20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 23:50
   
Bonjour à tous,
 
  
mairie1
 
 
 
Voici la troisième partie, consacrée à l'intercommunalité.
 
 
1 ComCom vous voulez?
 
 
Après avoir tiré à boulets rouges sur la Communauté de Communes de la Région de Haguenau (CCRH), promettant même, dans sa profession de foi,  de la "remettre en cause dans sa version actuelle", Schweighouse Autrement a fait machine arrière. Non seulement aucune espèce de remise en cause n'a été tentée, mais l'équipe Schmitt a accompagné et accepté sans broncher le renforcement de cette structure.
Dans une petite reprise d'une chanson bien connue , nous dénoncions déjà ce reniement évident: Chante ton Maire et tu verras plus clair.  
Et cela continue. La preuve avec la décision prise lors du Conseil Municipal (point 3) de transférer une compétence supplémentaire à la CCRH. Il s'agit de l'"entretien et gestion de la voierie d'intérêt communautaire et des espaces publics communautaires". Cela concerne la propreté,  l'aménagement et l'entretien de certains espaces verts.
 
Le personnel resterait toutefois communal.  Etienne Weber demande pourquoi. Le Maire répond que le personnel n'est pas partant pour intégrer la ComCom, que c'est difficile à faire et que lorsqu'il y a moins de 50 salariés, c'est le Centre de Gestion qui s'en occupe.
 
L'opposition Schweighouse Renouveau a quand même voté pour. C'est logique: elle a toujours soutenu la ComCom et ne peut que se réjouir du revirement de l'équipe Schmitt. Seul Jean Gorzelanczyk s'est abstenu. Peut-être veut-il faire encore semblant de respecter la promesse électorale évoquée plus haut...Il ferait peut-être mieux de se souvenir qu'il a occupé pendant trois ans un poste d'adjoint dont les attributions (l'Économie et l'Emploi) relevaient depuis un moment de la ComCom.
 
 
 
2. SIVOM: le retour?
 
 
Autre revirement. Après avoir chanté sur tous les tons la fin prochaine du SIVOM, condamné à disparaître, voilà que l'équipe Schmitt lui confie une nouvelle compétence à lui aussi! Il s'agit cette fois de la lutte contre les coulées de boue. Un sujet qui, si l'on en croit les déclarations du Maire (mais qui les croit encore?), lui tient particulièrement à coeur. 
 
Les communes membres se répartiront désormais la charge des travaux effectués afin de lutter contre ces coulées récurrentes. Une clé de répartition a été fixée pour chaque commune en fonction de deux critères: la surface impactée et la population. Schweighouse financera à hauteur de 27%. C'est le taux le plus élevé (quelques exemples: Grassendorf 4%, Ohlungen 18, Uhlwiller 12...). Les travaux ont été estimés en tout  à 1.4 millions d'euros environ, sur six ans. Notre commune paierait donc autour des 380 000 euros. Un emprunt (encore un!) financerait ces travaux.
 
Jean Gorzelanczyk monte à nouveau au créneau. Pour lui, c'est un comble: on vide le SIVOM de ses compétences, et maintenant on lui en rajoute une. Jusque là c'est cohérent. Mais patatras: il estime que c'est à la ComCom de s'en occuper! Il faudrait savoir...Il estime que la part de Schweighouse (27%) est trop lourde. Pour lui, Haguenau doit assumer cette charge également.
 
Marcel Schmitt répond que Haguenau n'est pas impactée, qu'avant 2014, plus rien ne sera renégocié en termes de transferts de compétences, que le SIVOM ne va plus vivre très longtemps et qu'il faudrait le supprimer. On est loin, très loin, du discours qui consistait à voir dans ledit SIVOM la structure idéale pour l'intercommunalité!
Par ailleurs, plusieurs points restent obscurs. De quels travaux s'agit-il? Pas de réponse car personne n'est vraiment d'accord là-dessus, ni sur la nature des travaux, ni sur les lieux à privilégier (plus ou moins en amont). De plus, il semble que chaque commune ait son idée. Pourquoi six ans? Alain Bock tente une réponse, mais tellement confuse qu'elle ne nous éclaire absolument pas.
 
 
Tout cela nous fait regretter amèrement qu'une compétence bien précise ne soit pas transférable: celle de Maire. Attendez, après vérification, elle l'est, mais par la voie démocratique. Ce sera en 2014!
 
En attendant, le travail quotidien se poursuit: retrouvez dès samedi la prochaine et dernière partie du compte-rendu alternatif du Conseil Municipal du 10 décembre, consacrée à tous les autres points importants ( et il y en a!). 
 
    
 
 
Vincent-001Pour l'équipe du blog, Vincent FAVRE.  

commentaires

Recherchez Sur Le Blog