26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 10:19

Salut bisame,

 

 

Comme promis dans le dernier mot du dimanche, un article sur les mauvaises herbes de notre commune.

  

Je suis déjà revenu à plusieurs reprises sur le sujet, notamment pour expliquer à la municipalité Schmitt la dangerosité des mauvaises herbes au rond point Sonoco et le fait que l'on pouvait associer biodiversité et beauté, comme à Haguenau : Des herbes pour le moment bien mauvaises. et Vous avez dit fleurie?

 

Dans ce dernier article j'ai fais un parallèle avec notre grand voisin. En effet la ville de Haguenau avec les mêmes graines réussit à avoir des prairies fleuries et nous à Schweighouse nous avons des mauvaises herbes.

 

 

Outre la boutade et la laideur des dites "mauvaises" herbes qui ne sont pas qualifiés ainsi pour rien, Marcel Schmitt montre qu'il a une bonne idée. Sur le fond il est bien de développer et protéger la diversité, mais pas de cette manière. Il est bien gentil notre premier élu, avec ses prairies fleuries, mais c'est une mesurette rien de plus.

 

Lui même a bien du voir de cette supercherie, car le rond point Sonoco a vu apparaître des arbres, rosiers et gazon en lieu est place des mauvaises herbes. Et heureusement, ce choix a été réalisé pour la sécurité routière.

 

Pourtant à l'entrée du parcours de santé, pas loin de l'Aviculture, il y a encore un espace dédié aux mauvaises herbes. Déjà une prairie fleurie à côté de la forêt, c'est un peu limite selon moi et esthétiquement repoussant ! A vous de juger par vous même en vous y rendant ou alors à travers cette photo.

 

IMG-20120819-00274

 

 

Haguenau au contraire, les élus ont décidés eux aussi de reprendre cette idée de protection de l'environnement, mais dans un cadre plus large : le développement de la biodiversité en ville, dans le cadre d'un aménagement foncier et d'une sensibilisation citoyenne.

 

Preuve en image.

 

 IMG-20120816-00265

 

Le long de la route de Schweighouse notamment à Haguenau, se situe un petit espace verts, où aucune construction ne peut être entrepris. La municipalité haguenovienne a décider d'en faire un espace de biodivesité. Comme expliquer sur ce panneau : "Prairies naturelles. Ici, grâce à la fauche tardive votre ville favorise la biodiversité (plus de fleurs, plus d'insectes)." Déjà rien que ce petit panneau d'explication est extraodinaire. Il permet d'informer la population du choix de la municipalité et de les informer de l'existence de programme en faveur de l'environnement auquel elle peut participer.

 

 IMG-20120816-00261-copie-1

 

De plus il se place dans un programme plus large qu'est l'Agenda 21 qui est un vaste programme mondiale en faveur du développement durable qui veut combiner écologie, économie et social. Il utilise ici intelligemment des espaces qui ne sont urbanisés et qui permettent de valoriser des espaces naturels mais en ville !

 

IMG-20120816-00262

 

 

Il faut rappeler que Marcel Schmitt a voulu se lancer dans cette aventure et que du jour au lendemain il a abandonné le projet :  Et pendant ce temps là, l'Agenda 21 ...  et Toujours pas d'Agenda 21?! .

 

Pourtant ce genre de programme permet de un d'obtenir des financements, d'avoir un encadrement de la part de professionnels et de recueillir l'expérience des autres structures participantes.

 

 

Il est grand temps que Marcel Schmitt songe à nouveau à lancer de projet d'Agenda 21 et ses mauvaises herbes auraient surêment bien plus belle allure et efficacité.

 

 

Kévin Kennel.

 

 

 

 

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog