29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 20:40

Vu avez lu les trois premieres parties du compte-rendu du dernier conseil municipal :

 

Tour potagère : Partie 1 du compte-rendu du Conseil municipal du 22 octobre 2012.

 

Nouvelles acquisitions : Partie 2 du compte-rendu du Conseil municipal du 22 octobre 2012.

 

EMM : Partie 3 Compte-rendu du Conseil municipal du 22 octobre 2012.

 

Voici la partie 4 :   

 

 mairie1

 

 

1. Un peu de nouveaux logements sociaux à Schweighouse ... .

 

 

Lors de ce Conseil il a été décidé que la SEM (Société d'Economie Mixte qui est en charge des logements sociaux gérés directement par la ville) va céder des terrains rue du Maréchal Leclerc, pour l'euro symbolique, à notre commune, pour les revendre toujours à l'euro symbolique à Opus 67 (bailleur sociaux qui va construire des logements).

 

Il a aussi été voté la rénovation par la SEM, des étages de la maison Jung pour en faire des logements sociaux.

 

On peut presque féliciter Marcel Schmitt et Schweighouse Autrement pour la création de ses logements sociaux. Néanmoins se sont les premiers décidés directement par la municipalité Schmitt depuis mars 2008. Depuis l'équpe en place vivaient sur les bénéfices de la politique offensive de logements sociaux de l'équipe Loesch : Au bon vieux temps de Bernard Loesch ...

 

Après on peut une nouvelle fois presque féliciter la municipalité Schmitt pour sa relance de la SEM. Il est très intelligent et pertinent d'utiliser cet outil, comme je le disais sans un article précédent : Nouveautés de la rentrée à Schweighouse : Logements       . Mais se qui critiquable c'est que pour le moment la SEM va entreprendre la construction de deux logements à la maison Jung. De plus il a été confié à OPUS 67, la création de quatres logements sociaux, rue du Maréchal Leclerc.

Alors le proverbe qui dis "lentement mais sûrement", pourquoi pas. Mais au rythme de 6 logements par an, il va falloir 28 ans avant d'atteindre le quota a respecter par la loi SRU (qui impose 20% de logements au communes de plus de 3 500 habitants). Par contre je vois notre maire nous dire que l'on a pas les moyens de financer plus. Je lui répond qu'il  a pas été obligé d'acheter pour 4,2 millions d'acquisitions immobilières.

 

En tous cas il reste encore à la commune 164 logements sociaux à construire et l'Etat en prime va augmenter ce nombre avec la nouvelle loi SRU qui fait passer le taux de 20 % à 25 % de logements sociaux pour les villes de plus de 3 500 habitants.

 

 

2. Merci l'Etat.

 

 

Justement l'Etat souvent décriés par les municipalités (et souvent avec raison), doit aussi de temps en temps reconnaître ses largesses.

 

Ainsi vu que la municipalité cède à un bailleur sociaux des terrains en dessus de leur prix estimé (ici à l'euro symbolique), il peut obtenir une subvention du Conseil général déductible de l'amende que la ville payent. Ainsi la préfecture, c'est-a-dire l'Etat, a fait preuve de mansuétude et a bien accepté que notre commune ne paye ses 50 000 euros d'amende en 2013 et 2014.

 

 

3. Et toujours et encore une adjointe muette !

 

deiss.jpg

 

C'est drôle le fonctionnement de cette équipe Schmitt. Après le silence de Joël Acker sur le dossier de l'association EMM, d'Alain Bock sur les futurs aménagements de notre commune, voici maintenant que Azia Deiss n'a rien dis sur les logements sociaux.

Pourtant elle a en charge les affaires sociales et elle est intervenu plusieurs fois  sur le sujet ... sauf lundi soir, où une nouvelle fois M. le Maire a défendu le projet. Faudrait peut être penser à laisser la parole aux adjoints. A bon entendeur.

 

Allez à demain pour la dernière partie sur l'ambiance.

 

 

 

Kévin Kennel.

 

 

   

commentaires

Kévin Kennel 05/11/2012 22:24

Joëlle, Effectivement une pétition circule à Schweighouse pour s'opposer à l'implantation de logements sociaux sur les terrains Hasslen. Déjà pour l'implantation des terrains, vous visualisez où se
trouve le parc des peupliers ? Non long se trouve des champs (derrière la rue Fluess ou le long de la rue des Roseaux) et après vous avez la forêt d'Olhungen. Ses champs sont les fameux terrains
Hasslen. Ensuite il ne faut pas oublier que ce projet est un projet Schmitt, d'abord on acquiert. Ainsi la municipalité Schmitt achète actuellement pour 1,1 millions d'euros les différents
terrains. Pour un projet concret il faut attendre encore un peu. Il est prévu d'en faire un lotissement ... mais se n'est pas pour demain, d'où une inquiétude mesurée de ma part. Puis après je vois
que la rumeur marche à fond, car sur la pétition il est inscrit 50 logements sociaux. Maintenant nous en sommes à 200 ! Dire qu'il nous manque 162 logements sociaux, c'est voir un peu grand. Pour
poursuivre aucun projet ne peux contenir 200 logements sociaux d'affilés. C'est sans aucun bon sens. Ensuite si ce lotissement, qui n'est pour le moment pas encore constructible, existe, il aura
bien des logements sociaux, mais de un se n'est pas grave, car cet espace ne pas devenir un ghetto malfamé et de deux c'est necessaire, vu notre retard de logements sociaux. Mais bon on est loin de
voir les premiers travaux. Enfin lors du Conseil municipal du 17 septembre 2012, M. le Maire a expliqué que l'employé municipal en charge de l'urbanisme a rencontré le citoyen qui a lancé cette
pétition pour lui donner des explications. Marcel Schmitt a du être trop occupé pour le recevoir lui-même. Kévin Kennel.

Joëlle 04/11/2012 21:07


Kévin,


A lire tous vos commentaires je suis de plus en plus persuadé que ça a du chauffer en réunion préparatoire de la dernière séance de Conseil Municipal... et que des consignes de garder le
silence ont été données. Que ces braves soldats du schmittisme ont intérêt à se la fermer afin de s'épargner l'ire de leur chef spirituel.


Concernant les logements sociaux il circule actuellement sur Schweighouse un tract nous appelant à nous opposer à la mise en route d'un lotissement au lieu-dit "hasslen".


Bien que je sois à Schweighouse depuis une bonne dizaine d'années je ne vois pas du tout où se fera ce lotissement. Dans le tract il est question de 200 logements dont bon nombre de
logements sociaux; quelqu'un pourrait-il m'expliquer.


Il semblerait qu'uné pétition ait été adressée au Maire sans que celui-ci n'ait eut le courrage de répondre voir de recevoir les citoyens indignés! Schmittisme = mutisme!


c'est pas nouveau mais c'est prouvé une fois de plus.


M Le maire, vous n'avez pas semblerait-il le courrage de vous expliquer de défendre votre opinion; personnellement je saurai m'en souvenir.


 


Joëlle

Recherchez Sur Le Blog