6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 12:52

Bonjour à tous,

 

 

 

Après les éditions 2009 ( Feuilleton de l'été à Schweighouse-sur-Mer: Le Bulletin Communal comme lecture de plage. ) et 2010 (Feuilleton de l'été 2010: un touriste à Schweighouse-sur-Moder.  ), je vous propose à nouveau un feuilleton estival cette année.

 

 

Vous n'ignorez pas, je suppose, que le festival Summerlied, a lieu tous les deux ans, en l'occurence  les années paires. Et les années impaires alors? Pardi, ce sont les années Maires! (jeu de mots...)

D'où l'idée, pour patienter jusqu'à l'année prochaine, de consacrer un feuilleton à des chants, dans la veine poélitique que j'affectionne particulièrement, c'est-à-dire au croisement de la poésie et de la politique.

 

  DSCN3652.JPG

 

 Ces chants viendront s'ajouter à ceux déjà publiés sur le blog: Chante ton Maire et tu verras plus clair.   Chante ton Adjoint et tu verras plus loin. ). Ils seront, bien sûr, consacrés à Schweighouse-sur-Moder. J'alternerai entre des reprises aux paroles adaptées et des compositions. Et, si la technique le permet, vous aurez droit non seulement aux paroles mais aussi à la musique. Mais je préfère ne pas trop m'avancer pour l'instant. Qui sait, peut-être ce petit corpus estival et poélitique pourra-t-il permettre une candidature à la Moder Academy (mais celle-ci sera-t-elle reconduite?).

 

 

Chaque mercredi, donc, en juillet et en août, une nouvelle chanson, à entonner, seul au fond des bois ou en famille, en Réunion Publique pour détendre l'atmosphère (au cas où il y en aurait encore, après le fiasco de la première...) ou en privé, dans son jardin ou sur la route des vacances.

 

Au plaisir de vous retrouver mercredi 13 juillet pour le premier morceau, sur un air bien connu. 

 

 

Vincent-002-copie-1Vincent FAVRE.

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog