2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 08:00

Citoyennes, citoyens,


Entamons la dernière ligne droite du passage en revue des propositions estivales.
Couverture-Bulletin-Communal-n-96


Avec la proposition n°11:
"Laisser au minimum deux pleines pages du Bulletin Communal à l'opposition".

Pour l'étudier, il faut jeter un petit coup d'oeil page 21, avec la rubrique "Municipalité/Démocratie locale".



Je note deux changements  par rapport au numéro précédent.

D'abord, l'ordre est différent: c'est la majorité qui s'exprime en premier cette fois. Si l'on passe en revue tous les Bulletins publiés sous l'ère Schmitt, qui sont au nombre de cinq (n°s 92 à 96), on constate que la dernière parution marque une rupture très nette. C'est la première fois en effet que Schweighouse Autrement se place en premier. Jusque-là, elle cédait la première place à l'opposition,  pour ne s'exprimer qu'en second.
Faut-il y voir une intention quelconque? C'est peut-être tout simplement le hasard. Ou bien alors  une volonté d'affirmer sa primauté? Ce qui confirmerait la tentation, constatée par ailleurs, de réduire au silence toute forme de contre pouvoir.


Ensuite, deuxième changement, la taille des articles: la dernière fois, elle était identique entre les deux "camps", alors que cette fois, Schweighouse Autrement n'utilise qu'un tiers de la page, avec une police de grande taille, laissant les deux tiers restants à l'opposition, qui , elle utilise une police deux fois plus petite.
Est-ce à dire que le pouvoir en place souhaite enfin laisser plus de place à l'opposition? Ou bien est-ce simplement dû au fait qu'elle n'a pas grand chose à ajouter? Le contenu de son intervention se limite en effet à évoquer la programmation culturelle 2009/2010, avec pour principal objectif de faire venir le plus de monde possible aux spectacles. Ce qui révèle une crainte de n'attirer que peu de monde. Crainte d'ailleurs tout à fait justifiée, mais cela nous le verrons dans un autre article.


Quoi qu'il en soit, cette impression d'une plus grande place laissée à l'opposition est fausse. Si l'on regarde à nouveau l'ensemble des parutions de l'équipe Schmitt, on s'aperçoit que depuis le n°94, la taille de la rubrique "Municipalité/Démocratie locale" a été divisée par deux: de deux pages (une par "camp"), on est passé à une!



Nous sommes donc très loin du compte.
L'opposition, en l'occurence Schweighouse Renouveau, doit se contenter au mieux de deux-tiers de pages.
Sachant qu'elle représente la moitié moins 60 voix des suffrages exprimés en mars 2008, il y a là une injustice et un déni de démocraite évidents qui montrent une fois de plus que le Bulletin Communal est en réalité un Bulletin Municipal que l'équipe au pouvoir traite comme sa propriété!

Vous avez dit "Démocratie locale"?

Le mauvais point est donc tout à fait mérité.
Ce qui nous amène à 9 mauvais points pour 2 bons points (et encore plutôt généreusement accordés).

Plus que deux points à grapiller.
Demain, la proposition n°12.


Vincent-002-copie-1Vincent FAVRE. 

Des citoyens schweighousiens
commenter cet article

commentaires

Recherchez Sur Le Blog