3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 08:58

Citoyennes, citoyens,



Nous voici arrivés à l'étape n°15, c'est-à-dire la dernière du "tour du propriétaire". La fin de cette chronique n'est pas sans susciter une certaine émotion, d'autant plus qu'elle coïncide avec le dernier jour des vacances de Noël, pour ceux qui ont eu la chance d'en avoir en tout cas.


Il s'agit, comme promis,  de l'ancien cinéma. Accolé au bâtiment de  la Mairie, son entrée donne sur la Rue Huck:

    Ancien cinéma
Ancien cinéma

Dans la profession de foi de Schweighouse Autrement figure l'engagement suivant: "L'ancienne salle de cinéma sera restaurée en partenariat avec la Fondation de Furst".

Pourtant, un an et demi après les élections, plus de nouvelle de ce projet, comme Anne l'avait déjà souligné sur le blog dans sa "Chronique des Pourquoi" n°2 datée du 11 août 2009.



Il a fallu attendre la soirée de lancement de la saison culturelle du 18 septembre 2009 pour qu'on en entende à nouveau parler. Et encore, même pas de la bouche du Maire, ni de l'Adjointe à l'Etat-Civil et à la Culture (Nicole Halter), encore moins  du Délégué à la Culture (Patrick Logel), pas de celle de l'Adjoint aux Travaux (Alain Bock) non plus. Non, c'est Pierre Marmillod, le Maire de Pfaffenhoffen qui a eu l'honneur d'apprendre aux quelques citoyens de Schweighouse présents à cette occasion que cette salle serait réhabilitée.

Il a parlé d'un festival du film alsacien. Comme il n'a pas donné d'autres explications et que depuis plus aucune information ne nous est parvenue, je serais bien incapable d'en dire plus. On peut supposer que cette salle ne se limiterait pas à accueillir une telle manifestation, par définition limitée dans le temps (une, deux semaines, un mois maximum je pense).



Lors de la mémorable "réunion de travail" du 31 octobre, vous imaginez aisément, si vous êtes attentifs, que je n'ai pas pu y pénétrer. D'ailleurs, même si plusieurs personnes m'en ont parlé en termes élogieux, je n'ai encore  jamais eu l'occasion de la visiter. Quant à l'article des DNA daté du 4 novembre, il n'en touche pas un mot.
 
C'est pourquoi plusieurs questions se posent. Par exemple:
Quel serait le coût d'une réhabilitation (restauration, mise aux normes...)?
Dans combien de temps l'équipe en place compte-t-elle se lancer dans ce chantier? En aura-t-elle les moyens? Dans quelle mesure est-ce une priorité pour elle? La salle serait-elle réservée au cinéma ou bien pourrait-elle  recevoir d'autres formes d'expression? Le choix de la Fondation de Furst est-il pertinent (avantages et contraintes d'un tel partenariat)?


Comme je l'ai dit pour le projet de la place du Maire Wendling (voir étape n°14), si ce projet est bien pensé et bien mené, il peut être très intéressant. D'ailleurs, il est cohérent avec l'idée de recréer une place de village, conviviale et populaire.


J'espère que nous en saurons plus d'ici peu de temps.
Bien sûr, en attendant des informations officielles, je vous invite à réagir sur ce projet. Sans doute certains "anciens" en savent plus sur cette salle, son histoire, les raisons de sa fermeture. Peut-être avez-vous des anecdotes à son sujet.



Je tiens, pour terminer, à vous remercier d'avoir été si nombreux à lire quotidiennement cette chronique des vacances de Noël, ce "tour du propriétaire" en 15 étapes, que j'ai tâché de rendre  instructif et stimulant, malgré le contexte dans lequel il s'est déroulé.

Curieusement, alors que la dernière ligne approche, je m'aperçois que plusieurs étapes ont été oubliées, volontairement ou non, par la municipalié ou bien par moi.
Elles méritent pourtant d'être présentées et le seront prochainement à l'occasion d'une séance de rattrapage qui réparera cet oubli.


A bientôt, sur le blog ou sur le terrain.


Vincent FAVRE.








commentaires

Vincent FAVRE 05/01/2010 19:21



Bonsoir à tous (ceux qu ont fait des commentaires et les autres, bien sûr),

La lecture de tous ces commentaires m'inspire un idée, peut-être déjà réalisée: pourquoi ne pas envisager une visite publique et guidée de ce haut lieu de la sociabilité schweighousienne? Cette
fois, tous les citoyens seraient bien conviés. Si par chance il y avait du monde (ce que j'espère), on pourrait envisager plusieurs groupes.

Histoire de se remémorer des moments, de se rendre compte par soi même de l'état de la salle, et d'imaginer ce qui pourrait en advenir. Un bon moyen pour permettre une réappropriation
collective du lieu.


Qu'en pensez-vous?

Vincent.



Obi-Wan Kenobi 05/01/2010 18:55


Quelques autres infos...

Les dernières activités qui ont eu lieu dans cette salle étaient effectivement le concert annuel de l'EMM ainsi que les toutes premières activités programmées par le relais culturel (Expressions
Communes), avant même sa première saison au centre Robert Kaeufling.

La porte prise en photo est effectivement une issue de secours (ouverture de l'intérieur par système anti-panique).

Je crois que la salle a été inondée dans sa partie basse il y a quelques années.

Dans l'hypothèse de la restructuration du lieu, des noms avaient même été évoqués : "théâtre de la mésange" (car un couple de mésanges y avaient installé leur nid) ou encore "théâtre de la Commune"
(en lien avec "Maison Communale") : il s'agissait, si mes souvenirs sont bons, d'un espace qui aurait été complémentaire du centre culturel et de la Villa afin d'accueillir dans de bonnes
conditions professionnelles (gradin, véritable espace scénique, régie fixe...) certains spectacles de théâtre et danse mais aussi les pratiques amateurs comme par exemple le théâtre alsacien qui
aurait beaucoup à y gagner...


Richard 05/01/2010 18:44


Vincent,

En ce qui concerne une bagarre, c'est la première fois, tout comme l'ncendie, que j'entend celà. Je ne veux pas dire par la mes informations faut les prendre pour argent comptant.

Par contre une information supplémentaire me vient à l'esprit suite à votre lecture sur les toilettes en construction. Les premières toilettes publique de Schweighouse était sous le cinéma. A coté
des marches se trouvait un escalier qui allait sous le cinéma. Dans ce "sous-sol" se trouvait les toilettes publique de Schweighouse.


Vincent FAVRE 05/01/2010 18:01


Richard,

Merci pour cette précision supplémentaire.

Quelqu'un m'avait dit il y a un moment que la salle avait fermé suite à une bagarre qui aurait conduit à de gros dégâts. Est-ce que cet épisode vous dit quelque chose? Je n'y crois qu'à moitié,
mais je préfère poser la question.


Vincent.
 


Richard 05/01/2010 17:28


Vincent,

Un point que j'avais oublié dans mon commentaire de hier soir
- Le cinéma portait le nom " Cinéma la fondation"


Vincent FAVRE 04/01/2010 22:46


Richard,

Merci beaucoup pour toutes ces précisions et anecdotes.

Sans doute d'autres lecteurs ont-ils des informations à apporter également, afin de faire un peu revivre l'esprit de cette salle.

Vincent.


Richard 04/01/2010 21:06


Vincent,

Quelques renseignements complémentaire concernant cette salle de cinéma

- Personnelement j'ai été voir des films dans cette salle.  Mes premiers souvenirs datent des année 1968/1969. si j'ai bonne mémoire, un des films que j'ai vu dans cette salle était soit la
grande vadrouille ou le crniaud avec Bourvil et Louis de funès

- Cette salle avait également servi pour des scéances de cinéma scolaire de temps à autre.

- Pourquoi la partie cinéma a été fermé? Une des réponses que j'ai encore en tête est que vers les années 1970/1975 les gens se déplacaient de plus en plus souvent et facilement sur Haguenau pour
aller voir les films. Le décalage temps était très important entre une sortie nationale, puis Haguenau avant de venir sur Schweighouse.

- Par contre la ou vous m'étonnez, et c'est là que je me dis que vous ne devez pas encore être très longtemps à Schweighouse, cette salle a quand même servi entre autre, tant que le centre socio
culturel n'existait pas, à différentes manifestations. Je me souviens avoir assisté à la représentation annuelle du concert de l'ensemble musical de la moder et ce déjà dans les années
2000.

- L'incendie dans cette salle? C'est la première fois que j'entend celà. Je suis preneur de renseigenements sur ce sujet.

- La porte sur votre photo était une porte de sortie après les spectacles, et surement aussi une issue de secours. Le volet fermé à coté n'est qu'une simple fenêtre.

- Je confirme également qu'en 1989 cette salle a servi d'églisse catholique pendant la réfection de cette dernière. La date vous pouvez me faire confiance est juste, car ma fille a été baptisé dans
la salle de cinéma en novembre 1989.


Vincent FAVRE 04/01/2010 13:52


Boutch,

Recevez à votre tour les voeux de l'équipe du blog.

Ainsi que nos remerciements pour les éléments apportés concernant l'ancienne salle de cinéma.
J'aime bien l'anecdote que vous rapportez: la salle transformée en église catholique pendant quelques mois.


D'autres questions me viennent:
Cette salle a t-elle déjà porté un nom?
Un citoyen a-t-il le souvenir de films vus dans cette salle ou d'autres manifestations?


A bientôt.

Vincent.


boutch 04/01/2010 12:03


Tout d'abord bonne et heureuse année à toute l'équipe du blog et à ses lecteurs.
Je confirme bien, qu'à l'époque de l'exploitation de cette salle de cinéma, l'entrée se faisait côté mairie (les 2 portes où se fait l'affichage maintenant).
Il me semble que la porte rue Huck (celle qu'on voit sur la photo) c'était la porte de sortie ou de secours. Le ''guichet'' sur le côté il me semblerait plutôt que c'est (c'était) une fenêtre.
Il a quelques années de ça (je n'ai pas la mémoire des dates mais peut-être un autre lecteur pourra nous l'indiquer) l'église catholique étant en travaux, tous les offices religieux se faisaient
dans cette salle de cinéma et ceci pendant plusieurs mois. Quant à la date de fermeture définitive de ''l'ancien cinéma'' je pense qu'on pourrait aussi la retrouver quelques parts dans les archives
de la commune. Je me souviens également qu'il y avait un incendie qui a détruit une partie de cette salle (déjà fermée à l'époque il me semble). Si quelqu'un pourrait confirmer ceci et retrouver
les dates, ce serait sympa de diffuser sur le blog.


Vincent FAVRE 04/01/2010 09:32


Richard,

Merci pour cette précisio,.

Puisque vous semblez la connaître assez bien, je me permets de vous poser quelques autres questions sur  cette ancienne salle de cinéma:

- Quelle était  la fonction de l'ouverture qui ressemble à un guichet et qui figure sur la photographie de l'article, à gauche de la porte?

- Quelles autres manifestations avaient lieu dans cette salle?

- Pourquoi a-t-elle fermé et à quelle date?

- Une partie de la salle a-t-elle été détruite?

Merci d'avance et si quelqu'un d'autre à des informations, qu'il ou elle n'hésite pas, bien sûr.

A bientôt.

Vincent.


Richard 03/01/2010 20:24


Vincent,

Je viens de lire votre réponse.
En effet, l'entrée de la salle se faisait par la porte entre les deux panneaux sur le coté droit dans le prolongement de l'entrée de la mairie.
C'est une vraie entrée de salle de spectacle ou de cinéma pour l'époque une salle de cinéma dont peu de ville ou de commune pouvait s'en orgueillir.


Vincent FAVRE 03/01/2010 18:15


Richard,

Merci pour ces précisions.


Voulez-vous dire qu'il fallait entrer par la Mairie pour accéder à cette salle?

Si je comprends bien, la municipalité n'a pas le choix: elle doit passer par la Fondation Ferdinand de Furst.
D'ailleurs, je rappelle que le panneau portant son nom a été décroché de l'ancienne bibliothèque municipale rue du Général de Gaulle. Du fait du transfert de celle-ci à la Villa.

Au plaisir de vous lire à nouveau.

Vincent.


Vincent FAVRE 03/01/2010 18:00


Obi-Wan Kenobi,

Un grand merci à la fois pour vos encouragements, vos conseils et les informations que vous apportez.

Il est parfois utile de rappeler que certains chantiers que l'actuelle équipe reprend à son compte étaient déjà en germe sous la mandature précédente, voire encore avant. Cela n'enlève rien à
la volonté de la municipalité en place, mais on peut regretter qu'elle ne mette pas autant d'empressement à le reconnaître qu'elle n'en met pour critiquer certains projets ou réalisations. Un peu
d'honnêteté ne ferait de mal à personne, sinon à l'amour propre de certains.

N'hésitez pas à apporter d'autres informations ou réflexions.

A bientôt.

Vincent.


Richard 03/01/2010 15:49


Bonjour Vincent

Tout d'abord mes meilleurs voeux pour la nouvelle année à l'ensemble des lecteurs de ce blog.
Concernant la photo sur votre blog, et le commentaire qui s'y rajoute, permettez moi de vous dir que la porte que vous montrez n'est en aucune façon la porte d'entrée du cinéma. L'entrée du cinéma,
ou de toute autres manifestations, se faisaient par les portes à cotés de la mairie.

La restauration de cette salle n'est certainement pas si évidente que celà. En effet, la rénovation, si rénovation il y aura, ne pourra certainement pas se faire sans cette "Fondation Ferdinand de
Furst" car, si mes souvenirs sont exact, et les propos qui suivent n'engagent en rien qui que ce soit, la fondation  de Furst searit propriétaire de cette salle, et elle aurait souscrit avec
la commune, il y a certainement une quarantaine d'année, un bail emphytéotique avec schweighouse sur moder.( Bail de 99 ans).

La Fondation de Furst a également grandement contribué à la réalisation de la bibliothèque, d'ou le panneau accroché à l'extérieur.
J'espère que dans ce cas j'ai pût vous apporter quelques éclaircissements, qui nécessitent surement plus de recherches encore, sur Schweighouse


Obi-Wan Kenobi 03/01/2010 11:13


Vincent,

Merci pour votre point exhaustif sur ce "tour du propriétaire". Je sais, pour en avoir discuté avec quelques unes, que beaucoup de personnes ont lu vos analyses. 

Concernant l'attitude de Monsieur Schmitt à votre égard, si votre témoignage est avéré, il y a, omme vous devez le savoir, des procédures de poursuites graduées en fonction de la gravité du
préjudice subi, qu'il soit d'ordre physique ou moral. 

Enfin, par rapport à l'ancienne salle de cinéma, sachez qu'un pré-projet (écrit) de restructuration existe : il a été réalisé sous la mandature du Maire Bernard Loesch, et ce notamment dans le
cadre d'une rénovation urbaine du secteur (qui elle restait à définir). Peu de personnes le savent, mais il aurait sans doute été mis à l'étude (car il y a bien évidemment un certain nombre de
contraintes qui étaient déjà identifiées) officiellement si le prédécesseur de Marcel Schmitt avait été reconduit.

Ce qui ressort d'ailleurs de vos analyses et des commentaires, c'est que la municipalité actuelle manque de façon extraordinaire de méthode : comme je l'ai entendu dire, on pense d'abord les
fondements d'un projet, et ensuite les fondations !

Continuez votre travail citoyen, la res publica en a bien besoin à Schweighouse.
Je me demande cependant si votre site de devrait pas faire l'objet d'une publication papier (sélection d'articles) périodiquement afin d'informer les citoyens qui n'ont pas accès à internet ?

Bonne année à vous, et bon courage.


Recherchez Sur Le Blog