24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 19:02

 

 Bonjour à tous,

 

 Cette semaine, vous avez pu lire sur le blog

 

Ordre du jour du Prochain Conseil Municipal.  

 

Mais aussi

 

L'autre compte rendu du Conseil Municipal. Séance du 20 janvier 2010.

 

 

Sans oublier deux autres articles :

 

Moder Academy: La culture au coeur de Schweighouse?  

 

Etape oubliée n°2 du "tour du propriétaire": le tennis club.

  cigogne

 

 

Pour finir, revenons sur les vœux du Maire et sur son évocation de la réunion publique promise pour 2010. Je parle bien d'évocation, car sur un discours de 10 minutes, la partie consacrée à cette réunion publique est de 30 secondes, montre en main.

Sinon, pendant cette demi minute, on y apprend que notre Maire, je le cite, veut : "faire vivre la démocratie" et qu'il s'engage à nouveau à tenir cette réunion publique en 2010. Mais pas plus de précision.

La seule nouveauté est que cette réunion publique se concentrera sur "les projets à venir" et nous les Schweighousiens nous sommes tous invités à y participer, car cela "nous" concerne, ainsi que "nos enfants et petits enfants".

 

Quelques remarques de ma part et de la cigogne :

 

  -Marcel Schmitt et Schweighouse Autrement vont ils enfin respecter une proposition de leur programme électoral ( Schweighouse Autrement : l'An I. Chapitre 1. ) qui est d'organiser une réunion publique chaque année. Bon 2008 et 2009 ont été oubliées et aucune explication n'as été donnée pour cet oubli, mais soyons déjà heureux d'une telle réunion.

 

-Etre heureux d'une telle démarche, c'est bien, mais quand on voit l'enthousiasme du Maire et de son équipe, on se pose des questions. Je le répète à peine 30 secondes d'un discours de 10 minutes, alors que cette réunion devrait être présentée comme l'événement le plus important pour notre commune pour 2010. Aurait -il peur des réactions des citoyens?

 

-Puis le sujet : sur les projets à venir. Très bien. Mais ceux de mars 2008 jusqu'à la date de la réunion n'auront-ils pas de place dans la discussions? Sont-ils considérés comme approuvés par l'ensemble de la population?

En reprenant une phrase type des politiciens de droite comme de gauche (qu'il dénigre plus haut dans son discours), on remarque que M. le Maire parle à une classe particulière des habitants : les adultes qui sont parents. En effet M. le Maire s'adresse à "nous" et surtout "à nos enfants et petits enfants". Alors des personnes comme moi et tous les jeunes de Schweighouse ne sommes pas les bienvenus? Pourquoi les enfants ne pourraient-ils pas participer? En particulier le Conseil Municipal des Enfants! Ou alors est ce un "nous" général?

 

Sur ce, passez une bonne semaine et à bientôt.

 

Kévin.


 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog