23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 09:00

Bonjour à tous,

 

Merci de suivre la chronique de fin d'année qui passe au crible la profession de foi de Schweighouse Autrement, afin de pointer toutes les promesses non réalisées. Et il ya  de quoi faire!

 

 

 

 

photo-schweighouse-autrement

 

Déjà trois rubriques passées:

Les engagements non tenus de la municipalité. Rubrique n°1: "Finances"Les engagements non tenus de la municipalité. Rubrique n°2: "Vie associative-Vie culturelle"    Les engagements non tenus de la municipalité. Rubrique n°3: "Urbanisme"

 

 

Pour l'instant, nous avons dénombré pas moins de 13 engagements non respectés.

Pour clore la première partie de cette chronique, c'est la rubrique "Environnement" qui va retenir notre attention.

 

Cette rubrique s'organise de manière différente des précédentes. Elle est structurée autour de trois grands points.

Le premier, intitulé "développement durable" ne peut être qualifié d'engagement, mais plutôt de définition accompagnée d'une déclaration d'intention sans intérêt à laquelle tout le monde souscrira, comme si vous annonciez que vous êtes pour la paix ou le bien-être des habitants, le genre d'évidence passe-partout qui n'engage à rien.

Cela dit, on pourrait facilement démontrer que l'équipe au pouvoir n'a rien compris à cette notion de développement durable (qui ne se résume pas à sa dimension environnementale, comme on le croit trop souvent), et que plusieurs de ses actions vont à l'encontre de sa mise en application. Mais ce serait bien long et pourra être l'objet d'articles ultérieurs.

Les deux autres points,  l'eau et la Moder, permettent de reprendre l'énumération des engagements non tenus.

 

 

 

Engagement non tenu n°14:

Études sur les alternatives (régie municipale et  sous-traitance Haguenau)

 

Une étude avait déjà été présentée fin 2007 par l'équipe Loesch lors d'une réunion publique. Mais l'équipe Schmitt, qui a bien évidemment pris connaissance de cette étude, n'a absolument rien fait de plus.

 

 

 

 

Engagement non tenu n°15:

Choix d'un organisme neutre et digne de confiance, droit de regard pour l'opposition, résultat communiqué à la population.

 

Par compassion, j'ai accepté de regrouper ces trois points, qui sont liés. Aucun n'a été respecté puisqu'aucune proposition n'a été faite par la municipalité, qui semble avoir tout simplement abandonné discrètement le dossier de l'eau, espérant que les citoyens ne s'en apercevraient pas.

 

 

 

Engagement non tenu n°16:

Renégociation avec la Lyonnaise des Eaux engagée de suite.

 

La municipalité affirme avoir mené une renégociation, mais ne peut en apporter aucune preuve tangible. Il semble bien qu'elle n'a fait qu'appliquer les clauses du contrat déjà signé. D'ailleurs, si elle avait renégocié, il est bien évident que le Conseil Municipal en aurait été informé. Or, il n'en est rien. On est donc bien loin de la promesse formulée par Marcel Schmitt lors du Conseil Municipal du 27 mars 2008: baisser la facture d'eau de 50%!

 

 

Engagement non tenu n°17:

Les berges et l'ancien lit de la Moder seront protégés.

 

Rien n'a été fait dans ce sens.

Cela relève d'ailleurs du Syndicat Intercommunal d'Aménagement de la Moyenne Moder, au sein duquel Marcel Schmitt et Alain Bock représentent notre commune. Jamais aucun rapport d'activié n'a été remis au Conseil Municipal depuis mars 2008, alors que ce syndicat se réunit trois à quatre fois par an. Une fois encore, l'opacité pour cacher l'inaction!

 

 

 

Engagement non tenu n°18:

La priorité sera la "renaturation" et non l'asphalte.

 

C'est tout le contraire qui a été fait, avec l'aménagement de chemins cyclables le long de la Moder, aussi bien rue du Moulin , que vers Haguenau  (côté station d'épuration), ou encore entre la RD85 et le Restaurant "Aux Berges de la Moder".  Comprenne qui pourra...

 

 

 

 

On le voit: la série noire se poursuit. Avec déjà 18 engagements non tenus à mi-chemin, on peut se demander jusqu'où on peut aller...

Mais il est temps de marquer une pause dans cette chronique. Elle reprendra le lundi 27, avec la rubrique "Sécurité et qualité de vie".

 

 

En attendant, bonnes fêtes de Noël à toutes et à tous.

 

 

Vincent-001Vincent FAVRE.

 

 

 

 

 

commentaires

Vincent FAVRE 26/12/2010 21:23



Marcel,


Si, lors de votre promenade, vous aviez pris la peine de sonner chez moi, vous auriez pu constater par vous-même que j'étais dans l'impossibilité de déneiger. Je l'ai fait dès que j'ai été en
mesure de le faire, à savoir le 26 au matin. Croyez-moi, en ce jour de Noël, j'aurais préféré-et de loin-pouvoir m'acquitter de cette tâche.Les raisons de cette impossibilité relevant de ma vie
privée, je ne les évoquerai pas ici. Toutefois, si vous passez à la maison, je me ferai un plaisir de vous les expliquer de vive voix, en toute simplicité. Ne sachant pour ma part qui vous êtes,
je n'ai pas d'autre choix que de vous répondre sur le blog, alors que j'aurais pu considérer votre commentaire comme une intrusion dans ma vie privée, et ne pas le publier. Mais il me plaît à
penser que cet échange servira de leçon à tous les lecteurs et contribuera à faire comprendre ce qu'est et ce que n'est pas notre blog.


 


Le blog Schweighouse Sans Son Maire refuse la délation. Il s'agit en effet d'une pratique interdite et dangereuse. Elle peut aller loin et souvent se retourne contre son auteur. Il nous
serait pourtant aisé de dénoncer tel ou tel particulier qui ne respecte pas telle règle élémentaire (véhicule garé sur une piste cyclable, un autre qui prend un sens interdit, un autre qui
emprunte un chemin cyclable...). Mais jamais nous ne nous livrerons à ce genre de petit jeu. Lorsque nous dénonçons certains actes, nous le faisons de manière forte, mais jamais nommément. Sauf,
bien sûr, dans le cas des élus qui, en tant que représentants du peuple  investis par le suffrage universel, se doivent d'être exemplaires.


 


Pour ce qui me concerne, en tant que citoyen de base, jamais je ne me considérerai comme "irréprochable". Pour autant, je ne pense pas être celui qui, à Schweighouse, aurait le plus besoin de
leçons de civisme. Le fait d'avoir créé et d'animer un blog citoyen comme le nôtre me permet d'affirmer que je fais plus pour notre commune que beaucoup de Schweighousiens réunis, élus y compris.
S'intéresser bénévolement et quotidiennement aux affaires de la cité,n'est-ce pas une belle preuve de civisme?


 


En espérant que le message est assez clair pour éviter à l'avenir un fâcheux malentendu.


Vincent FAVRE.



Marcel 25/12/2010 21:01



Bonsoir,


 


M'étant promené cet après midi à Schweighouse, j'ai malheureusement constaté, M. Favre, que vous manqué personellemnt de civisme. En effet, nettoyer votre trottoir est un acte civique et de
plus une obligation, en cas d'accident vous pouvez être tenu responsable ! Vos voisins, tous plus agés que vous avaient fait le nécessaire. Il ne faut pas toujours critiquer vos cher Maire, qui
n'est pas parfait, mais il serait bon que vous soyez irréprochable. Sur ce bonnes fêtes quand même, et pensez à déblayer devant votre propriété.



Recherchez Sur Le Blog