11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 14:20

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

Pour cet article consacré à l'ordre du jour du premier Conseil municipal de 2012, comme à son habitude, l'équipe du blog vous offre en avant-première l'ordre du jour détaillé, après vous avoir averti de la date de ce Prochain Conseil Municipal.     

 

L'équipe du blog continue à réaliser ce travail, car après avoir obtenu la publication partielle des ordres du jour sur le site de la Commune et en affiche en mairie, nous demandons toujours que l'ensemble de l'ordre du jour  soit publié. Il est logique que les habitants de Schweighouse connaissent les mesures qui doivent être prises dans leur totalité. C'est un gage de transparence démocratique supplémentaire, et non une volonté de faire capoter les projets de la municipalité.

Nous continuerons aussi ces articles pour inciter encore plus de personnes à se rendre au Conseil municipal et à s'intéresser à la chose publique. Sur ces paroles introductives, passons au détail de cet ordre du jour.

 

mairie1

 

Points 1 et 2 : Des points pré-adoptés, de la manière la plus banale et formelle. Ainsi, aucune réclamation ne sera faite sur le  P-V du dernier CM, qui sera adopté sans broncher, ni sur le fait que Marguerite Michel soit désignée une nouvelle fois secrétaire de séance.

 

Pourtant, nous avons ici deux actes des plus importants pour un CM. Il serait grand temps que l'opposition propose un de ses membres au poste de secrétaire de séance. C'est une question d'influence et de restrancription des propos tenus et points de vue défendus.

 

Point 3 :  Le centre aéré de notre ville, géré par l'Association Générale des Familles du Bas-Rhin (AGF), connaît un déficit de l'ordre de 1 568,01 euros pour son activité de l'été 2011. Le Conseil municipal doit se prononcer, de manière favorable selon le blog, pour combler ce déficit.

 

Point 4 : Proposition d'une convention entre la commune et l'association Apoin pour l'insertion professionnellee et basée à Schweighouse, pour un total de 1500 heures et pour entretenir les paysages naturels et les espaces verts de la ville.

La ville financera ses missions à hauteur de 13 378,50 euros. Espérons qu'ils ne s'agit pas de semer des mauvaises herbes pour rendre nos ronds-points bien laids.

 

Point 5 : Comme annoncé dernièrement, la municipalité a enfin décidé de s'attaquer au problème de l'eau à Schweighouse :  Futur changement du prix de l'eau à Schweighouse ?       Ce changement de prestataire pour l'assainissement des eaux usées et de pluies, de la  Lyonnaise des Eaux (privée) vers le SDEA du Bas-Rhin (public), devrait voir nos factures d'eau se stabiliser, voire baisser.

 

Mais une question annexe à ce transfert de compétences se pose. Quel devenir pour le SIVOM? Après le transfert des deux principales compétences : la voirie vers la Com-com et l'assainissement vers le SDEA, il ne reste que certains équipements sportifs dont le COSEC, l'urbanisme avec le PLU et les maisons de retraite.

N'était-il pas judicieux d'englober ses compétences dans la Com-com lors du dernier élargissement de cette dernière? Occasion ratée de créer un grand pôle solidarité (avec le transfert du futur périscolaire, des maisons de retraite) et de renforcer le pôle aménagement avec le PLU (Haguenau vient de labéliser le sien Grenelle de l'environnement).

 

Mesdames et messieurs les conseillers, oserez-vous poser cette question ? Et vous M. le Maire n'allez vous pas évincer cette question en disant que ce n'est pas le moment ? Nous verrons cela ce lundi.

 

Point 6 : Modification des commission municipales. Autre point capital où l'opposition doit prendre toute sa place et où la majorité doit faire preuve d'ouverture ... vers les habitants par exemple.

 

Point 7 :  Modification des tarifs de vente du bois communal.

 

Charbonnette : Gratuit

Rondins de 8 à 15 cm de diamètre : 6 euros (feuillus) et 4 euros (résineux)

Rondins supérieurs de plus de 15 cm de diamètre : 10 euros (feuillus) et 8 euros (résineux)

 

 

Point 8 : Nouveau chapitre sur le prêt Helvétix qui devient de plus en plus du grand n'importe quoi. Ce problème  donne une piètre image de nos responsables politiques locaux.

D'un côté , une ancienne majorité qui a fait un choix bien trop dangereux, même si la situation n'était pas la même à l'époque , qui se tait qui plus est,  et de l'autre une majorité actuelle qui ne sait pas du tout gérer cette affaire.

 

Ainsi, Marcel Schmitt et ses conseillers, anciens banquiers en charge du dossier ont décidé de s'adjoindre les conseils d'un cabinet d'expert, Orféor. Gestionnaire de la dette du secteur public et qui se veut, selon son site internet, un spécialiste des produits toxiques.

Ce cabinet, dont aucun chiffre sur le côut de leur mission n'est fixé dans l'ordre du jour, a pour but d'aider la municipalité dans ses négociations avec la Caisse d'Epargne. Néanmoins, aucun plan précis n'est formulé.

 

C'est sûrement une très bonne chose que de vouloir prendre conseil auprès d'un tel cabinet, mais pourquoi ne pas l'avoir fait dès le début des complications du prêt Helvétix? Cela aurait grandement mis plus de poids et d'arguments du côté de Schweighouse.  

 

Enfin il est grand temps d'associer l'opposition à ce dossier, et en particulier Etienne Weber, ancien adjoint aux finances. Schweighouse Renouveau est tout aussi coupable que Schweighouse Autrement sur ce dossier. C'est pourquoi une "union communale" sur ce sujet est dès plus souhaitable.

 

Point 9 : Le point  suivant est la discusion sur le prochain budget. Il est très judicieux de la part de Marcel Schmitt et de Schweighouse Autrement de lancer le débat d'orientation du prochain budget de la commune, juste après le point 8 sur le prêt Helvétix qui reste un sujet des plus houleux. Alors, vouloir un débat apaisé sur un sujet dès aussi capital, c'est peine perdue. Dommage!

 

Points 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18 et 19 : L'ensemble de ces points concerne la politique foncière catastrophique de Schweighouse Autrement, notamment une nouvelle acquisition de plus d'un million d'euros, sur laquelle l'équipe du blog va se pencher. Nous  vous en parlerons prochainement.

 

Point 20 : Confirmation du projet de restructuration du tennis Club, après étude du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement du Bas-Rhin.

 

Point 21 : Régularisation des logements de fonction.

 

Point 22, 23, 24, 25 et 26 : Demande de subvention de la part de l'Ecole primaire, l'Institution Sainte Philomène, de l'Association Française des Sclérosés en Plaques (AFSEP),  de l'Eglise protestante et du Cercle Catholique Fidelitas.

 

Point 27 : Adhésion de notre commune au Centre Antibruit du Bas-Rhin.

 

 

 

 

Après le détail de cet ordre du jour, j'espère vous voir ce lundi soir à 19h30 dans la salle du Conseil Municipal, au premier étage de la mairie.

 

 

 

Pour l'équipe du blog, Kévin Kennel.

 

 

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Vincent FAVRE 13/02/2012 11:57


Jean Georges,


Je partage entièrement votre point de vue. J'espère que la municipalité ou l'opposition rajoutera ce point à l'ordre du jour du C.M de ce soir. Certains parents souhaitent se rendre au Conseil
pour inciter nos élus à aller dans ce sens. Tout le monde est concerné par cette menace de fermeture.


 Qui fait grève aujourd'hui? Les enseigants du Bocksberg?


La mobilisation a commencé: une pétition lancée par des représentants de parents a déjà recueilli 130 signatures..


Allons-nous laisser faire? Que voulons-nous pour notre commune, pour nos enfants?


L'équipe du blog va bien sûr jour son rôle pour mobiliser les citoyens. Nous serons au C.M ce soir. Nous vous tiendrons informés. Donnez-nous des informations de votre côté.


NE LAISSONS PAS LES CLASSES FERMER!


Vincent FAVRE.


Vincent FAVRE.

koppitz jean georges 13/02/2012 11:04


Depuis quelques semaines il est question de suprimer deux classes à Schweighouse(une dans la maternelle du boksberg et une dans le primaire).


Curieusement rien ne se passe au niveau de la commune pas d'info pas de discution prévue à l'ordre du jour de la prochaine réunion du conseil.


Une grève est prévue pour ce lundi et risque de passer bien inaperçue faute de soutien. 


Un soutien fort à notre école publique serait la moindre des choses à mon humble avis.


Affaire à suivre.

Recherchez Sur Le Blog