19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 00:17

Ce samedi a eu lieu "un évènement incontournable de la vie culturelle en Alsace" et à Schweighouse de surcroit : "Soirée d’ouverture du e Friehjohr fer unseri Sproch/ Un printemps pour notre dialecte".

 

Voilà comment la commune nous incite à venir à cet évènement dans un texte sur le site de la commune. Pourquoi pas, ce festival en faveur de notre dialecte est un moment important et sympatique. 

 

Néanmoins en regardant de plus près il y a quelque chose qui me chiffone. Voici le programme de la "soirée exceptionnelle à ne manquer sous aucun prétexte avec :


- L’Ecole de Musique La MUSE
- La chorale de Lembach De Kohlebrennerchor
- Jean-Pierre Albrecht et l’école ABCM de Schweighouse-sur-Moder
- Armand Geber
- Denis Steffen et Jean-Marie Friedrich
- Le chœur d’hommes Pluricanto". 

 

logo-friehjor

 

Vous vovez se qui me trouble ?

 

Certain détracteur dirait que c'est la présence de l'ABCM. Non ils ont le droit et la vocation d'être présent, mais tout comme l'école publique.

 

C'est l'abscence de l'école publique qui me choque !

 

Pourquoi n'avoir pas inciter l'école publique avec leurs classes bilingues de participer à un projet pareil ? 

 

Une nouvelle fois la municipalité Schmitt donne non pas l'impression de favoriser l'ABCM, mais plutôt de dénigrer l'école publique.

 

Sur le blog nous avons déjà pu le constater avec le corps enseignant et les parents élèves :

Le Conseil d'Ecole n'est pas une vulgaire chambre d'enregistrement.  

L'école publique maltraitée par l'équipe en place.  

 

Mais aussi un particulier sur le bilinguisme :

L'enseignement du bilinguisme public en danger !  

 

A Schweighouse nous avons la chance d'avoir le public et le privé qui travaillent pour l'apprentissage du bilinguisme dans notre ville. Se sont deux projets différents, mais qui méritent d'être soutenu équitablement.  

Une nouvelle fois Marcel Schmitt et son équipe ont fait un geste qui portent le doute sur cette parité nécessaire.

 

L'école publique semble ne pas vouloir travailler avec la municipalité Schmitt. Peut être que le départ de Marcel Schmitt et de Schweighouse Autrement en 2014 va permettre de retrouver une confiance et une volonté de coopération. 

 

Kevin-001Kévin Kennel


   
   
 
 

 

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Kévin Kennel 19/04/2013 00:24

Le cancre laique, Effectivement l'école doit revenir une préoccupation prioritaire à Schweighouse. Malheuresement on ne peut pas compter sur l'équipe Schmitt. Il va falloir attendre 2014. Kévin
Kennel

Le cancre laïque 13/04/2013 00:29


L'Ecole appartient aux parents et aux enfants, les élus, les partenaires associatifs,  les équipes pédagogiques sont au service de ce bel outil républicain bilingues ou pas. Je ne
comprends pourquoi la commune ne s'est pas engagée dans l'aménagement des rythmes scolaires si "équilibrant" pour nos enfants ? Je pense que les élus ont tellement pratiqué la concertation durant
un mandat qu'ils ont su partager avec l'ensemble des protagonistes pour une solution en ...septembre 2014. Dommage, cette réforme ne sera plus la leur, enfin heureusement car les parents de
schweighouse savent l'intérêt qui a été porté à la jeunesse durant ce mandat...

Kévin Kennel 30/03/2013 18:40

Le cancre laique, Vous avez pointer des choses justes, mieux des mots justes. Complémentarité à renforcer entre l'école publique et l'école privé à Schweighouse autour du bilinguisme. Rassemblement
des écoles publiques et privés et traitement égale de la part de la municipalité. 2014, où je compte sur vous pour faire en sorte de changer les choses, notamment pour nos écoles. Kévin Kennel

Le cancre laïque 25/03/2013 10:45


En effet l'ABCM véhicule une spécificité (bilinguisme)qui n'est pas à négliger dans notre culture mais églement dans un contexte économique transfrontalier, un atout pour la recherche de
travail. Par contre le fait d'être sous régime concordataire ne joue pas , c'est juste la présence reconnue de certaines religions hétitage du droit local qui rajoute une spécificité
supplémentaire. N'oublions pas que l'ABCM, considérée comme une école privée comme d'autres dans notre région est sous contrat avec l'Education Nationale ce qui oblige de la part de
l'Etat un traitement égalitaire (Enseignants pris en charge, évaluation pédagogique...). Les parents sont libres de leur choix en matière d'établissement. Ce qui me révolte c'est la position de
l'autonomiste qui génère une différentiation entre les acteurs de l'enseignement au détriment des enfants. Invitation ciblée lors de la représentation d'évènements locaux, subventionnement
litigieux de l'ABCM, non respect législatif en matière de prise en charge des élèves extérieurs à la commune. Schweighouse a un atout grâce à la complémentarité de ses écoles pourquoi les opposer
sytématiquement ??? Madame Fritzinger, la partisane de l'ABCM n'a toujours pas compris qu'en tant qu'Adjointe son rôle est de rassembler plutôt que de diviser. Les élus de 2014 devraient rétablir
l'équilibre et militer pour un travail cummun des écoles au service de nos enfants...On étudiera dans les programmes respectifs l'orientation dans ce domaine (Le cancre laïque)

Kennel Kévin 24/03/2013 20:44

Le cancre laique, Tout à fait, il ne faut pas blâmer l'ABCM qui est un projet qui existe à Schweighouse et qui a le mérite d'être présent. Par contre se sont les attaques (et je n'ai pas tout dis
dans mon article) contre l'école publique de la part de la municipalité Schmitt qui sont à blâmer. Comme vous le dites le Maire, est un représentant de notre État laïc (et même si notre région est
sous le concordat), mais un piètre représentant. Mais surtout laïc ou pas, il est logique pour moi de traiter de manière égale les différentes structures. Peut être que le prochain Maire sera du
même avis. Kévin Kennel

Le cancre laïque 24/03/2013 08:37


Monsieur KENNEL, si vous connaissiez le passé poltique de  vous sauriez que celui-ci a toujours été contre "la réublique" un comble pour un représentant de celle-ci, il a toujours clamé les
dangers que représente les "jacobins", de la Francisation qu'a subi notre village Visigoth, son impartialité envers l'école publique dont l'adjointe Madame FRITZINGER s'est fait l'étendard tout
au long de ce dernier mandat, ouioui le dernier...L'école publique laïque est un des fleurons de notre république et la marginaliser est de mon point de vue suicidiare. Je n'ai rien contre l'ABCM
mais il me semble que le rôle d'un Maire est de jouer la complémentarité et non de mettre en concurence déloyale de telles institutions.Diviser pour ne plus règner voilà une devise que les
électeurs comprendont aiseément..ils auront toujours la possibilité de changer d'écurie..(Le cancre laïque)

Recherchez Sur Le Blog