5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 20:55

 

Pour commencer cette chronique de rentrée, je désire vous parler des transformations qui vont avoir lieu dans notre commune dans les prochains temps.

 

Logo_Coop_Alsace.jpg1. Une nouvelle Coop.

 

Le premier des changements dont je voulais vous parler en guise d'introduction est évidemment le lifting de notre traditionnel Coop.  Epicerie local, plus vielles que moi par exemple et qui a faillie disparaître. En tous cas c'est le premier des changements apparus dans notre commune, mais rien d'origine de la municipalité Schmitt.

 

 

 

2. Schweighouse couvert de boulangerie ?

 

Par contre, Marcel Schmitt et Schweighouse Autrement ont achetés à 650 000 euros l'ancien Codec, estimé à 260 000 euros par les Domaines et qui a été acheté par l'ancien propriétaire à 120 000 euros vu son état. Depuis il a uniquement servi de dépôt pour les merveilleuses coiffes alsaciennes. Petit rappel : link.

 

default2

Ancien Codec

 

En effet nos élus voulaient en faire un commerce de proximité. Pourquoi pas. Mais le problème c'est qu'il va devenir une boulangerie. Une cinquième à Schweighouse !

 

Je dis cinquième, car à côté de nos trois boulangeries historiques (Amandine, Banette et Kreutzberger), une quatrième boulangerie va ouvrir ses portes à côté du magasin d'alimentaire Grand Frais. En effet l'implantation de cette chaîne de supermarché spécialisée dans les produits frais, une boulangerie est automatiquement construite avec. C'est ce qui arrive en ce moment. Voir les photos.

   IMG-20120914-00326.jpg

IMG-20120914-00329.jpg

 

 

Maintenant avec le choix de la municipalité Schmitt nous aurons une cinquième boulangerie dans l'ancien Codec. Mais selon des sources concordantes il va bien y avoir une boulangerie, mais aussi une supérette, mais rien n'est confirmé. 

 

 

Enfin cinq, il ne faut pas oublier Auchan et sa boulangerie ... bon après on peut pas vraiment appeler cela du pain ... .

 

Bref le problème est une nouvelle fois le manque de cohérence de l'équipe Schmitt. En effet un nouveau commerce à Schweighouse est une bonne chose, mais une cinquième boulangerie se n'est pas très pertinent.

Déjà nous avons déjà trois boulangeries et il faut au contraire les soutenir et ne pas leur offrir un concurrent supplémentaire.

Puis nos trois boulangeries répondent très largement à la demande de consommation de pain de notre ville de 5 000 habitants.

Enfin avec la venue d'une quatrième boulangerie, il est donc peu logique d'en vouloir y mettre une cinquième. Mais bon c'est digne de Marcel et de ses colistiers.

 

 

3. Un patrimoine détruit !

 

Petit rappel. Immomarcel a acquis en 2010, la maison Carlen pour 236 000 euros, estimé à 216 000 euros, puis décide de revendre la plus grande partie pour à peine 105 000 euros.

 

L'opération a pour but la création du nouveau commerce ... enfin presque plutôt un transfert. Celui du salon de coiffure L'Aquarelle de sa boutique actuelle (c'est-à-dire de l'autre côté de la rue de l'Ecole) à la maison Carlen.

 

Déjà un mauvais point, mais l'autre objectif est de sauvergarder un des rares corps de femme en plein centre de Schweighouse encore debout. Enfin une municipalité qui décide de se préocupper du patrimoine, déjà bien maigre de notre ville.

Mais là encore c'est un gachis. De un des travaux ont déjà aboutis à la destruction de l'ensemble des batisses annexes, mais pourtant totalement liées aux corps de ferme. Maintenant c'est la maison principale qui a été détruite puis remplacée par une batisse nouvelle en béton ! Voir les photos.

 

IMG-20120914-00321.jpg

IMG-20120914-00324.jpg

 

 

Marcel Schmitt et Schweighouse Autrement n'on rien compris à la sauvergarde du patrimoine. Ils ont fait le pire du pire dans la sauvergarde du patrimoine. Ainsi désormais, on a une pauvre grange en ruine qui se trouve entre un parking et une nouvelle batisse en béton et dont on ne comprend plus du tout sa présence et qui va avoir du mal à s'intégrer dans le nouveau visage urbanistique du quartier.

 

Un des plus grand et voyant échec de Marcel Schmitt et de sa municipalité !

 

A la semaine prochaine pour les nouvelles de la rentrée sur les logements. En attendant à vos claviers pour des commentaires.

 

 

Kévin Kennel. 

 

 

 

 

 

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Kévin Kennel. 09/10/2012 17:47


Mickaël,


 


De un la sauvegarde ou la protection de notre patrimoine est couteux, quoi qu'il arrive. Tous les élus qui décident de faire ce choix politique fort doivent en avoir pris connnaissance,
enfin s'ils se renseignnte préalablement !


 


Nos élus de la majorité et notre premier magistrat en particulier, ont une nouvelle fois parlés trop vite !


Marcel Schmitt a vendu l'achat de cette maison, comme une sauvergarde du patrimoine architectural alsacien de notre commune. Puis en se renseignant se qu'il aurait du faire avant, il a vu le
coût d'une telle sauvergarde. Et alors on décide d'abandonner lachemenent le tout sous le béton et on voit le résultat !


Mais c'est tellement classique de la part de la municipalité Schmitt, mais cela reste toujours aussi pitoyable. Vivement 2014 ... .


 


Enfin j'espère qu'en aucun cas une subvention va être votée pour cette maison, au titre du patrimoine, car aux dernières nouvelles les maisons à colombages sont composés de poutre
en bois, mais pas de béton ! N'est se pas  ?


 


Kévin Kennel.


 


PS : J'espère que d'autres vont suivre votre fort envie de commenter de ses dernières semaines.

Mickaël 06/10/2012 10:53


L'ancienne maison était à raser complètement, car sa réhabilitation aurait été trop onéreuse.


J'aurai par contre aussi rasé la vieille grange qui n'a aucun intérêt, même urbanistique.


J'apprécie par contre les 3/4 de la nouvelle construction construite avec des colombages, néanmoins je regrette que le 1/4 restant soit du béton.


A voir si une subvention sera votée pour les colombages. 


 


 

Recherchez Sur Le Blog