11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 15:40

Citoyennes, citoyens,

 

Après une trop longue interruption , la liste des participants effectue enfin son grand retour.

 

Les plus assidus le savent: c'est le 9 du mois que la liste s'allonge. Nous sommes déjà le 11, mais le  retard à rattraper justifie bien une petite entorse à notre rituel.

Il est d'autant plus important de rafraîchir la mémoire à ceux qui ont un peu oublié, a fortiori d'éclairer ceux qui ignorent complètement de quoi il retourne.

Pour ce faire, les articles suivants s'avèreront bien utiles:   Alerte orange sur Schweighouse.   La liste des participants fête son premier anniversaire.

 

 

 

2008-02-9-Manif-Mairie-009

 

 

Après la spéciale enfants de la liste précédente (voir La liste des participants, allons enfants! ), voici la spéciale parents!

 

 

Marc et Cécile.

Lorsqu'ils sont arrivés à Schweighouse avec leurs trois enfants en 2004, ils ignoraient complètement l'existence du Relais Culturel Expressions Communes. Le jour de la découverte de cette structure, ils se sont félicités d'avoir eu le bon goût de s'installer dans une  commune qui avait le courage et l'intelligence de parier sur l'ouverture culturelle , l'épanouissement de sa jeunesse et la créativité artistique . Et s'ils sont arrivés là un peu par hasard, c'est bien par choix qu'ils sont restés. La suppression brutale et imbécile dudit Relais par l'équipe Schmitt fin 2008-début 2009 les a marqués. Mais leur attachement à ce qui est désormais leur commune l'emporte, ils veulent croire qu'elle mérite mieux et font en sorte que viennent des jours meilleurs.

 

 

Georges et Mireille.

Schweighousiens de longue date, retraités de l'enseignement, ils se sont tout de suite engagés dans l'aventure du Relais comme bénévoles. Combien d'heures passées à distribuer les programmes, accueillir les artistes, aider à installer ou à ranger, discuter de la programmation avec les professionels d'Expressions Communes...?

Depuis mars 2009, ils n'ont pas remis les pieds à la salle Kaeufling. Un jour, un adjoint dont on taira le nom interpelle Georges: "Pourquoi ce boycott des spectacles?". L'indécrottable élu aura-t-il au moins compris la réponse de Georges:  "Le coeur monsieur l'adjoint, le coeur..."?

 

 

Marie et Blanche.

Malgré l'humanisme rhénan qui, comme chacun peut le constater quotidiennement, irradie littéralement  notre commune et ses environs,  les couples homosexuels n'y ont pas encore droit de cité. C'est pourquoi Marie et Blanche, originaires de Schweighouse toutes les deux, ont préféré s'installer à Strasbourg.

Ce qui ne les a pas empêché de  prendre un abonnement  cinq années de suite au Relais Culturel. Sans jamais essuyer la moindre remarque déplacée. Même lorsqu'elles ont amené leur petit garçon à l'une des dernières représentations début 2009.

 

 

Isabelle.

Divorcée, ayant élevé  seule ses deux enfants, elle voulait simplement rappeler que ses origines modestes et son parcours scolaire précocement interrompu ne l'ont pas empêché d'apprécier les spectacles et activités proposés pendant toutes ces années par Expressions Communes. Elle en veut toujours au Maire et à son équipe de n'avoir jamais eu l'élégance de reconnaître le travail accompli par l'équipe du Relais. Elle s'est sentie insultée lorsque le Maire a parlé d'"élitisme".

   

 

Philippe et Muriel.

Le soir de l'action citoyenne du 9 février, ils étaient là par hasard. Comme on dit: ils ont vu de la lumière et ils sont entrés. Depuis, ils suivent de près ce qui se passe dans notre commune et projettent même de s'y installer. " Une commune de 5000 âmes dont une partie des citoyens est prête à manifester en Mairie pour ses enfants ne peut pas être complètement mauvaise" aiment-ils répéter.

 

 

 

Nous aurons besoin de tels citoyens dans les prochains temps à Schweighouse! Je vous donne rendez-vous le 9 juillet  pour la prochaine liste des participants.

 

 

   

Vincent-001 Vincent FAVRE.

 

 

 

 

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog