20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 08:17

Citoyennes, citoyens,

 

 

C'est à partir du PV et des notes de Vincent que je vous livre ce compte rendu du conseil municipal du 8 avril 2013.

 

Par contre ne vous attendez pas à un très long article. En effet le débat fut très rare lors de cette soirée. La preuve, les notes de Vincent sont bien maigre.

 

On aurait pu s'attendre à plus de discution, car le compte administratif de 2012 ont été votés, tout comme le budget pour l'année 2013. Pourtant le budget d'investissement s'élève à 5,8 millions d'euros, dont :

 

  • les rénovations de l'école primaire pour 1,2 million euros

  • 400 000 euros pour le pôle tennistique

  • et pour des travaux de mise aux normes chiffré à 200 000 euros pour l'ancien Codec et 160 000 pour le futur Centre médico-social

 

Quand aux impôts locaux, ils n'augmentent pas en 2013, car 2014 et les élections ne sont pas loin ! Bravo à Marcel Schmitt et Schweighouse Autrement !

 

Néanmoins notre endettement lui augmente. En effet pour sortir de la toxicité du prêt Hélvétix, la municipalité Schmitt a négociée avec la Caisse d'épargne un nouvel apport de 3 millions d'euros, un étalement sur 30 ans et un taux fixe à 5,60%.

 

Le prêt Hélvétix a délié les langues, mais pour que chacun tape sur l'autre. Ainsi M. Gorzelanczyk trouve que Marcel Schmitt et ses adjoints doivent poursuivre la pression sur la banque. Il propose même un référendum local, rejeté par la majorité. De plus pour lui la municipalité Schmitt aurait du se lancer dans un procès !

 

A quoi Marcel Schmitt et ses adjoints ont répondus à leur ancien collègue, qu'il n'a rien fait lorsque lui même fut adjoint et que la faute première revient à l'ancienne majorité, actuelle opposition qui a signé le prêt !

 

Pour une fois M. Gorzelanczyk s'en prend à son ancienne majorité qui l'on empêcher d'agir, selon lui et non pas à l'opposition. Cette dernière ne peut se satisfaire de cette solution, car pour elle le délais du prêt de 30 ans est trop long. Puis elle n'hésite pas pour rappeler à quel point la municipalité Schmitt a perdu 2 ans avant de négocier calmement avec la Caisse d'épargne.

 

En tous cas le mot de la fin reviens à M. Mapps qui a la solution : « un don de 5 millions d'euros d'un citoyen pour rembourser ce prêt ! » Des amateurs ? Sinon c'est à nous tous de vivre avec cet héritage tout de même pesant !

 

En parlant d'héritage, en 2014, espérons qu'une nouvelle équipe arrive aux responsabilités et stoppe cette politique d'acquisitions qui se poursuit, car l'ensemble des acquisitions qui ont eu lieu lors de ce conseil ont été voté à l'unanimité. Une nouvelle fois pas d'explication outre que ses lieux sont stratégiques. Par exemple un terrain est acheté car il se trouve dans la zone du projet « cœur de ville », long d'être au cœur des priorités de la municipalité Schmitt, car aucun projet prévu en 2012 n'a vu le jour !

 

Pire dire qu'il y a 300 000 euros de prévu dans le budget 2013 pour des nouvelles acquisitions. De quoi augmenter le compteur des acquisitions et enterrer des projets vraiment utile pour la commune, comme renforcer la police municipale ou doter la commune d'un vrai budget sociale !

 

Sur ceux et dans l'attente de vos réponses, je vous dis à demain avec le compte rendu du Conseil municipal du 27 mai dernier, où il sera question du périscolaire !

 

Kévin Kennel, avec les notes de Vincent Favre.

 

 

 

 

 

Compte rendu alternatif du Conseil Municipal du 8 avril.

commentaires

Le candide à la mairie 29/06/2013 16:59

Les générations d'enfants de Schweighouse pourront remercier dans trente ans en regardant les ruines du tennis, l'ensemble de l'équipe de l'encore Maire schmitt, le tennisman Acker et l'expert Barth pour ce projet visionnaire. ILs auront tous bien plus de 80 ans, même100 ans pour certain quandle Toxic 2 comme l'a nommé en conseil municipal l'opposant sera remboursé.

Recherchez Sur Le Blog