14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 23:00

Bonjour,

 

 

Dans mon dernier article sur les acquisitions immobilières : Schweighouse Autrement : l'An IV. Politique foncière.  , je réalise un compteur, pour nous rappeler quotidiennement l'argent gaspiller dans des bâtiments et des terrains inutiles pour Schweighouse. J'en fais une mise à jour.

 

 

Ainsi du 9 mars 2008 au 15 septembre 2012, Marcel Schmitt et Schweighouse Autrement ont décidés de dépenser :

 

 

4 209 839,08 euros

 

 

Par contre je ne reviends pas sur l'absurdité et l'inefficacité de cette politique d'achat effrénée de terrains et demeures avec les impôts des habitant(e)s de Schweighouse.

 

Je finis juste sur la dernière trouvaille incompréhensible de Marcel Schmitt et de ses adjoints. En effet depuis décembre 2011, la municipalité Schmitt a décidé de louer l'ancien "Art home café", route d'Olhungen, à côté de l'école primaire.

 

J'ai appris que dans un premier temps cette location a servi de dépôt pour du matériel municipal, alors que route de Wintershouse, à une centaine de mètres se trouve déjà un hangar et que Schmitt et ses colistiers ont déjà achetés hors de prix le terrain Cemex : Etape n°12 du "tour du propriétaire": le terrain Cemex.     

 

 

Maintenant ce lieu va servir pour l'école de musique, déplacée pour réaliser des travaux à l'école primaire. Mais le meilleur c'est qu'à Schweighouse nous avons une quantité de maison désormais : la maison Bock, la maison Zinck, la maison Peter, la maison Knoderer, la maison Wolff, la maison Jung, mais elles sont indisponible ou invivable pour accueillir cette école de musique.

 

Quand une municipalité qui a acheté six maisons actuellement vide, aménagé trois autres lieux déjà existants (l'école primaire, la villa et la maison Furst), mais décide de louer un autre espace, c'est qu'il y a un problème !

 

En effet M. Schmitt et Schweighouse Autrement eux même n'arrivent pas à gérer leurs erreurs venant du choix d'une politique d'acquisitions désatreuses. C'est pour cela qu'il faut sanctionner l'équipe Schmitt en 2014 et trouver une nouvelle municipalité capable de mettre de l'ordre à Schweighouse. Vous ne pensez pas cela ?

 

 

 

Kévin Kennel.

 

 

 

 

       

commentaires

Kévin Kennel 19/10/2012 13:56


Bredin du village,


 


En effet il est prévu en autre d'acquérir une nouvelle maison, rue de l'école pour 140 500 euros. Bonne chose, c'est que le prix correspond à la valeur fixé par les Domaines. Mauvaise chose,
c'est qu'aucune explication n'est fournie pour le moment sur l'utilité d'acheter cette maison.


Il faut aussi noter, que lundi prochain il est prévu aussi d'acquérir de nombreux autres terrains.


 


En tous cas je ne peux que vous inviter, Bredin et tous les autres habitants à venir y assister pour entendre les explications de notre Maire sur ce sujet et sur cette réception pas si privé
qui a lieu lors de la Fête des rues.


 


 


Kévin Kennel.


 

le bredin du village 19/10/2012 08:15


A l'ordre du jour du prochain conseil municipal figure une nouvelle acquisition d'une maison d'habitation sise, 4 rue de l'Ecole? Dans quel but? Visiblement le fièvre acheteuse n'est pas tombée!
A moins qu'il y ait une explication et je comprendrai peut-être!

Kévin Kennel 18/10/2012 18:14


Toutes les qualités, dont Marcel Schmitt est dépourvu en temps que Maire ! Je ne sais pas même pas s'il est intelligent, toujours en temps que Maire, vu la réception pas si privé qu'il a
organisé lors de la Fête des rues.


Kévin Kennel.

Mickaël 17/10/2012 08:30


Intelligent n'est pas le bon terme. Je dirai plutôt malin, rusé, un bon manager quoi. 

Kévin Kennel 16/10/2012 23:43


Michkaël,


 


Effectivement le transfert des acquisitions immobilières de la commune à la Com-com n'est pas encore fait. Mais Sturni est intelligent et Marcel va se démerder seul avec ses 4,2 millions de
terrains et d'immeubles pour la plupart inutile ... enfin jusqu'en 2014 ... enfin on l'espère !


 


Kévin Kennel.


 


 

Mickaël 16/10/2012 17:38


Que je sache le transfert n'a pas eu lieu. A méditer.

Kévin Kennel 09/10/2012 17:36


Mickaël,


 


En solidarité alors il faut accepter le passif de Schweighouse et celui de Haguenau ... c'est-à-dire le rond-point Sonoco et les pavés du centre-ville de Haguenau.


 


Mais il faut pas se voiler la face, quand on parle de solidarité, il s'agit surtout d'aider les petites communes présentent dans la Com-com. On sait tous que Scwheighouse et Haguenau ont les
moyens de s'offrir ses différents investissements.


 


En tous cas le fond de l'affaire n'est pas réglée. Malgré le transfert d'actif, la municipalité Schmitt a tout de même dépensé plus de 4 millions d'euros dans ses différentes acquisitions
et son coût ne sera en aucun cas repris par la Com-com !


 


Kévin Kennel.


 

Mickaël 06/10/2012 10:45


Si le transfert du passif ne semble effectivemnt pas automatique, il serait logique de réclamer les frais engagés pour le perscolaire et le rond point relevant de la compétence periscolaire et
voirie.


Je ne suis pas un anti-COMCOM primaire, mais comme l'a dit Baudelaire, "tu m'as donné de la boue, j'en ai fait de l'or". Il s'agit doc de sublimer cette COMCOM et en faire un outil de solidarité
territoriale. 


bien cordialement

Kévin Kennel 05/10/2012 21:57


Si je me souviens bien de mes cours de droit, la création ou la transformation d'intercommunalité peuvent s'accompagner d'un transfert de passif, mais se n'est pas obligatoire.


 


De deux il faut l'accord de l'ensemble des communes et de leurs responsables politiques pour ce genre de transfert de passif ... donc il va aller voir Marcel Schmitt pour vos
doléances sur les pavés haguenoviens !


 


Sinon pour le reste je vous ai convaincu ?


 


Kévin Kennel.


 

Mickaël 05/10/2012 21:27


Vous n'avez pas réellement compris la teneur de mon propos. 


Concernant la com-com, lorsqu'il y a transfert de compétence, il y a aussi transfert du passif, de TOUT le passif (en gros les dettes). C'est bien pour cela que ça me fait bien ch..r de payer les
pavés de Haguenau alors qu'en retour on a droit à un mars (ou autre c'est selon).

Kévin Kennel 04/10/2012 20:45


Mickaël,


 


Sérieusement quels signes prouvent que la municipalité Schmitt a fait un mea culpa ? Moi se que je constate c'est que la dernière acquisition toujours en cours, ce sont les terrains Haslen à plus
d'un million d'euros !


Puis surtout arrêtons de trouver des excuses à Marcel Schmitt et ses colistiers. Le prêt Helvétix c'est depuis 2009 qu'il débloque et il n'a jamais empecher Schweighouse Autrement d'acheter pour
plus de 4 millions d'euros. Ensuite arrêtons aussi de dire le méchant c'est les autres, genre la Com-com ou le SIVOM, mais regardons plutôt chez nous. Depuis mars 2008 Marcel Schmitt, Alain Bock,
Pascale Fritzinger, Richard Barth, Joël Acker, Nicole Halter et Azia Deiss, aucune de ses personnes n'a été capable d'expliquer clairement leur intention sur cette politique d'acquisition. Une
seule régle on achète !


 


Kévin Kennel.


 


PS : Depuius quand la Com-com va elle prendre en charge le coût du rond pont construit avant le transfert de compétence ?

Mickaël 17/09/2012 15:07


Une telle politique peut être une bonne chose, à condition d'en avoir les moyens.


Je suis d'avis qu'une commune doit se donner les moyens en matière de gestion du territoire et des infrastructures publiques, pourtant celle-ci doit être planifiée et pragmatique.


L'augmentation de la population schweighousienne a ainsi entraîné une augmentation des besoins en matières d'infrastructures publiques.


Néanmoins, le problème est bien plus profond et cette politique ne peut plus et ne doit plus être continuée, ce que l'équipe en place a semble-t-il compris.


Premier facteur à citer ici: le problème Helvetix. Cette épée de Damoclès est encore et toujours au dessus de nous, ce qui ne permet pas de faire de réelles prévisions.


Et le deuxième facteur majeur est le déséquilibre en matière de SIVOM et de COMCOM où nous ne tirons pas notre épingle du jeu. 


Ainsi sachant que ces infrastructures ne sont pas uniquement utilisées par Schweighouse, il faut d'après moi élargir la réfléxion au niveau SIVOMal par exemple. La MUSE pourrait
parfaitement s'intégrer dans cette logique.


Petit point positif, dans la logique de transfert de compétence de la nouvelle sacrosainte COMCOM, et notamment celui de la compétence périscolaire, le coût d'achat de la maison martin et tout le
passif du periscolaire peuvent être repris par la COMCOM (tout comme le rond point SONOCO et les nouveaux pavés de la zone piétonne Claudius Strurnius).

Recherchez Sur Le Blog