10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 14:52

Citoyennes, citoyens,

 

 

Cette fois encore, l'équipe du blog Schweighouse Sans Son Maire était représentée au Conseil Municipal, qui s'est tenu le mercredi 9 mars à 19h30. Ce qui lui permet de vous proposer un compte rendu alternatif que vous ne trouverez nulle part ailleurs, ni dans les DNA, absentes de la séance, ni dans le p-v officiel, ni dans le Bulletin Communal.

 

mairie1

 

 

 1 On prend les mêmes...

 

On pouvait compter à peu près le même nombre de personnes que la dernière fois dans le public, soit une bonne vingtaine. Les habitués essentiellement. Et toujours ces deux places réservées, au premier rang bien sûr!

Peut-être les citoyens présents attendaient-ils de savoir comment Jean Gorzelanczyk se comporterait désormais, en tant que simple conseiller municipal. Ils n'ont pas eu la réponse puisque l'ex-homme fort et éminence grise du schmittisme était absent. Le suspense reste donc entier. Plusieurs autres élus manquaient à l'appel, d'ailleurs, tant dans la majorité que dans l'opposition. Le choix du mercredi au lieu du lundi habituel y est-il pour quelque chose?

 

 

 

 

Comme d'habitude, hélas, ni l'approbation du p-v de la séance précédente, ni la désignation du secrétaire de séance n'ont fait l'objet de discussion. L'opposition Schweighouse Renouveau n'estime pas nécessaire de prendre en charge sérieusement ces deux points. Nous le regrettons une fois de plus.

 

 

De même, on peut déplorer l'absence de point rajouté à l'ordre du jour.  

 

 

 

2 Préparation du budget: des lendemains qui déchantent!

 

Très vite, donc, on en vient au gros point de la soirée: le D.O.B ou Débat d'Orientation Budgétaire.

Richard Barth, Adjoint aux Finances, s'est livré comme à son habitude à une longue et ennuyeuse lecture d'un texte que seuls les élus avaient sous les yeux. C'est l'occasion de rappeler que tous les documents préparatoires devraient être mis à la disposition des citoyens, en Mairie et sur le site de la commune.Si l'équipe du blog trouve un moyen technique de diffuser ces documents, elle le fera volontiers. Comment suivre en effet un exposé qui tient sur 18 pages, avec, on s'en doute, quantité de chiffres et de mots obscurs?

Un peu de pédagogie ne ferait pas de mal!

 

 

Évidemment, il faudrait pour cela que l'équipe en place ait vraiment envie d'exposer clairement au plus grand nombre ses choix budgétaires.

Or, la situation n'est guère reluisante, c'est le moins que l'on puisse dire!

 

Concernant la section de fonctionnement, les dépenses connaissent une hausse très forte. En arrondissant, on obtient:  2007 3.5 M €;  2008 3.8; 2009 3.9  et 2010 4.3! Cette hausse s'explique en grande partie par l'augmentation des dépenses de personnel: 1.5M  en 2007, 1.8 en 2010. Pour la première fois (enfin!), l'équipe Schmitt reconnaît que c'est la police municipale qui pèse ici. En effet, on est passé dans les dépenses de personnel de sécurité de 5676 € en 2007 à 204 705 € en 2010! On peut donc évaluer une partie du coût de la police municipale à 200 K€ par an, à quoi il faut ajouter les frais de matériel et ceux engendrés par les locaux.

La dette financière connaît elle aussi une forte augmentation: de 2.7 M en 2009 à 5.2 M en 2010. C'est l'effet de l'emprunt de 2.8M auprès du Crédit Mutuel. Les charges financières sont donc beaucoup plus élevées.

 

Parallèlement, les recettes de fonctionnement n'augmentent pas au même rythme: 4.4 M en 2007; 4.3 en 2008; 4.4 en 2009 et 4.8 en 2010. Et ce, malgré la cession de la maison Carlen et les loyers de la maison Zinck.

Quant aux nouvelles taxes instaurées ou augmentées par l'équipe Schmitt (électricité, enseignes, TLE), et qui ne produiront leurs effets qu'en 2011, elles ne devraient  rapporter que 15 à 20 K€ selon les estimations.

 

D'où l'annonce, du bout des lèvres, d'une prochaine augmentation des taxes d'habitation et foncières, au mépris des engagements inscrits noir sur blanc dans la profession de foi de Schweighouse Autrement. Alors, combien: 5, 10, 15% d'augmentation? Plus? Marcel Schmitt se fait tout petit et n'ose pas en dire plus. Un reniement de plus, un!

 

 

Cela n'empêche pas l'équipe en place de prétendre vouloir poursuivre ou commencer des investissements.

Ainsi, les acquisitions foncières, entamées en  2008, se poursuivront.

Le PLU, qui serait enfin lancé au niveau du SIVOM, déboucherait sur une concertation afin d'aménager le centre-ville...On nous annonce  aussi un éco quartier, l'extension des pistes cyclables, le développement des transports alternatifs (parkings relais), la mise aux normes des bâtiments communaux (accès handicapés et normes énergétiques). Le périscolaire? Mais oui, il verra bien le jour.Richard Barth prévoit 300K€ en 2011, 550K€ en 2012 et encore 550K€ en 2013.Et tant pis si la COMCOM ne veut pas participer.

 

Mais peut-on encore accorder le moindre crédit à cette équipe qui a déjà tellement menti en trois ans?

 

 

Etienne Weber, leader de l'opposition, met l'équipe en place devant ses contradictions.

Il fait remarquer que la COMCOM participera au financement de plusieurs projets,  de voirie notamment: Rue Wodli 1.1M €, entrée agglomération/cimetière 200K€...

Dans le cadre des transferts de compétences, une nouvelle COMCOM est en train d'émerger. Elle dispose de plus de 5M€ de réserve. Schweighouse devrait recevoir entre 500 et 700K€.

Richard Barth reconnaît que "la COMCOM a une très bonne trésorerie". Il est bien obligé de dire aujourd'hui qu'il remercie la COMCOM, bien content qu'il est de toucher cette manne. "Nous ne savions pas tout à l'époque", ose-t-il lancer, visiblement gêné et à court d'arguments alors que ses petits camarades de Schweighouse Autrement se font bien discrets. Le Maire lui-même n'a rien à dire. Et encore un reniement!

Etienne Weber propose à l'équipe en place de faire des économies, en échange de l'augmentation de la fiscalité. D'une part en supprimant la police municipale. D'autre part en réduisant la voilure des indemnités versées aux adjoints et autres délégués. Il rappelle que du temps de Bernard Loesch, quatre adjoints seulement étaient en place. Avec Marcel Schmitt, on compte pas moins de 7 adjoints et deux délégués. Six adjoints désormais, avec la déchéance de Jean Gorzelanczyk.

Mais aucune des propositions n'est sérieusement envisagée par l'équipe en place. Le Maire affirme qu'il ne veut pas supprimer la police municipale et prétend qu'elle est utile car elle effectue des tâches autrefois réalisées en Mairie. Il ne saurait plus bien dire lesquelles, mais enfin...Il confirme qu'il exclut toute répression. Pas question de mettre des p-v. Mais il ne dit pas pourquoi. Vous dîtes? La crainte d'être impopulaire? Comment Marcel Schmitt qui ferait dans le "clientélisme démagogique" (dixit qui vous savez)?

Au fait, il serait temps d'avoir un véritable rapport d'activité sur cette police municipale! Oui, oui, on y pense...C'est comme le reste, on peut toujours attendre!

 

Mais voilà Alain Bock qui a trouvé la raison des difficultés budgétaires que connaît la commune: c'est à cause des deux hivers très longs, qui ont occasionné des dépenses énergétiques plus lourdes que d'ordinaire. La faute au mauvais temps, il fallait y penser. "Sale temps pour Schweighouse", le nouveau roman schmittiste. On se demande comment ça finit...

Pascale Fritzinger, toujours très fine dans ses analyses, a une autre explication: c'est la faute aux prédécesseurs. Ils n'ont rien fait, ces méchants-vilains-pas beaux alors maintenant, vous comprenez, il faut tout faire pour rattraper le retard. Exemple? Les mises aux normes des bâtiments communaux. Sauf que lesdites normes sont récentes. Voyez par exemple comment Schweighouse Autrement avait sous-estimé le coût du périscolaire, n'ayant pas pris en compte les questions énergétiques.

Alors, disons que c'est à cause du prêt Helvétix. Là encore, petits soucis. D'abord le prêt a été voté en conseil municipal, à l'unanimité, selon Etienne Weber. Ensuite, le budget a bien été réalisé sans tenir compte des risques encourus: "À notre niveau, nous budgétisons l'échéance normale" précise le document d'accompagnement.

Et puis l'équipe en place ferait bien de se démener un peu plus face à la Caisse d'Épargne plutôt que de se lamenter et attendre fébrilement l'échéance de juillet! D'autres communes sont concernées, certaines sont bien plus virulentes et combatives.

 

 

Allons, Schweighouse Autrement, soyez honnêtes et reconnaissez que vous vous êtes mis, tout seuls comme des grands, dans une situation d'impasse financière!

 

 

 

3 Les autres points abordés.

 

Pour le reste, la délégation à l'Économie et à l'Emploi n'est pas reconduite, preuve qu'elle était taillée sur mesure pour Jean Gorzelanczyk! Personne n'est nommé troisième adjoint à sa place. Simplement le quatrième adjoint devient troisième, le cinquième quatrième et ainsi de suite.

 

L'ex-homme fort perd sa place de représentant de la commune à la COMCOM et au SIVOM. Il est remplacé respectivement par Richard Barth et Roland Mapps. Dommage que l'opposition n'ait proposé personne!

 

Toutefois, Jean Gorzelanczyk conserve ses responsabilités dans les différentes commissions dont il est membre.

Mais sera-t-il présent la prochaine fois? Jettera-t-il l'éponge?

 

 

 

Dans sa quête pathétique d' économies de bouts-de-chandelle, l'équipe en place n'a rien trouvé de mieux que de réduire le nombre d'emplois saisonniers. Ils passeront en effet cet été de 34 à 21! Pour Richard Barth, décidément très inspiré et en pleine forme, cela représente une économie de 14K€. L'opposition regrette cette décision, qui prive bien des jeunes d'une opportunité intéressante. Elle a voté pour quand même, mais c'est allé tellement vite que je ne suis pas sûr qu'elle n'ait pas été prise au dépourvu.

 

Le point consacré au remboursement des frais de déplacement aux agents territoriaux nous a permis d'atteindre des sommets de schmittisme.

À la question de savoir si la réglementation a changé ou bien s'il s'agit de rappeler celle qui est en vigueur, aucune réponse n'est donnée! Personne ne semble le savoir, ni le Maire, ni les adjoints, ni le DGS.

Il s'agit pourtant d'un sujet important pour les agents, déjà fort malmenés par l'équipe en place. L'ex-troisième adjoint ne dénonçait-il pas un "climat social dégradé", marqué notamment par une explosion de l'absentéisme?

 

 

Alors que l'on avait épuisé l'ordre du jour, Théo Baumuller, élu de la majorité particulièrement éclairé, a cru bon rappeler que cela fait trois ans que Schweighouse Autrement est au pouvoir. Le Maire et ses adjoints n'ont préféré pas relever. S'ils refusent de fêter l'anniversaire, nous le ferons à leur place! Un petit bilan de mi-mandat autour d'un bon gâteau, qu'est-ce que vous en pensez, cela pourrait être agréable et instructif, non?

 

 

 

 

En tout cas, notez bien la date du  prochain Conseil Municipal: lundi 28 mars à 19h30. L'équipe du blog fera tout son possible pour y assister, stylo et carnet en mains.

D'ici là, vos réactions sont attendues.

 

 

 

Vincent-001Vincent FAVRE.

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog