28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 20:00

Schweighousiennes, Schweighousiens,

 

 

Depuis l'arrivée au pouvoir de l'équipe Schmitt en 2008, la commune a connu bien des gâchis. Tous ont été dénoncés par l'équipe du blog, qui tâche de ne rien laisser passer: suppression (même pas assumée) du Relais Culturel Expressions Communes, mort lente du Conseil Municipal des Enfants, abandon du projet de gendarmerie nationale, périscolaire retardé, acquisitions immobilières frénétiques et au prix fort...

Cette  liste non exhaustive et pourtant déjà bien fournie risque fort de s'allonger dans les prochains temps.

 

 

 

Il y a tout juste un an en effet,  le 1er juillet 2011, était inaugurée une oeuvre réalisée par des élèves de l'école du Moulin:

 

Photo-fresque.jpg

 

Intitulée "Ma ville au pied du mur", cette fresque colorée représente le plan de notre commune, indiquant certains des lieux les plus importants ou emblématiques: les écoles, la caserne des pompiers, la mairie, le château d'eau, le centre Kaeufling...

Elle est le fruit d'un important travail: orientation,  repérage, reproduction,  réalisation, présentation. Des dizaines d'heures passées pour obtenir ce beau résultat.

Située sous le préau de l'école, la fresque est visible depuis la cour et même depuis la route d'Ohlungen, pour celles et ceux qui prennent le temps de passer en marchant.

Un article du Bulletin Communal  a relaté tout cela (n°104, automne 2011, page 8).

 

 

Tous les efforts fournis pourraient prochainement être réduits à néant dans le cadre des travaux de réhabilitation de l'école du Moulin. Il est prévu en effet de la détruire pour installer des ascenseurs à cet endroit.

Plusieurs questions me viennent à l'esprit.

Depuis quand la municipalité sait-elle déjà qu'elle sera détruite?

N'y a-t-il pas un alternative à ce triste sort?

Peut-on sauver la fresque et la placer ailleurs?

 

 

On dira que ça n'est pas grand chose. Je répondrai que le symbole est fort.

Demain soir (vendredi 29 juin, donc) a lieu une réunion d'information concernant la réhabilitation l'école du Moulin. Ce sujet, parmi d'autres, sera peut-être évoqué.

 

 

Suis-je le seul à déplorer cette possible disparition?

 

 

 

Vincent-002-copie-1Vincent FAVRE.

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog