4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 21:07


Aujourd'hui, les finances sont le sujet de la chronique.

Même si j'ai pu obtenir avec rapidité et simplicité un copie partielle du budget de la commune, (pour ces raisons je remercie au passage les employés municipaux : les secrétaires et en particulier le comptable), cet article ne sera pas une analyse financière du budget de cette année.

De un aux dernière nouvelles, je ne suis pas devenu un expert comptable, de deux la chronique se base sur le programme politique de Schweighouse Autrement et non sur le budget. L'analyse de ce soir sera donc politique et non financière.

Explications :

Le budget communal dans sa première définition est un acte politique : c'est-à-dire qu'il est la traduction de la politique de la municipalité. C'est la partie qui nous intéresse pour le budget.
Le budget est aussi un acte juridique qui autorise l'équipe municipale à dépenser les montants votés et à percevoir les recettes correspodantes. La partie non analysée.

Néanmoins, le budget de cette année servira comme document complémentaire.



Propositions de la liste "Schweighouse Autrement". Notez que les finances est le premier point abordé dans le programme.

-Nous ferons un Etat des lieux (AUDIT) en tenant compte de nos implications dans les structures associées : Sivom - Communauté de Communes (Com-Com) - Expressions Communes - etc ...
-Nous maintiendrons les taxes d'habitation et foncière à leur niveau actuel sous réserve de la législation sur le financement des collectivités locales ou d'un projet nécessitant un financement spécifique pour lequel l'ensemble de la population sera consulté.
-Le repérage de toutes les économies possibles sera mis en oeuvre dans tous les domaines.
-Nous ne pratiquerons pas aucune austérité inutile, mais nous éviterons aussi et surtout toute dépense somptuaire et tout projet irréaliste.
-Notre gestion sera transparente, accessible et respectueuse de l'argent du citoyen.


1- Première remarque d'ordre littéraire : dans ces quelques lignes un champ lexical se dégage fortement celui du contrôle accru des dépenses budgétaires : "Audit"; "économies"; "austérité".

Un contrôle sur les dépenses de notre commune est nécessaire, mais cela était déjà le cas avant mars 2008. Le budget des équipes municipales ont toujours été semblables au compte administratif ( = budget réalisé par le comptable de la mairie qui est un agent de l'Etat et qui surveille à ce titre les comptes de la commune).
De plus, pour le moment les seuls audits réalisés sont celui d'Expressions Communes et de la bibliothèque. Un audit général aurait sûrement décelé toutes les fameuses dépenses somptuaires et rendu plus visible les économies à réaliser dans tout le budget. A noter que dans le budget primitif 2009 aucune économie particulière ne semble être mise en place. Les dépenses de fonctionnement de la commune sont même en augmentation de 134 600 euros par rapport au précédant budget.

Ensuite, Schweighouse a su se doter d'équipements importants ( centre Kauefling, la Villa, caserne des pompiers, skate park etc ... ) non en recourant à un endettement excessif, mais grâce à un autofinancement ( = potentiel d'argent qu'il reste à la commune après avoir soustrait toutes les dépenses de fonctionnement ) élevé (merci à la zone industrielle!).
Schweighouse est toujours une ville riche (et non l'inverse comme voudrait nous le faire croire M. le Maire) et sa manne financière reste supérieure par rapport à d'autres communes de même taille de la région.

Démonstration à travers les chiffres :

Autofinancement prévisionnel pour l'investissement des budgets primitifs 2009 :
-Schweighouse,  4 595 hab : 2 047 400 euros
-Niederbronn-les-Bains, 4319 hab : 928 500 euros
-Mertzwiller, 3550 hab : 925 400 euros

Grâce à cette capacité, Schweighouse a su investir massivement lors des dernières décennies. L'investissement justement : un mot inconnu pour Schweighouse Autrement?



2- Les projets d'investissements ne semblent pas être la priorité de Schweighouse Autrement. Ils sont totalement inexistants dans le programme et pas seulement dans la partie consacrée aux finances. 

La preuve : M. le Maire et son équipe ont dépensé beaucoup d'argent dans des acquisitions immobilières (maisons Bock et Martin, l'ancien Codec), mais sans projet concret. Ce sont des donc des investissements fort inquiétants.
Néanmoins, pour cette année 2009 deux projets ont été financés : l'installation du périscolaire dans la maison Martin et la création d'une piste cyclable.
Le total des dépenses d'investissement pour cette année 2009 sont de 2 622 738,11 ( + investissemment qui reste à réaliser pour l'année 2008 : 2 564 811,04 euros).
Mais vu le contexte économique et la situation financière avantageuse de notre commune, Schweighouse n'a-t-elle pas les moyens d'augmenter son budget d'investissemment ou au moins d'accélérer les financements de ses projets d'investissemments?

En effet, la municipalité a acquis de nombreux biens immobiliers. Ne devrait-t-elle pas profiter de cette chance pour trouver au plus vite des projets et de bénéficier du soutien de l'Etat à travers le plan de relance de l'économie?
 Par exemple l'Etat propose d'anticiper d'un an ( au lieu de deux ) le remboursement du Fonds de Compensation pour la TVA ( = Il assure aux collectivités locales une compensation de la TVA pour leurs dépenses d'investissement.) Des villes voisines comme Haguenau, Wissembourg, Mertzwiller etc ... en ont déjà fait la demande.

La commune de Schweighouse a besoin au plus vite des investissements dans le secteur de l'enseignement et de l'enfance : l'agrandissement du périscolaire et de l'école du Bocksberg (où certains élèves étudient toujours au sein de préfabriqués). Grâce à cette anticipation du FCTVA, de tels projets pourraient être accélerés ou renforcés. Ainsi, Schweighouse disposerait au plus vite d'équipements nouveaux et qui répondent à une offre urgente et contriburait à son niveau à la relance de l'économie.
Cette proposition tient la route. Non?



3- Dernière remarque et qui sera le carton rouge du jour : le manque de pédagogie de nos élus concernant l'explication de budget.
Par exemple, les citoyens qui ont assité à la séance consacrée au budget, ont eu droit à une présentation indigeste du dit budget avec des termes techniques et des sommes incompréhensibles énoncés les uns après l'autre, sans explications.
La municipalité devrait prendre exemple sur ses collègues de Niederbronn qui ont tenté une "vulgarisation" du budget pour le rendre compréhensible de tous : PV conseil municipal du 27 mars :  link.



Pour finir, la partie sur les finances du programme de "Schweighouse Autrement" contient des grandes phrases littéraires, des propositions générales et classiques venant des politiques x comme y, des promesses non tenues ou à motié. Mais il manque cruellement des projets concrets qui répondent aux besoins de Schweighouse. Sans oublier que la municipalité communique toujours aussi mal et peu sur les dits projets qu'elle aimerait mettre en place.


Kevin-001-copie-1Kévin Kennel.

PS : J'espère avoir détaillé au maximum et au mieux les termes techniques employés dans cet article sans rentrer dans les détails.

commentaires

Kévin 10/05/2009 22:22

Cher Hidden,

Il s'agit de l'école du Bocksberg et alors cela concerne l'école publique. Si vous passez devant l'école maternelle du Bocksberg vous pourrez voir les préfabriqués installés dans la cour.

Mais néanmoins le fait que certains élèves
étudient dans ses batiments provisoires restent toujours aussi problématique. Il est inquiétant que l'éducation et les conditions d'enseignements ne soit des priorités de la municipalité. Pour rappel les écoles maternelles et primaires sont sous la charge financières des municipalités.


Kévin

hidden 05/05/2009 20:33

lorsque vous parlez de l'école du bocksberg, s'agit il de l'école maternelle du bocksberg ou l'école ABCM ? Comme vous ne donnez pas de précisions, le doute peut planer et ceci à de l'importance sur les finances publiques.
Au cas où il s'agirait de l'ABCM, je ne vois pas en quoi la municipalité devrait investir l'argent public puisqu'il s'agit d'un établissement privé fréquenté de plus en majorité par des gens extérieurs à notre commune (voir le site officiel de la commune) et qui de ce fait ne paient pas leurs impôts à Schweighouse (point régulièrement soulevé par notre maire et repris dans les audits en ce qui concerne la fréquentation de la bibliothèque et des activités de Expressions communes, à moins que pour l'ABCM, ceci n'ait point d'importance)

Recherchez Sur Le Blog