18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 10:22

 

 

Bonjour à tous,


Vendredi dernier, ( comme annoncé sur ce blog, par les affiches sur les colonnes morris, par les tracts  dans les boites aux lettres et même par un article dans les DNA du jeudi 14 mai ) aurait dû avoir lieu le premier 
Conseil Populaire.

Mais la pluie elle-aussi a tenu à être de la partie et à participer au débat. Ce premier conseil populaire a en effet été voulu à l'extérieur pour que les citoyens occupent symboliquement à nouveau la "place publique", mais aussi à cause du manque de moyens financiers de l'équipe du blog, organisatrice de l'événement.

Ainsi, vendredi dernier à 19h30, le déroulement du premier conseil semblait bien hypothétique.

Mais là, revirement de situation: la bonne vingtaine de personnes présentes voulaient bel et bien débattre! Malgré la pluie, leur envie de prendre la parole était  plus forte.

Un grand bravo pour le courage de ce groupe intergénérationnel. Merci aussi aux personnes qui désiraient venir, mais qui ont changé d'avis à cause de la météo capricieuse.

Tant que nous en sommes aux remerciements, merci au seul élu présent, M. Robert STAUDENMAIER ( venu en tant qu'élu et non en tant que membre de l'opposition, et qui a respecté le principe du conseil populaire qui demande que les élus ne prennent pas la parole ).

 

C'est donc  sous le magnifique chêne à côté du foyer avicole et munis de parapluie que se sont retrouvés les participants du conseil populaire. Le décor est planté.

 

 

 

Conseil-populaire-017-BIS.jpg

 

 

 

Avant de passer au débat, un ultime rappel des principes du conseil ont été donnés. Les voici :

 
D’abord ce qu’il n’est pas :

 

Il ne se substitue pas au Conseil Municipal

Il n’est pas une instance décisionnelle

Il n’est monopolisé ni par les partisans ni par les opposants à la municipalité

Il n’est pas une tribune pour les élus, qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition

Il n’est pas un bureau de vote

Il n’est pas un lieu de tensions ni de règlements de comptes

Il n’a pas de chef 

Ensuite ce qu’il veut être :

    

Un moment de discussion, d’échanges, de débats

Un organe libre et indépendant

Un temps de respect, d’écoute, de politesse

Un lieu convivial et ouvert à tous

Un espace de démocratie PARTICIPATIVE qui peut éventuellement influencer, éclairer, conseiller voire alerter le Conseil Municipal 

 

 

Conseil-populaire-019-BIS.jpg

 

 

Ce qui va suivre est un simple résumé des grandes lignes qui sont ressorties des différents sujets à l'ordre du jour du conseil populaire. Il ne s'agit pas de faire un rapport détaillé de tout ce qui a été dit.

 

Si les personnes présentes pensent que certains éléments importants manquent, qu'elles n'hésitent pas à le signaler à travers les commentaires ou par email à l'équipe du blog.

 


Résumé du premier Conseil Populaire de Schweighouse sur Moder.

    

15 mai 2009

à 19h30.

Sous le chêne à coté du foyer avicole.

  

Les points suivant ont été soumis au débat :

   

  

    

I- L'image de Schweighouse : 

             

1-Différentes anecdotes personnelles sur Schweighouse et son image on été proposées pour lancer le débat.
Ainsi, pour certains, Schweighouse est symbolisé par le supermarché Auchan (surtout pour les gens qui ne sont pas nés dans la commune), ou encore par ses différentes tours : château d'eau, usine d'incinération, tour romaine du blason. Elle  donne l'image d'un cadre de vie agréable avec un embellisement général : parc, façades des maisons...

Pour d'autres, Schweighouse ne représente qu'une ville dortoir, image  renforcée par la création des nouveaux lotissements à la droite de la rue d'Olhungen sous la mandature du maire Knecht.

 

2- Le débat enchaîne sur la division des Schweighousiens en deux blocs. Cela dégrade considérablement l'image de Schweighouse à l'extérieur. Ceci se ressent notamment à travers la presse. Coincidence ou pas, mais c'est à ce moment que le journaliste des DNA arrive.

 

3- Face à ce fossé qui se creuse entre ses deux blocs, les personnes apprécient des démarches de rassemblement comme le Conseil Populaire. Il faut arrêter que les gens "s'autocensurent", mais plutôt qu'ils commencent à discuter entre eux.

        

L'idée de la mise en place d'une participation citoyenne à coté de la municipalité dans les affaires concernant la commune a été évoquée.

   

      

II- Police municipale : 

                

1- Beaucoup d'interrogations sur son utilité et sur les attributions des agents de police. Pour l'instant, la police municipale est surtout vue comme un gadget ou un symbole, mais pas comme un service efficace. L'exemple de la sortie des écoles est mis en avant pour illustrer cette idée .

 

2- De nombreuses propositions sont donc venues : une personne évoque l'augmentation  du nombre de policiers. Une autre réplique que  cela augmenterait son coût. Une autre rétorque que cela augmenterait aussi son efficacité.

La sensation générale est que, concernant la police municipale, il s'agit de faire un vrai choix politique. Une police oui, mais qui soit réellement efficace et donc avec un coût financier élevé.

 

3- Ensuite des regrets sur le refus de l'implantation de la gendarmerie ont emergés du débat. Néanmoins, une personne fait remarquer qu'une police municipale est plus pertinente, car uniquement centrée sur Schweighouse. Ceci permet d'avoir une police de proximité.

    

En conclusion, laisser encore un peu de temps à la police est le sentiment qui se dégage.

  

  

III- Divers : Acquisitions immobillières de la municipalité : 

             

1- Un manque d'information flagrant. Quelles maisons? Pour quels projets? Pourquoi si chères?

 

2- Puis le débat se concentre sur la maison Martin qui va accueillir le futur périscolaire et en particulier sur le choix de l'emplacement, à côté de l'école privée ABCM. Beaucoup de crainte que la municipalité privilégie l'ABCM, école privée, aux dépens de  l'école publique.

              

              

Le débat s'achève sur la demande d'un prochain conseil populaire. Celui-ci se déroulera probablement en septembre et au sec!


 

Conseil-populaire-021-BIS.jpg

 

 

Enfin, la plus grande réussite de ce premier conseil populaire est l'esprit général qui s'est dégagé. Un esprit peut- être très classique pour un débat, mais qui fait tellement défaut à Schweighouse.

Tout le monde a apprécié le respect envers chacun et  l'écoute. C'est-à-dire que, tout naturellement, chaque personne a su d'abord écouter les autres.

 

Ensuite, tout le monde a pu donner son avis sans que cela ne donne lieu à des débordements . Un ton qui a toujours su être calme et convivial. Espérons que ceci perdure.

 

 

Encore une fois, merci à tous les participants de ce premier Conseil Populaire et bienvenue à tous les Schweighousiens pour le prochain qui aura lieu mi-septembre.

A bientôt et que le débat entre citoyens continue!

 

Anne-004Aurore-001Kevin-001-copie-1Lucile-001-copie-1Vincent-002-copie-1L'équipe du blog.

commentaires

Kévin 20/05/2009 13:00

Dédé,

Ceci n'est que la vision d'un des 5000 habitants de Schweighouse sur la commune. Je tiens à préciser que cet article est un résumé de se qui a été dis lors du Conseil populaire, absolument pas une vision commune ou un point de vue défendu sur ce blog.

Néanmoins il n'est pas glorifiant pour notre commune d'etre considérée comme une ville dortoir, mais c'est un point de vue qu'il faut respecter, meme si ce n'est pas le sien.

Evidemment vous etes le bienvenu pour exposer et défendre un autre point de vue lors du prochain conseil municipal.


Bonne journée. Kévin.

dede 19/05/2009 21:06

merci pour ce qui habitent à"droite" de la route d'ohlungen (tout depand d'ou ont vient) le lotissement à droite de la route vers OHLUngen à été cré par mr Kaeufling et sont conseil municipal dans les années 1976 77 et pour les gens de SW ou y travaillant mais en aucun cas une citée dortoir .....merci pour nous

Recherchez Sur Le Blog