17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 21:37

Bonsoir,

 

Pour chaque Conseil municipal, l'équipe du blog se met en quatre pour vous. Outre le fait de vous annoncer et vous inciter à venir à chaque Conseil, de vous livrer son ordre du jour le plus complet possible, l'équipe du blog assiste si possible à chaque séance pour pouvoir vous donner un compte rendu alternatif à celui de la municipalité Schmitt et des DNA.

 

Par le passé nous réalisions un seul article, mais devant l'ampleur pris par ce compte rendu, nous avons décidé de le diviser en plusieurs parties.

 

mairie1

 

Voici pour le Conseil municipal du 10 décembre la première partie,  consacrée à l'ambiance.

 

 

 

1. Les grands classiques !

 

 

Marguerite Michel a été désignée comme secrétaire de séance. Il faut noter que Marcel Schmitt a proposé à l'ensemble des conseillers de la remplacer. Néanmoins, aucun autre membre de Schweighouse Autrement n'a voulu prendre ce rôle, ni l'opposition que se soit Schweighouse Renouveau ou M. Gorzelanczyk qui pourtant réclame souvent des rectifications du procès verbal

 

En parlant du PV, personne n'a jugé bon de demander pourquoi le dernier PV a eu le droit à deux versions. Une première qui ne reprend aucun des propos tenus par les conseillers municipaux. En effet, Vincent a découvert une première version avec seulement  le résultat du vote : Ordre du jour du Conseil municipal du 22 octobre 2012. . Puis, une seconde qui est actuellement sur le site internet de la commune, tout à fait classique.

Étrange non ? Faut-il en déduire que la municipalité Schmitt ne désire pas montrer sur les documents officiels la division de Schweighouse Autrement, qui a failli ne pas trouver la majorité pour voter l'achat de la fameuse tour potagère : Tour potagère : Partie 1 du compte-rendu du Conseil municipal du 22 octobre 2012.  ? Pas de chance pour Marcel Schmitt et ses colistiers, le blog veille et le premier PV a disparu.

 

Ensuite, la sonorisation du Conseil municipal a été poursuivie avec une autre nouveauté : les principaux hauts-parleurs sont dirigés vers le public, mais les conseillers ont chacun dans leur micro un haut-parleur propre. Une très bonne avancée technique.

 

 

2. Un débat tout aussi classique.

 

 

Comme la dernière fois, nous avons eu  droit à plusieurs débats tout à fait corrects avec l'envie de la part de l'ensemble des conseillers de trouver un consensus sur les différents points abordés ou de démontrer la pertinence de leurs positions respectives.

 

Il faut faire une dédicace toute particulière à Sabine Brunner de l'opposition qui a avancé sans doute la proposition la plus sensée formulée depuis mars 2008.

À savoir que l'ensemble des conseillers municipaux vote contre une acquisition et fasse solidarité, dans le but de faire baisser le prix du terrain convoité face à une vendeuse inflexible jusqu'à présent ! Dommage que sa proposition n'ait pas été retenue.

 

Enfin, il faut tout de même noter qu'une nouvelle fois, à fin du Conseil municipal, Nicole Halter a de nouveau lancé une pique à l'attention d'Etienne Weber sur Expressions Communes. Évidemment, nous avons eu des échanges violents et sans intérêt.

 

 

3. Une allusion à 2014, elle aussi qui devient classique ?

 

 

Pour finir cette première partie, il faut noter que Marcel Schmitt a évoqué une nouvelle fois 2014 et les prochaines élections municipales. Comme quoi nous ne sommes pas les seuls à le faire.

 

Ainsi, à entendre Marcel Schmitt, toutes les grandes décisions à prendre se feront après 2014. Par exemple, si le Maire se représente, s'il est tête de liste et s'il gagne, le projet pour des nouveaux locaux de tennis, inscrit sur le futur programme, sera réalisé. Nous y reviendrons plus en détail mercredi.

C'est tout de même beaucoup de « si » et il faut se demander ce que la municipalité Schmitt va décider jusqu'en 2014. Il reste encore tout de même plus d'un an de mandature!

 

Enfin concernant 2014 et ce projet de pôle tennistique, Alain Bock pourtant adjoint aux travaux, s'est abstenu.

Lui aussi prépare t-il 2014 en tentant de se démarquer de Marcel Schmitt, comme Joël Acker sur la tour potagère ? En tous cas, M. Bock, comme M. Acker n'a pas expliqué son choix et fait preuve d'un mutisme incompréhensible.

 

bock 

 

 

Pour conclure, voici le programme de publication de ce compte rendu alternatif :

 

  • ce mercredi nous reviendrons sur le projet de pôle tennistique,

  • le jeudi 20 décembre les décisions sur l'intercommunalité seront abordées

  • et enfin les autres points seront regroupés dans un dernier article publié ce samedi.

 

 

 

 

Kevin-001Kévin Kennel.

 

 

commentaires

Recherchez Sur Le Blog