30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 21:54

 

Vous pensiez qu'aucun article ne serait publié cette semaine? Rassurez-vous!

 

Je poursuis la chronique consacrée à la saison culturelle, en  me penchant  plus particulièrement sur les partenaires de la K'artonnerie.  

 

 

 

 

L'année dernière, j'avais déjà mis en avant la baisse fulgurante du nombre de partenaires, notamment financiers, de la K'artonnerie en comparaison avec Expressions communes  : Saison culturelle : Tome VI : Partenariat.

  Comme je l'ai déjà expliqué dans l'article : Saison culturelle 2010-2011, soirée de lancement., les questions sur la baisse des partenaires semble avoir été prise en compte, mais pas forcément comprise, par Marcel Schmitt et Schweighouse Autrement.

En effet, si vous prenez le guide de la saison culturelle 2010/2011, la quatrième de couverture a fait place à bon nombre de partenaires. Et Mme Halter ,dans son discours, lors de la soirée d'ouverture, les a bien énumérés,  évoquant leurs rôles respectifs.

  Mais en faisant le tour de ces partenaires, on s'aperçoit vite que cela ressemble plus à du bricolage.

 

 

 

En effet, certains partenaires étaient déjà présents sous Expressions Communes voire bien avant. Par ailleurs, on peut noter que dans cette plaquette consacrée à la saison culturelle, on retrouve les activités de la bibliothèque etc ... . Un mélange des genres qui montre le flou sur les structures du monde culturel actuel. Un flou qui est sûrement aussi présent pour la municipalité qui ne semble pas s'en sortir.

 Notons tout de même qu'il s'agit ici de mettre en avant toutes les structures qui gravitent autour de la culture à Schweighouse. Un bel hommage, mais qui sert plus à cacher un manque. Dommage.

 

 

 

 

Enfin, ce montage montre aussi que la commune est désormais bel et bien la seule structure qui finance la culture à Schweighouse. Cette constatation avait déjà été faite l'année dernière.

  

Je vous prouve tout cela en faisant le tour des différents partenaires :  

 

- La bibliothèque  municipale, financée uniquement par la commune et qui est en lien constant avec les programmes culturels depuis sa création.  

 

biblio logo

 

- La bibliothèque départementale du Bas-Rhin, qui est une structure partenaire de la bibliothèque municipale et ce depuis la création de cette dernière. La BDBR prête des livres et des expositions à toutes les bibliothèques partenaires. Donc, rien de nouveau. Notons tout de même l'amateurisme qui laisse  encore des traces. Le logo de la plaquette de la K'artonnerie reprend l'ancien logo de la BBDR et non le nouveau ci-dessous : 

 

Logo BDBR coul

 

- La Muse, financée par le SIVOM, donc en majorité par Schweighouse et qui est l'école de musique, déjà présente sous Expressions Communes.  

 

La Muse logo

 

- L'OMSALS, financé par la commune et qui s'occupe de la gestion du bar de la salle Robert Kaeufling et ce depuis la création de cette salle.  

 

 

-  Le système Vitaculture, mis en place par l'Agence culturelle d'Alsace et la Région Alsace, qui permet à tout les jeunes de moins de 25 ans qui ont la carte (vous pouvez l'obtenir gratuitement auprès de toutes les structures partenaires, donc la K'artonnerie) d'avoir des places de spectacles ou de festival pour le prix de 5,5 euros. Déjà en place avant. Rien de nouveau une nouvelle fois.

 

Logo-VITACULTURE

 

-  France bleu Alsace et Top music se sont les partenaires "communication". Ils permettent d'offrir des places gratuites pour les spectacles. Pourquoi pas, c'est une bonne chance de faire découvrir l'offre culturelle de notre ville. Une nouveauté. A voir si cela est vraiment efficace. Mais pour cela il faudrait faire un bilan que nous avons pas encore pu avoir, comme tous les autres Schweighousiens.

 

F-Bleu-Alsace-V_copie.jpg

 

 

topmusic.gif

 

- Enfin Schweighouse sur Moder. Le partenaire et surtout le seul qui finance! 

 

545px-Blason ville fr Schweighouse-sur-Moder -Bas-Rhin-.svg

 

 

 

Par contre? un partenaire n'est plus présent cette année : la Scène, espace culturel de Pfaffenhoffen. Qui confirme bien un reniement par rapport à l'année dernière. Un premier parmi tant d'autres.

 

En tout cas, espérons que cette fois, la municipalité a vraiment compris pourquoi je regrette la baisse de partenariat, notamment financier. Il ne s'agit pas d'avoir plein de jolis logos sur une plaquette, mais d'avoir une programmation cohérente qui noue des liens pertinents avec des structures extérieures. Il serait bon également que Schweighouse Autrement  mette enfin un  peu d'ordre dans sa vision de la culture. Le flou des structures existe, pour les usagers comme pour la municipalité. Il est grand temps d'y remédier afin d'éviter les confusions et amalgames.

 

 

Kevin-001Kévin Kennel.  

 

 

 

commentaires

Recherchez Sur Le Blog