9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 10:22

Citoyennes, citoyens,

 

 

 Nous voici le neuf du mois! Après une (trop) longue interruption, la liste des participants reprend du service. Lisez les articles  Alerte orange sur Schweighouse.   La liste des participants fête son premier anniversaire. , et vous saurez de quoi il retourne.

 

 

2008-02-9-Manif-Mairie-009

 

 

La liste est déjà longue:220 participants pour l'instant! Voilà de quoi donner du souci et du travail à Joël Acker, qui tente désespérément de ficher les citoyens de notre commune ((re)lire  La liste des participants, spéciale dédicace à un Adjoint! ). Souhaitons-lui bon courage,  il en aura bien besoin, surtout à l'approche des élections municipales de 2014... 

 

Parmi ces 220 participants, soixante figurent dans la toute première liste fournie à Marcel Schmitt en mains propres dans la salle du Conseil Municipal le 14 février 2009 (lire La liste des participants. ).

Ce sont les primo arrivants, qui ont eu le courage dès le départ d'assumer et revendiquer fièrement leur participation à l'action citoyenne du 9 février 2009.

Or, jusqu'alors, aucun d'eux n'avait encore eu l'occasion de révéler le rapport qu'il entretient avec notre commune. Il était temps de réparer cette injustice.

 Cette entreprise commence aujourd'hui, avec les cinq premiers noms.

 

 

Jean JAURÈS

Le grand tribun, député, fondateur du quotidien L'Humanité, principal artisan de la fondation de la SFIO, historien, pacifiste aussi, doit en bonne partie sa "conversion" au socialisme à Lucien Herr, bibliothécaire de l'École Normale Supérieure de la Rue d'Ulm. Mais qui connaît Charles, assistant de Lucien Herr et originaire de Schweighouse ? Il a assisté à tous les entretiens entre les deux hommes. Et il a tout noté dans son petit carnet, qui vient justement d'être retrouvé dans une malle au fond d'un grenier. Une mine d'or qui sera publiée prochainement. Petite anectode: c'est Charles qui a soufflé la formule "C'est en allant vers la mer que le fleuve est fidèle à sa source".

 

Anatole FRANCE

Quelques Schweighousiens, lecteurs passionnés de l'oeuvre francienne, ont tenté, en vain, de faire inscrire sur le monument aux morts de la commune la formule pacifiste et socialiste attribuée à l'écrivain: "On croit mourir pour la patrie. On meurt pour les industriels". En trois langues s'il vous plait:  français, allemand et alsacien. Cette proposition serait-elle acceptée aujourd'hui?

 

André MALRAUX

C'est chez un grand ami schweighousien que l'écrivain et  homme politique rédige un de ses plus fameux discours: l'oraison funèbre en hommage à Jean Moulin (1964). Il se serait enfoncé dans la forêt et aurait marché une nuit entière  pour trouver l'inspiration. Peut-être certains élus de la commune pourraient tenter l'expérience: ils en sortiraient grandis...ou n'en sortiraient pas, c'est selon.

 

Edmond ROSTAND

L'auteur de l'incomparable Cyrano de Bergerac (1897) ne pouvait rester insensible au fait que la dernière pièce jouée dans le cadre d'Expressions Communes s'inspire justement de son oeuvre la plus célèbre. Intitulée Voyage dans la lune, elle fit salle comble, comme d'habitude, et sans gonfler les chiffres comme certains le font... Moment magique, moment de grande tristesse aussi. Mais rappelons qu'à la fin de l'envoi, Cyrano touche, grâce à son panache!

 

Georges BRASSENS

Un jour, en 1971,  l'inimitable  auteur, compositeur et interprète retrouve Norbert, un vieux camarade,  Alsacien (de Schweighouse, bien entendu!) rencontré en captivité en Allemagne. Ils passent une semaine ensemble,  impasse Florimont,  à chanter, jouer, parler, boire  et fumer. En sortira La ballade des gens qui sont nés quelque part (1972). Une chanson qui brocarde les chauvins de toute sorte, ceux par exemple qui pensent "que le crottin fait par leurs chevaux, même en bois, rend jaloux tout le monde". Cela vous rappelle quelqu'un, vous?

 

 

 Pas de doute: elle a de l'allure, notre liste des participants! 

Je vous donne rendez-vous le 9 décembre pour la deuxième vague des primo arrivants.

  

 

 

Vincent-001 Vincent FAVRE.

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog