22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 20:20

 

Le Conseil populaire, quatrième édition, c'est déroulé le vendredi 8 avril 2011 à 19h30 au Ski-Club. A cette effet au nom de l'équipe du blog nous remercions une nouvelle fois cette association pour la location de sa salle. 


Après cette introduction, passons au compte rendu de ce Conseil populaire. 




1. Une participation en baisse. Mais pourquoi?



Suite au succès du dernier Conseil populaire, l'équipe du blog attendaient une fréquentation plus élevée pour ce Conseil populaire, quatrième du nom.



Ce ne fut pas le cas, une quinzaine de personnes ont été présentes. A noter la venue pour la seconde fois, du conseiller de l'opposition,  M. Staudenmaier. Ce dernier a respecté une des règles du Conseil populaire, qui veut que les membres du Conseil municipal n'est pas le droit à la parole. Encore une fois, bravo et merci à lui.

 

 

Sinon nous ne cachons pas pas notre déception devant le peu de monde qui est venu lors de cette rencontre citoyenne. Nous ne sommes pas comme Marcel Schmitt et Schweighouse Autrement, déjà nous n'hésitons pas à réunir les habitants de la commune et n'avons pas peur comme eux de confronter les points de vue. Ainsi n'importe qui peut se rendre au Conseil populaire, qu'il soit d'accord ou non avec nos points de vue que nous mettons sur le blog, il sera toujours le bienvenue. De plus nous n'avons pas peur d'expliquer qu'au niveau du nombre attendu de personne à cette réunion, le résultat est plus que mitigé.



Mais se qui nous réjouit, c'est que les personnes présentes ce soir là, sont venues pour la première fois. La preuve qu'une nouvelle fois nous avons pu toucher un public nouveau, sans pour autant conserver tous les habitués du Conseil populaire. Nous allons donc réfléchir à comment fidéliser toutes ses personnes. 

 

Ainsi c'est sûrement la dernière fois que nous organisons de la sorte le Conseil populaire. Le prochain va avoir une mouture différente et non autrement. Nous y réfléchissons depuis plusieurs mois, mais n'avons pas encore poussés notre réflexion au bout pour le tenter cette nouvelle formule.


A cette titre, vos remarques et surjections sont les bienvenues, aussi bien sur le déroulement du Conseil populaire, comme de ses sujets.



Malgré cette déception, nous sommes tous de même heureux, d'avoir pu organisé ce Conseil populaire et des échanges que nous avons pu avoir. Les voici. 



 

2. Une affaire bien peu méconnue et un Maire décevant. 

 

 

L'équipe du blog avait décidée de n'aborder qu'un seul sujet, mais très copieux : "Après l'affaire Obert-Gorzelanczyk : le fin des reniements de Marcel Schmitt et de Schweighouse Autrement?"



Après une introduction des rebondissements au sein de l’exécutif dirigé par Marcel Schmitt et des différentes promesses non tenues par rapport au programme de Schweighouse Autrement, la discution débute. 



La première remarque à faire est que les personnes présentes n'étaient pas au courant, ou très peu de cette affaire. L'équipe du blog a donc avant tout apportée de très nombreux éclaircissement sur la situation, car il semble qu'à part la figure de M. le Maire, les autres personnages de la municipalité restent peu connues.

 

Les grandes questions tournées autour des rôles de tous les protagonistes. Pour beaucoup, ces noms et donc ces personnes et leur fonction dans la municipalité ne sont pas clair ou flou. 

 

Il a donc fallu d'abord expliquer le place du DGS dans une mairie ou l'importance de M. Gorzelanczyk dans le premier cercle de décision de la municipalité.

 

Par la suite l'équipe du blog est revenu plus en détail sur le changements intervenus depuis septembre dernier.

 

 

C'est à ce moment là que le débat a réellement débuté. Les premières interrogations ce posent sur les choix stratégiques de Marcel Schmitt.

 

L'un deux concerne M. Obert, l'ancien DGS. Pourquoi le garder, si M. le Maire ne veut plus travailler avec lui? Pourquoi la collectivité doit payer deux salaire de DGS, alors qu'un seul exerce la fonction et l'autre ne fait rien? Sur ce point, au cours de la soirée, un des participants a éclairé l'assistance sur les nouvelles attributions de M. Obert qui est charge d'un "pôle sécurité" englobant en particulier la police municipale.

 

Les autres questionnements sur les choix stratégiques de Marcel Schmitt portent sur l'utilité de nommer M. Gorzelanczyk, adjoint à l’Économie et à l'Emploi. Très vite un consensus c'est dégager pour dire que ce poste ne servaient à rien. Pour certains cette compétence revient à la Com-com et surtout en 3 ans, son titulaire n'a rien réalisait et occupait cette fonction pour toucher uniquement l'indemnité qui va avec. Pour d'autre il a effectivement peu jouer son rôle et ses attributions sont surtout occupés par M.Barth, adjoint aux Finances. 



Puis les échanges se sont poursuivit sur Marcel Schmitt et sa capacité à être maire. Pour l'un des participants la situation est intolérable et ne serait pas arrivée par le passé. La même personne a évoqué les figures autoritaires, mais appréciés selon lui des anciens maires que furent M. Kaeufling et M. Knecht. Pour une autre personne, Marcel Schmitt n'a toujours pas compris son rôle et son pouvoir.

 

Pour synthétiser les propos d'autres, Marcel Schmitt n'est pas capable de tenir le poste pour lequel il a été élu aussi bien dans ses choix politiques, que dans sa gestion de la Commune. 



Puis surtout pour un grand nombre de personnes, il n'a pas tenue ses promesses électorales.  Il en ressort envers Marcel Schmitt, une vision d'un « politique comme un autre » qui ne fait que des promesses, mais qui est incapable de les tenir. 

 

Une personne a contre balancer ceci en expliquant les changements intervenus à Schweighouse, notamment sur l’aménagement infrastructure et au sein des associations.



Les échanges se sont terminés, une nouvelle fois sur des sujets récurrents : inefficacité de la police municipale, le manque de projet de Marcel Schmitt et de Schweighouse Autrement, surtout suite aux trop nombreuses acquisitions immobilières. 



 

3.  Final autour d'un verre.



C'est autour d'un café ou d'un jus d'orange et d'une part de gâteau que sait terminé le Conseil populaire. De nombreuses petites discutions ont débutées dans différents groupes.



Pour conclure ceci est le compte rendu de ce quatrième Conseil populaire, qui dégage les principaux points abordés, sans rentrer dans le détail, si les personnes présentes, mais les autres aussi, veulent apporter leurs compléments, leurs rectifications ou leurs surjections, ils sont les bienvenus à travers les commentaires. 

 

 

 

Enfin encore merci à toutes et à tous ceux qui ont participé à ce Conseil populaire et qui ont fait vivre la démocratie dans notre ville. 

 

A très bientôt sur le blog et lors du cinquième Conseil populaire qui aura lieu au courant de l'automne 2011.

 

 

 

Pour l'équipe du blog, Kévin Kennel.

Aurore-001Vincent-001Lucile-001-copie-1Anne-004Kevin-001

 

 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Marcel 25/04/2011 00:41



Bonsoir,


n'ayant pas participé à votre conseil mais malgré tout lecteur attentif de votre blog j'ai bien du mal à comprendre ce qui a pu se dire à la lecture de votre compte rendu. Il y ades passages qui
mériteraient d'être plus éttofés.


 



Des citoyens schweighousiens 25/04/2011 20:51



 


Pourriez-vous préciser les dits passages?


 


Kévin Kennel.



Recherchez Sur Le Blog