28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 08:40

Bonjour tous,

 

 

 

 

Nous voici déjà à la sixième étape de notre chronique de fin d'année qui n'en finit pas de débusquer les engagements non respectés par Schweighouse Autrement.

Engagements que les membres de l'équipe en place ne peuvent renier puisqu'ils sont gravés dans le marbre de leur programme. Programme pourtant bien léger, qui tient en trois pages, et encore avec de gros caractères et pas mal de formules creuses! 

 

   

 

photo-schweighouse-autrement

 

 

Au compteur: 23 engagements non tenus. Sachant qu'il reste trois rubriques!

Cette fois, penchons-nous sur celle consacrée à l'intercommunalité.

 

Elle est particulière quisque composée d'un seul paragraphe qui s'en prend à la Com-Com et se résume finalement à un seul engagement: la remise en cause de cette structure.

Donc, vous l'aurez deviné, puisque cette rubrique ne contient qu'un seul engagement...elle ne contient également qu'un seul engagement non tenu...ce qui fait quant même du 100% non respecté, score conforme au schmittisme.

 

 

 

 

Engagement non tenu n°24.

Remettre en cause la COM-COM Haguenau dans la version actuelle.

 

 

Non seulement l'équipe de Schweighouse Autrement a accepté sans se faire prier les responsabilités au sein de la Com-Com, avec notamment un poste de vice-président pour Marcel Schmitt, mais en plus rien n'a été fait pour remettre en cause quoi que ce soit. Le discours anti-Haguenau, maladroit et outrancier, a discrédité cette équipe aux yeux des autres communes et l'a isolée au sein de la Com-Com.

Par ailleurs, on pourrait citer  de multiples cas où la municipalité de Schweighouse était bien heureuse de bénéficer des avantages de l'intercommunalité, pourtant tant décriée hier. L'exemple du périscolaire est symptomatique, qui nous montre un Marcel Schmitt pathétique et impuissant, pris à son propre piège, et implorant la Com-Com de participer au financement!

 

 

 

Demain, avec la rubrique "Démocratie locale", véritable spécialité schmittienne, le bilan risque sans doute de s'alourdir...

 

 

Vos commentaires sont bien évidemment attendus.

 

 

Vincent-001Vincent FAVRE.

 

 

 

commentaires

Vincent FAVRE 28/12/2010 13:11



Chrichri,


Merci pour votre contribution au débat et pour vos encouragements, que je partage bien sûr avec l'ensemble de l'équipe du blog dont je ne suis qu'un membre.


Je souhaiterais moi aussi plus de réactions citoyennes. Mais je sais que de plus en plus d'habitants se plaignent de l'équipe en place, y compris parmi les électeurs-déçus-de Schweighouse
Autrement. Bien des lecteurs m'ont confié leur manque de confiance quand il s'agit d'écrire un commentaire. Pourtant, chacun peut s'exprimer, même de manière simple et courte. Chacun a droit à la
parole. Je crois quand même que l'idée fait son chemin.


 


Je pense comme vous que la municipalité devrait sortir de cette attitude de mépris à notre égard. Faire semblant de nous ignorer ne les mènera à rien car notre démarche a pris trop d'ampleur pour
passer inaperçue. Et ça n'est que le début de l'aventure!


Nous sommes ouverts au dialogue. D'ailleurs, à l'issue du Conseil Populaire du mois de juin dernier, nous avons soumis au Maire une (longue) liste de questions et sollicité un rendez-vous.
Toujours pas de réponse! Nous en reparlerons dans un article en 2011.


 


À bientôt!


Vincent FAVRE.



Chrichri 28/12/2010 11:09



Cher Vincent,


... et de 24!  tant de promesses non tenues et pourtant personne ne réagit.


Personnellement, si j'étais élue, je vous opposerais toutes les promesses tenues et toutes les avancées réalisées. Mais je ne le suis pas et me contenterai donc de relever ce
manquement alors qu'il aurait été aisé de s'expliquer lors de la fameuse réunion publique tant promise. Ce silence est lourd de sous-entendus, serait-il une approbation?


A moins que nos chers (dans le sens honéreux du terme) élus souhaitent simplement ignorer votre blog et ainsi ne pas reconnaître son importance dans leur stratégie de communication.
Pourtant, le fait de contredire vos affirmations contribuerait certainement à plus de joutes verbales mais pourrait également, j'en suis convaincue, installer le doute auprès de nombre de vos
lecteurs. Peut-être même Marcel et son équipe pourraient-ils cesser de vous dénigrer et pourquoi pas vous inviter à les rencontrer pour échanger sur l'une ou l'autre de leurs décisions voir
projets.


Et si c'était là mes voeux à votre blog auquel je souhaite longue vie et de rester conforme à ses valeurs que vous fort judicieusement mis en avant le 26/12.



Recherchez Sur Le Blog