ferait du bien.

Quant à la diversité, encore faudrait-il avoir suivi de près les saisons précédentes pour en juger! Le Relais Culturel Expressions Communes avait acquis une solide réputation en matière
de TOUT public. C'était un choix courageux et ambitieux, qui portait ses fruits et qui a formé toute une génération de spectateurs exigeants et attentifs dont ma grande fille a eu la chance de
faire partie. Quand les enfants peuvent assister à un spectacle, alors les adultes aussi. Pour cela, un changement dans les mentalités est nécessaire, mais ça prend du temps. C'est ce qui a été tué
en plein vol.
Un élargissement de la palette des spectacles pouvait se faire dans le cadre du Relais Culturel, mais l'équipe au pouvoir ne l'a pas voulu.

Nous aurons l'occasion de reparler du contenu, car il y a beaucoup de choses à dire.

La différence entre Marcel Schmitt et nous, c'est que nous nous savons faire la part des choses et nous ne mettons pas tout le monde dans le même sac!


Vincent FAVRE.


Seb 13/10/2009 16:47


Pas si élitiste que ça ce spectacle, il ne faut pas sortir de science po pour pouvoir comprendre son humour. Franchement il faudrait vraiment vivre dans une grotte pour ne rien comprendre. Par
contre vous avez oubliez de dire que cette saison culturelle est bien plus diversifiée que celles auparavant. Moi je constate une amélioration.


Des citoyens schweighousiens 13/10/2009 19:08



Cher Emile


Vous avez tous à fais raison qu'en disant que les 80 personnes présentes (et encore toute non surement pas payé) ne sufffiront pas à pour retribuer l'artiste et sa troupe. M. Aléveque ne doit pas
venir pour quelques euros.


Mais il vrai que dans un soucis de transparence M. Schmidt et son équipoe devrait à la fin de la saison communiquer sur le cout exacte de chaque spectacle, comme elle l'avais demandé à feu
Expressions communes. A voir si cela va se concrétiser.


 


Cher Seb


Comme je l'indiqué dans l'article le spectacle est loin d'être élitiste mais il n'est pas populaire non plus.


Ce genre de spectacle met à part une bonne partie des catégories de population : les enfants et les jeunes adolescents, les personnes agées dans une autre mesure. Puis surtout c'est l'humour de
M. Aléveque qui ne plait pas forcement à toous le monde. Ce fameux humour noir.


 


Enfin Seb vous savez à force de vouloir trop diversifier, on perd une ligne directrice et un  minimum de sens. La diversité sait très bien, mais trop ce n'est pas bon non plus. Il faut
trouver un juste milieu. Maintenant est ce que cette saison se trouve dans le juste milieu c'est une autre question qui sera traitée dans un autre article.


 


Kévin Kennel.



Vincent FAVRE 12/10/2009 21:49


Emile,

Nous tenterons d'en savoir le plus possible concernant le coût de ce spectacle. Si vous avez des informations, n'hésitez pas à nous les communiquer. Je pense que jamais notre commune n'a reçu un
artiste aussi cher. Mais la municipalité saura-t-elle nous donner les chiffres?


Je note que les idées ne manquent pas, dans la veine de ce que j'appelle la poélitique: de la créativité au service de la réflexion ou de l'action politique. Tant mieux, car nous allons avoir
besoin de la particpation du plus grand nombre pour faire bouger les choses dans notre commune.

La situation est grave, alors gardons le sourire!

A bientôt.

Vincent.


de Emile von Schweighuse 12/10/2009 19:21


Je trouve que ce spectacle n'est rien pour Schweighouse. C'est trop Politique et trop national. J'ai vu ce type dimanche dernier à la télé j'ai pas trouvé ça super. Vous dites qu'il y avait environ
80 personnes, est-ce que cà suffit pour payer l'artiste? D'autant plus que je suppose que notre Marcel et son équipe étaient là au grand complet avec leurs femmes, et qu'ils étaient invités donc
ils ont pas payé! C'est encore nous qui allons payer. Mais ils arrêterons quand de faire des conneries. Au rytme où ça va bientôt ils n'auront plus d'argent dans la caisse et alors vous savez
quoi... ils pourront aller sur la scène, ils n'auront pas besoin de dire grand chose pour nous faire rigoler ou pleurer (car c'est pas marrant tous les jours) Ils nous parleront du contrat de
l'eau, des achats de maison et du Fertimacher ça va être rigolo. Avant le Marcel quand il allait boire son canon au restaurant du faubourg il nous en racontait de bonnes sur ce que faisaient les
autres... rien n'était bien! maintenant on le voit plus, ça c'est domage. Par ce qu'il devrait payer beaucoup pour qu'on lui croit. J'ai une idée peut-être il faudrait qu'ils invitent l'autre qui
passe chez Drucker, la radion bistro!


Recherchez Sur Le Blog