23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 09:40

Citoyennes, citoyens,

Déjà la quatrième étape de notre désormais fameux "tour du propriétaire", et pas des moindres: la Maison Zinck.

Située au 47, Rue d'Ohlungen, elle a été achetée par la commune lors du Conseil Municipal du 14 septembre dernier. Pour les "anciens", il s'agit de l'ancien restaurant "Au Lion".
   
Maison Zinck ancien restaurant Au Lion


Le bien, appartenant à Igor Zinck,  s'étend sur 16.98 ares et se compose de  plusieurs bâtiments et annexes abritant actuellement six logements, un local commercial  et des garages, le tout entourant une vaste cour intérieure.

Il s'agit probablement de l'acquisition qui a le plus choqué l'opinion.
Je ne reviendrai pas en détail sur la procédure d'acquisition retenue par l'équipe en place car j'ai déjà eu plusieurs fois l'occasion de le faire sur le blog et me permettrai donc de vous renvoyer aux articles consacrés au sujet.
Il faut néanmoins rappeler quelques éléments.
Estimée par les Domaines entre 440 et 490 000 euros (j'ignore d'ailleurs purquoi la fourchette est si large), l'équipe Schmitt a décidé de verser tout de suite 75 000 euros, et de compléter par une rente viagère mensuelle indexée de 3700 euros, payable jusqu'au décès de M. Zinck. Ce dernier bénéficiera de plus d'un droit de passage à vie, vers la Rue d'Ohlungen.
Admettons, pour être généreux, que le bien vale 490 000 euros. Si on déduit les 75 000 euros versés, il en reste 415 000. La rente viagère s'élève chaque année à 3700X12 soit 44 400 euros.  415 000/44 400=9.34. Ce qui signifie qu'au bout de 9 ans et cinq mois exactement, le montant maximum de l'estimation des Domaines sera atteint. Or, M. Zinck est âgé de 51 ans!
On peut le présenter autrement: si ce monsieur atteint 80 ans, la commune aura dépensé 75 000+44 400x29, soit la bagatelle de 1 362 600 euros, soit plus de deux fois et demie l'estimation du bien!


Pourquoi cet achat?
On retrouve une fois encore l'idée que la situation est "stratégique". Nous sommes en effet à proximité de l'Ecole Elémentaire du Moulin et des logements de la SEM.
La cour servirait à aménager un parking, avec une vingtaine de places, en particulier  pour les parents des enfants scolarisés au Moulin. L'immeuble principal serait transformé en logements sociaux, ce qui réduirait l'amende versée par la commune au titre de la loi SRU (51 000 euros cette année) et permettrait l'encaissement de loyers, gérés éventuellement par la SEM.


Mais de nombreuses questions restent en suspens.
Concernant le parking, il paraît peu probable que les parents l'utilisent pour déposer leurs enfants à l'école. Ce parking forme un goulot d'étranglement, l'accès et la sortie ne sont pas aisés, surtout depuis que l'équipe en place a décidé de supprimer la zone 30 Rue d'Ohlungen pour repasser à 50. Les excès de vitesse sont quotidiens. Le matin, il n'y a pas de policier municipal pour faire traverser les passages piétions, tout simplement parce que l'on est avant l'ouverture de la police municipale! 
A moins de contraindre les parents à se garer à cet endroit, mais je ne vois pas comment c'est possible, surtout si encore une fois la police municipale ne peut intervenir à cette heure-là. Ou alors, il faudrait payer des heures supplémentaires.
Il serait plus judicieux de mener une politique de fond, courageuse et volontariste, de luttre contre le tout-bagnole dans notre commune. Mais je ne vois pas l'équipe en place assumer ce choix, vraiment pas.

Pour ce qui est des 6 logements sociaux, leur nombre ne permettra de réduire l'amende SRU que de 1500 euros par an, c'est déjà ça, mais enfin cela paraît dérisoire par rapport aux sommes engagées. Selon le Maire,  il reviendrait 580x12 soit 6960 euros par an à la commune grâce à ces loyers, soit 208 800 euros sur 30 ans. Admettons que le montant s'avère juste, on aurait (75 000+44 400X30) - 208 800= 1 198 200 euros. Ce qui reste tout simplement énorme!
D'autant plus qu' il s'agirait de logements conventionnés, ce qui signifie que la commune ne fixerait pas le prix des loyers et qu'elle ne toucherait pas forcément toujours ce montant là. 
Quant à l'état des logements, peut-on croire sur parole l'équipe en place quand elle affirme qu'ils "sont dans un bon état et par conséquent pas de gros travaux à entreprendre dans l'immédiat"? Elle fait de préciser "dans l'immédiat" car qu'en sera-t-il  dans  les années qui viennent?


Le jour du "tour du propriétaire", je n'ai pas pu avoir d'informations supplémentaires, puisque le Maire s'est violemment opposé à ce que je pénètre dans la cour. Il a oublié un peu vite que le propriétaire à cette date (le 31 octobre) était encore M. Zinck, et que sa fonction de Maire ne lui donne pas tous les droits, et sûrement pas de décider à la place des autres quelles personnes ils autorisent à laisser entrer chez eux. 

Si j'en crois l'article des DNA  daté du 4 novembre couvrant cette tournée des acquisitions et aménagements, il n'y a pas eu de révélation particulière concernant ce projet, puisque l'auteur, Amandine Hyver n'évoque à son propos que la question du stationnement. En même temps, un article ne peut tout dire. Donc, si vous avez d'autres éléments, n'hésitez pas à les communiquer.


La prochaine étape de notre périple nous conduira pour la première fois dans un lieu qui n'est pas une acquisition immobilière de la municipalité, mais plutôt un réaménagement, puisqu'il sagit des locaux de l'Ecole de Musique la Muse.



Merci de suivre cette chronique de fin d'année.

A demain.

Vincent FAVRE.

commentaires

Kévin Kennel 27/12/2009 18:17



Bonsoir,


 


Déjà je rejoins et cela ne va pour surprendre Vincent dans sa définition de la démocratie locale.


Mais en plus Richard et Dédé, je voudrais vous faire comprendre que M. Igor Zinck en soi et son action ne nous intéresse pas. Cela concerne sa vie privée. Tout le monde peut proposer de vendre
une acquisition immobilière à qui il veut. La liberté d'entreprendre est bien vivante dans notre pays, peut être plus que la liberté d'expression.


Ainsi se qui intéressant et scandaleux à nos yeux et à biens d'autres et que l'autre personne de cette transaction : l'équipe municipale a pu accepter une telle offre. Le problème et les fameux
deniers publics lancés par les fenêtres sont là.


 


Puis vous parlé de solution en voici une :


la municipalité aurait très bien pu dire à M. Zinck, qu'ils étaient intéressés par cette acquisition immobilière, mais qu'il ne voudraient pas acquérir ce bien par viager, mais de manière
classique.


Au pire si M. Zinck ne voulais pas vendre son biens de la sorte et s'il aurait tout de même voulu vendre son bien, par la suite la Mairie si elle aurait vraiment voulu ce bien, la municipalité
aurait pu user de son droit de préemption. Enfin je pense que cela est possible. ^^


Enfin cela est une solution réalisé autrement que par l'équipe municipale, mais enfin chaque habitant à sa solution et c'est cela qui est le plus intéressant : de voir chacun donner son avis. Je
crois même que l'on appelle cela de la démocratie participative et pour cela pas besoin d'attendre les élections.


Kévin


 


PS : Comptable votre blague sur Socrate me fais encore rire. Merci aussi pour vos précieuses informations chiffrés. Il se pourrais que nous prenions contact avec vous pour certains
éclaircissements.


 



dede 27/12/2009 13:42


vincent toutes les autres acquisitions viennent aussi de l'argent public et personne ne s'en emmeu (émouvoir)  une chose et certaine si j'avais un bien à vendre je m'adresserais d'abord à la
mairie et je demanderais un bon prix comme d'autres l'ont fait argent public ou pas !!! à bon entendeur
 


Des citoyens schweighousiens 27/12/2009 10:15


Dédé,

Ne rabaissez pas le débat au niveau de sentiments personnels que vous prêtez aux uns et aux autres. Personnellement, je me moque bien de savoir qui possède quoi. Là où cela m'intéresse, c'est quand
il s'agit d'argent public! 
Vous  parlez de jalousie quand il s'agit de politique et de bien commun!

Par ailleurs, je vous invite à lire de plus près ma chronique quotidienne, avec les étapes du "tour du propriétaire", car il ya bien d'autres critiques qui sont formulées! En l'occurence, c'est le
bien qui fait le plus réagir, mais d'autres pourraient susciter bien des discussions.

Quant aux logements situés dans l'ancien restaurant, la municipalité en a cité 6 et ce seront des logements sociaux. C'est en tout cas ce qui a été annoncé. Les loyers seront donc par définition
modérés.


Vincent.


Vincent FAVRE 27/12/2009 10:08


Richard,

Je ne partage pas votre conception de la démocratie. Et c'est précisément pour cela que le blog existe. La majorité comme vous le dîtes ne détient pas comme par magie la vérité sous prétexte
qu'elle a remporté soixante voix de plus que l'autre liste. C'était à peu près la même chose en 2001, et ce qui était vrai alors le reste aujourd'hui: ceux qui ont soi disant perdu les élections
représentent la moitié des suffrages exprimés et ont donc le droit non seulement à la parole mais à la participation à la prise de décision. Il est donc juste et nécessaire selon moi
d'impliquer l'opposition aux décisions, pas seulement par un vote en Conseil Municipal, dont les conditions sont tout à ait contestables. Par ailleurs, si vous croyez encore que
l'ensemble des élus de la liste majoritaire vote en connaissance de cause et librement, c'est que vous êtes bien naïf. Les décisions se prennent en petit comité et dans l'ombre.
Ensuite, les élus de base n'ont qu'à approuver. L'un ou l'autre peut toujours faire semblant d'argumenter contre, pour la forme. Je croyais pourtant qu'il allait en être autrement...
Si on raisonne de cette façon ("la majorité l'a voulu"), alors, je ne vois pas ce que les citoyens comme vous et moi peuvent jouer comme rôle. Marcel Schmitt et plusieurs ce ses élus pensent en
effet qu'être citoyen se limite à glisser dans l'urne un bulletin. Voilà du mépris, de l'ignorance et de l'archaïsme: c'est la démocratie à papa, et encore je suis gentil.

Ensuite, qui spécule sur la durée de vie probable d'un habitant? C'est bien la municipalité qui le fait, en s'engageant dans ce viager. C'est aussi l'habitant lui même, en l'occurrence Igor
Zinck. Il était inévitable que ces aspects soient mis sur la place publique à partir du moment où ce genre d'opération est engagée. Il fallait se poser la question avant!
En tant que citoyen-contribuable, bien sûr que je veux savoir combien cela va coûter à la collectivité! Et donc comment le savoir autrement qu'en calculant la durée probable du viager.

Quant à la question de savoir s'il fallait accepter ce genre de proposition, elle prend le problème à l'envers. C'est à la municipalité de jouer le rôle de rempart contre ce genre d'opération. Elle
est responsable de la gestion des deniers publics, elle doit oeuvrer dans le sens du bien commun, et non pas au profit d'un particulier!
Sous prétexte que d'autres ont gaspillé l'argent public, alors il faudrait laisser faire! Là encore, je croyais qu'il fallait faire autrement!


Je constate qu'il n'y a plus grand chose qui choque les citoyens et je le déplore, mais cela ne m'empêchera pas de poursuivre ma démarche salutaire.


Vincent.


dede 27/12/2009 07:19


Bonjour et joyeuses fêtes! Si vous aviez vous même un bien à vendre de la même taille que le restaurant d'IGOR je pense que vous le vendrer vous aussi alors ne soyez pas jaloux en plus sur
toutes les acquisitions faite par la nouvelle municipalité c'est la seule qui vous dérange. En sachant que toutesc l les autres maisons et commerce sont vides et  qu'il faut les transformer et
les mettre aux normes, alors que le resto qui comporte 7 logements et entièrement occupé et donc paye déjà une partie de sont cout. DEDE


Comptable 26/12/2009 19:24


à S'Ganzellisel

Nous sommes en France, S'Ganzellisel et certaines personnes sont mzalheureusement encore perdues quand on leur donne de grands chiffres en euros, c'est la la seule explication du chiffre en francs
et anciens francs... regardez donc les extraits compte de votre banque ou les factures de certains magazins, 8 ans après la contrevaleur en francs y est toujours mentionnée!

Vos propos sont résolument pro schmittien et c'est votre droit, mais faut il pour autant être aveugle?
Vincent,
oui une partie de mon commentaire a été engloutie, mais bon je faisais une conclusion sur l'imposition des rentes , félicitais l'heureux rentier de sa décision de vendre ainsi et lui souhaitais
longue vie et une bonne santé pour l'année 2010.
Je constate qu'au nombre de réaction c'est bien et bel cette acquisition qui sucite le plus de comentaires... comme quoi l'improvisation est mauvaise conseillère.



S'Ganzellisel 26/12/2009 18:25


Bon point pour vous Richard.


S'Ganzellisel 26/12/2009 18:21



@ Comptable


Bravo pour ce chiffre énorme, il en jette. Quel effet vous allez produire sur le simple d’esprit…  Mauvais comptable ou sophiste voulant manipuler l’esprit crédule ? Si nous prenons une inflation moyenne que je qualifierai de « normale » de 2%,
les coûts de la municipalité vont sembler augmenter, mais les loyers également. Donc on revient en quelque sort à la case départ. Pour ce qui est des 75 000€, ce sont des euros de 2009, ce
qui est également à prendre en compte.  Je veux bien comprendre que M. Favre et M. Kennel ne comprennent pas grand-chose à la comptabilité, mais ils
ont au moins le mérite de ne pas se prétendre comptable…. A bon entendeur. Par après pour ce qui est des logements vides, cela existe probablement avec les actuels logements sociaux que possède
la commune, par après cette dernière doit également engager des travaux de rénovation avec ces autres logements. Si le social et dans notre cas le logement social étaient rentables, cela se
saurait. Cela ferait également  un certain temps déjà que le gouvernement aurait financé des logements pour héberger tous les SDF et j’en passe. Si le
domaine du social n’est pas toujours rentable, nous pouvons néanmoins limiter son coût.  


 


PS : Pour grossir les chiffres j’aurai tout transformé en lire italienne ou même en rouble….



Richard 26/12/2009 18:07


Bonjour messieur,
Je viens de lire les différents commentaires. On peut être pour ou contre cette acquisition, je le concois. Jusqu'à preuve du contraire,nous avons une majorité en place, élue démocratiquement, et
je pense que c'est à elle de gèrer ce dossier, épineu un tant soit peu. On peut être pour ou contre, mais le fait est là: cette décision à été prise à la majorité du conseil municipal. Point à la
ligne
J'étais le premier à lancer ce débat à l'époque sur le blog. Personnelement, je pense que celà n'était pas une bonne décision, mais bon la majorité l'a voulou.
La ou je ne suis plus d'accord, c'est de dire que l'on veut spéculer sur la durée de vie de tel ou tel citoyen de schweighouse.
Igor fait parti de ma génération,génération qui est née et a grandi à Schweighouse, et personnellement à aucun moment je ne me permettrai de spéculer sur la durée de vie de X ou
Y.
Je mets n'importe quel citoyen de schweighouse au défi de refuser une telle proposition.
Qu'il s'appel X ou Y , avec des propositions pareil, l'auriez vous refusé??

J'entend déjà Vincent ou Kévin crier au scandal. C'est l'argent des citoyens que l'on est entrain de dilapider. Mais quelle majorité au pouvoir n'a pas dilapidé les deniers publics??
Je n'encourage pas la dilapidation, mais qui a la solution??
J'attend vos commentaires


Vincent FAVRE 26/12/2009 13:28


S'Ganzellizel,

Quelques éléments de réponse suite à votre dernier commentaire.

Premièrement, mon intention n'est pas à tout prix de vouloir démontrer que l'opération n'est pas rentable, comme vous dîtes, mais bien d'en connaître tous les tenants et aboutissants et d'en
informer les citoyens, puisque la municipalité se révèle incapable de le faire.

Deuxièmement, c'est l'équipe en place elle-même qui prétend qu'elle n'a pas l'intention de faire une opération rentable. Je cite par exemple Jean Gorzelanczyk lors du C.M du 14 septembre dernier: "
(...) le but n'est pas de faire de la rentabilité mais d'acheter un site intéressant".


Troisièmement, le montant des loyers dans votre simunlation me paraît bien élevé pour des logements sociaux. Je doute par ailleurs  qu'ils soient fixés par la commune et encore plus qu'ils
soient entièrement encaissés par elle, puisque c'est la SEM qui s'en occuperait.


Quatrièmement, l'aspect financier n'est qu'un aspect parmi d'autres. Ainsi, la pertinence des projets avancés ,en particulier celui du parking, reste à démontrer. Sans parler du droit de
passage.


Cinquièmement, il faudrait voir à ne pas prendre trop souvent comme modèle la municipalité précédente. Si cette dernière a déjà acheté en viager, cela ne constitue pas à mes yeux un argument, loin
s'en faut. Sans compter que chaque cas est différent. Pour celui qui nous concerne, il s'agit d'un investissement et d'un engagement lourds puisque la rente est élevée et que  l'âge du
propriétaire n'est pas très avancé.


Sixièmement, je rejoins complètement Kévin dans son commentaire.
Nous touchons le fond en terme d'humanité, mais aussi de morale.
Car quoique l'on pense de cette opération, Monsieur Zinck a statistiquement de grandes chances de réaliser, lui, une opération très avantageuse, et cela sur le dos des contribuables!

Je serais alors bien curieux d'entendre Socrate là-dessus!

Je crois qu'il faudrait peut-être réfléchir à deux fois avant d'engager la collectivité dans une telle affaire.
J'ai peur que cela se fasse dans la précipitation et que la fin justifie les moyens.
Le slogan me paraît être: "Acheter à tout prix".

A bientôt.

Vincent.


Kévin Kennel 26/12/2009 13:00



 


Le débat autour des chiffres me semble un faux débat.


 


Pour ma part la chose qui me choque le plus c'est que l'on est entrain de faire une "affaire" où l'on pari sur la mort d'une personne pour pouvoir faire un bénéfice.


Il suffit de reprendre les nombreuses allocutions de M. le Maire ou de ses adjoints ou même ici dans les différents commentaires pour savoir si M. Igor Zinck va encore vivre 10 ou 30 ans pour
calculer le fameux cout final de cette acquisition.


 


Au delà de savoir combien cette acquisition va vraiment couter ou si le viager est une bonne solution ou pas, que cela soit réalisé sous Bernard Loesch ou Marcel Schmitt n'est que secondaire à
mes yeux.


 


Ce n'est pas tant la manière, le lieu qui devrait faire scandale ou débat selon moi, mais bien le fait que l'on nous présente cela comme une affaire qui fera du bénéfice si M. Zinck décède au
plus vite.


 


Je crois que là on a atteint un niveau d'inhumanité qui est une malheureuse première dans notre commune. Schweighouse est décidément autrement ... .


 


Kévin.



Vincent FAVRE 26/12/2009 12:57


Comptable,

Merci pour ce commentaire, dense, informé et éclairant.
Nous aurons sans doute encore besoin de vos services dans les temps qui viennent.

Je me demande d'ailleurs si vous avez pu  terminer votre propos. Si ça n'est pas le cas, n'hésitez pas, bien sûr, à le faire.

Une autre question se pose: la totalité des loyers revient-elle vraiment à la commune, sachant que c'est la SEM qui devrait les gérer?

A bientôt.

Vincent.


S'Ganzellizel 25/12/2009 19:36



Pour une fois que nous sommes du même avis Hidden.  Eh oui, M. Favre vous venez de démontrer par
vous-même que cette acquisition n’est pas si mauvaise que cela. Socrate et sa maïeutique seraient –ils passés par là ???  Donc  à la rente viagère il faut retirer les loyers mensuels.  Dans mon estimation je me base sur 6 logements à 400€.
3700€ – 2400€ = 1300€/mois. Sur une année nous aurions 1300€ x 12 = 15 600€. Sur 30 ans nous aurions 15 600€ x 30 = 468 000€. En y rajoutant les 75 000€ de départ nous obtenons
543 000€. Bien sûr ce calcul est trop simpliste car il faut prendre en compte l’évolution de l’inflation, des loyers, de la rente, les 75 000€ de départ sont des euros de 2009 et mon
estimation des loyers est sûrement sous-estimée. Donc  cet investissement est rentable. Je vous vois déjà venir avec votre argument soutenant que
passer un viager entre la commune et un citoyen n’est pas chose courante, mais si je ne me trompe pas, l’ancienne municipalité a déjà engagé un tel engagement…..A bon entendeur..



Comptable 25/12/2009 19:25



Bonsoir,


Cette acquisition fait couler beaucoup d’encre. J’ai lu et relu les deux CR de la séance du Conseil Municipal ayant approuvé la vente de ce bien immobilier et
surtout la fixation de la rente viagère, j’ai parcouru vos différentes réactions au présent article mais aussi en réaction « à l’autre CR » et je souhaiterai moi aussi apporter ma
synthèse.


M Zink Igor a incontestablement fait une superbe opération, ne pas le
reconnaître est de l’ignorance voir de l’aveuglement pro-Schmittien.


Reprenons les termes de la vente :


-         un bouquet de 75.000€


-         un droit de passage


-         une rente viagère indexée de 3.700€ la première
année


Tout de suite 2 remarques s’imposent : on ne sait pas selon quel indice la rente sera revalorisée ni si le droit de passage est viager ou rattaché à la
propriété de M Zink située à l’arrière du terrain acheté, ce qui signifierait que ce droit de passage serait transmissible en cas de succession ou de vente et bloquerait d’autant la
commune.


Pour l’heure M Zinck a rénové les différents appartements et perçoit des loyers de 3.120€ par mois. On pourrait donc penser que la différence ne serait que de
580€.


C’est vrai le jour de l’acquisition mais ce seul chiffre ne suffit pas à calculer le coût réel de l’acquisition si M Zink vivait encore pendant 30 ans par
exemple, comme cela a été fait à diverses reprises par des interlocuteurs différents et controversés.


 


Partons du principe que la révision moyenne serait de 2% de l’an (se qui au regard des 30 années passées serait une option basse) et qu’est ce qu’on
remarque?


Dans 10 ans la rente mensuelle serait de : 4.510,28 €, dans 20 ans elle serait de : 5.498,01 € et dans 30 ans elle passerait à 6.702,04 €. Le total des
rentes versées par la commune serait alors de :


1.881.647,17 €  (soit  12.343.000 francs ou 1 milliard 234 millions
d’anciens francs !!!) sauf erreur ou omission ! (on est bien loin de vos calculs, M hidden)


Bien sûr il conviendrait de faire les mêmes calculs pour les loyers encaissés par la commune mais cela s’avèrerait autrement plus fastidieux vu le grand nombre
d’aléas tels que:


-         les logements seront reclassés en logement sociaux
il en découlera une moindre progression des loyers voir une baisse en cas de changement de locataire,


-         il y aura forcément des carences locatives (loyers
impayés ainsi que des mois durant lesquels les logements seront inoccupés),


-         il y aura bien évidemment aussi des travaux à
envisager, travaux de rafraichissement, de mise aux normes (le Grenelle de l’environnement et la conférence de Copenhague devraient engendrer des contraintes nouvelles qui s’imposeront aux
propriétaires fonciers)


-         le professionnel qui loue le rez-de-chaussée ne
restera pas éternellement et de toute façon son bail est soumis à une réglementation différente que ceux des locataires « sociaux »


-         et le terrain ?  il y aurait beaucoup à dire là-dessus aussi.


-          


Il y a bien d’autres points qu’il faudrait analyser et comparer afin d’être complet tels que :


-         la fiscalité des loyers qui comme personne ne
l’ignore est très avantageuse après des investissements lourds et plus contraignante dès que les déficits fonciers sont épongés




Vincent FAVRE 24/12/2009 00:35


Hidden,

Merci pour votre commentaire, qui en effet apporte un éclaircissement intéressant et indispensable.
Reste  à savoir si les loyers atteindront bien le chiffre avancé et si la commune percevra la totalité, sacahnt qu'il s'agira de logements sociaux conventionnés. C'est en tout cas l'engagement
qui a été pris.
Par ailleurs, quel que soit le montant de ces loyers, il restera toujours cette incroyable et indiscutable vérité: M Zinck Igor recevra bien 3700 euros par mois (au minimum) jusqu'à sa mort. Il est
donc quasiment assuré de recevoir plus que la valeur estimée de son bien. Si cela ne choque pas les citoyens et contribualbles qu'un particulier fass une si bonn affaire grâce aux largesses de
l'équipe en place, alors c'est la porte ouverte à toutes les opérations immobilières, le Monopoly schweighousien.
Sans que les équipes élues suivantes ne puisse rien faire...

Joyeux Noël quand même et à bientôt.


Vincent.


hidden 24/12/2009 00:13


Vincent      Vous l'indiquez vous même dans le 2ème commentaire     le loyer actuel est de 3120 - la rente de 3700 soit 580 mensuel à la charge de
la collectivité x 12 mois x 30 ans ce qui nous donne 208.000 cqfd


Vincent FAVRE 23/12/2009 21:39


Hidden,

La question n'est pas de faire le calcul 208 000 + 75 000, mais bien celle se savoir comment on arrive à 208 000.
Autrement dit, je le répète: combien appproximativement les loyers rapporteront-ils à la commune?

Pour l'instant, la municipalité n'a pas, à ma connaissance, donné de chiffres précis là-dessus.

Vincent.


hidden 23/12/2009 21:15


Pour être court et précis, (il ne faut pas être un érudit)     208.000 à la charge de la commune + les 75.000 versé au moment de la signature, celà fait 283.000 € pour un bien
évalué à 490.000   on est bien loin du million évoqué  Voila ce que coûte le bien à la collectivité


Vincent FAVRE 23/12/2009 20:26


Citoyen dont je n'ai plus le pseudonyme précis en tête mais qui se reconnaîtra,

Merci pour votre commentaire.

En effet, vous avez raison, ce chiffre me paraît peu élevé. Je le tiens du Conseil Municipal du 14 septembre, mais le passage n'est pas clair et du coup je n'arrive pas à avoir une évaluation, même
approximative, du montant des 6 loyers qui seront versés.
Voici l'extrait (du procès verbal) en question:
"Monsieur le Maire (en gras dans le texte) répond qu' actuellement le montant des loyers mensuels est de 3120 euros et  qu'il reste à la charge de la commune 580 eurosX12
sur l'année, ce qui représente 6960 euros. Monsieur Zinck peut vivre  30 ans et cela coûtera alors 208 000 euros".

Si quelqu'un comprend mieux ou en sait plus, merci de nous éclairer.

A bientôt.

Vincent.




S'Ganzellizel 23/12/2009 19:49



Monsieur Favre, je pense que votre calcul ne reflète pas la réalité. En effet, si la municipalité loue les logements, ces derniers vont
ramener bien plus de 580€ par mois. Je pense qu’il faudrait revérifier ce chiffre. Car si la rente viagère est de 3700€/mois, ces logements ramèneront également de l’argent qu’il faudra ainsi
soustraire. Puis, l’inflation est également à prendre en compte. Ce qui pourrait être bénéfique à la municipalité.



Recherchez Sur Le Blog