16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 13:57

Bonjour à tous,

 

 

Après plusieurs semaines d'absence, je retrouve enfin le temps de vous proposer un article sur notre blog citoyen Schweighouse Sans Son Maire.

 

 

J'ai déjà eu l'occasion d'adresser à nos élus  une carte postale, décalée, ironique et dérangeante, dans la veine poélitique (subtil mélange de poésie et de politique)que j'affectionne tant.

Deux ont été envoyées. La première de Bretagne, au printemps 2011:Une carte postale pour le Maire.  L'autre du Nord, au printemps 2012: Une nouvelle carte postale pour le Maire...et les autres élus de la commune.  Cette dernière était d'ailleurs destinée à l'ensemble de nos élus.

 

 

Cette fois, c'est de Toulouse et en hiver que Marcel Schmitt a reçu une petite carte. La voici:

 

 Carte-Languesdebois

 

 

 

 Et voici le texte qui l'accompagne:

 

"Monsieur le Maire,

 

Même à l'autre bout de la France, Toulouse plus précisément, je ne peux m'empêcher de m'inquiéter quant à vos préparatifs des élections municipales prochaines. La réalisation des langues de bois ne s'improvise pas, comme vous le savez.

Alors, j'espère que toute votre équipe est sur le pont. Si je peux vous être utile pour la retaille et le cloutage desdites langues de bois, n'hésitez pas à me solliciter.

 

Vincent FAVRE, citoyen, membre fonfateur de Schweighouse Sans Son Maire".

 

 

 

Notez bien que, comme d'habitude, c'est bien au Maire, personnage public, que la carte est envoyée, et non à la personne privée, qui ne m'intéresse pas. L'adresse qui figure au dos de la carte est donc celle de la Mairie: 29, Rue du Général de Gaulle.

 

Connaissant la finesse, la culture et l'humour de notre premier magistrat, je ne doute pas une seconde qu'il a non seulement conservé la carte, mais qu'il s'est empressé d'en faire profiter les autres élus, de son équipe comme de l'opposition, ainsi que le personnel communal et d'autres citoyens. Si on ne l'arrêtait pas, il la publierait dans le prochain Bulletin Communal!

 

 

 

 

Mais, comment,  on me dit que les langues de bois ne suffiront pas pour remporter les élections municipales de 2014 à Schweighouse! Que les citoyens de la commune en ont assez des reniements, des mensonges, du mépris et de la manipulation, qu'ils sont capables d'entendre un discours de vérité!

Qu'allons-nous faire alors de toutes ces langes de bois patiemment et soigneusement fabriquées? Les fixer à la Tour Potagère? Que l'on placerait sur un rond-point, que l'on baptiserait: rond-point du Maire Schmitt?  

 

 

 

 

Que pensez-vous de cette petite parenthèse poélitique? Avez-vous des propositions d'actions poélitiques?

 

À vos commentaires!

 

 

 

Vincent-002-copie-1Vincent FAVRE.

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog