12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 23:17

La police municipale envahit «Schmittland».

 

police municipale 1Lors de l'élection de « Schweighouse Autrement », la police municipale semblait séduire les concitoyens au même titre que les toilettes publics.

Et voilà qui est fait! En février 2009, la police municipale de Schweighouse sur Moder est fraîchement installée dans ses bureaux non loin de la mairie ; car on ne sait jamais, il pourrait un jour y avoir une révolution de palais!


La révolution n'étant pas envisageable pour le moment, je me suis demandée à quoi pouvait bien servir nos trois policiers municipaux et j'ai donc fais une petite recherche personnelle dont je vous expose le résultat. Voici l'extrait du procès verbal du conseil municipal de Schweighouse datant de mars 2008.

Le sujet porte bien évidemment sur la création de cette police municipale, si chère à notre cher maire.



 

Création d'une Police Municipale 



Monsieur le Maire signale qu'une Police Municipale va être créée. Les avis de recrutement ont été lancés. Pour le moment, 3 gardiens de police municipale seront recrutés et la création des postes se fera lors d'une prochaine réunion du Conseil Municipal. 



Monsieur Zottner demande si le nombre de 3 est figé ou ces policiers sont-ils appelés à avoir plus d'attributions ? Quel est l'objectif qui a été fixé pour cette police municipale parce qu'avec 3 policiers on ira pas très loin. Est-ce un début ? Quelles sont les orientations dans ce domaine là ? Va-t-on finir à 7, à 9 ? Ces personnes travailleront-elles la nuit, le dimanche ? 



Monsieur le Maire répond que c'est un début. 



Monsieur Bock signale qu'on ne peut pas embaucher une brigade complète, c'est le début, il faut voir comment cela va se passer, les roulements qui vont se faire. On part sur 3 et on adaptera au fur et à mesure des besoins. Le recrutement ne se fera pas si facilement car il n'y a pas beaucoup de candidats. 



Monsieur Zottner demande à nouveau quelle est l'orientation qui sera prise. Cette police municipale sera-t-elle présente 24h sur 24 et 7 jours sur 7 ou aura-t-on à faire à une police municipale ouverte de 8h à 17h du lundi au vendredi ? 



Monsieur Bock répond qu'on a plusieurs options mais que rien n'est défini 



Monsieur Staudenmaier demande comment ils seront installés concrètement. Où sera leur bureau ? 



Monsieur Bock répond que leur bureau sera aux ateliers municipaux, des bureaux sont disponibles. 



Monsieur Weber peut concevoir que la police municipale soit mise en œuvre mais il ne peut pas s'imaginer qu'on embauche 3 agents de police et créer un service sans connaître les missions, sans savoir comment va être structuré ce service, comment va fonctionner ce service parce que 3 personnes mine de rien ce n'est pas neutre en terme de coût. Comme tout employeur lorsqu'on décide de recruter, il faut être clair sur les missions à confier. Monsieur Weber ne peut pas imaginer qu'à ce jour cette réflexion n'est pas été menée. 



Monsieur le Maire répond q'un policier municipal n'est pas employé pour tondre le gazon. 



Monsieur Weber répond que l'acte d'embauche est un acte important ! 



Monsieur Gorzelanczyk répond que tout le monde connaît les missions de la police municipale. C'est un service de proximité avec tout ce que cela implique. Si le recrutement porte sur 3 agents c'est que 2 c'est insuffisant : il y a des absences, etc… il faut au moins 3 personnes au départ. Ce qui ne veut pas dire qu'on engagera la légion étrangère. Depuis toujours "Schweighouse Autrement" a dit que la Police Municipale était un service indispensable à Schweighouse, ne serait-ce que pour assurer correctement le service des écoles, pour protéger nos enfants de manière efficace. Cela a été assez dit pour commencer maintenant. Il n'y a pas de soucis immédiats à se faire pour le recrutement parce que c'est difficile à trouver. Les policiers municipaux n'abondent pas sur la place. Il y a une Ecole Nationale de Police Municipale. Les promos sont actuellement engagés et cela ne se fait pas tout seul. Monsieur Gorzelanczyk signale qu'on laisse venir les candidats, ils seront logés, ils seront occupés et de préférence efficacement parce qu'il sait ce qu'est une PME, une entreprise et qu'il a une haute conscience que la Mairie est une entreprise de plus de 40 personnes. 



Monsieur Zottner répond que "Schweighouse Renouveau" partage ce qui a été dit mais souhaiterait savoir quelle est l'orientation qui sera prise après le recrutement des 3 agents. Monsieur Zottner est d'accord que 2 agents ne servirait à rien et 3 agents est un minimum. 



Monsieur Gorzelanczyk répond que ce seront les finances qui vont décider. Un audit des finances est en cours et lorsque le résultat sera connu on verra quelles sont les véritables marges de manœuvre et à ce moment là une décision efficace sera prise. 



Madame Rinie signale qu'on n'a pas répondu à la question des compétences de cette Police Municipale et quel sera son rôle. 



Monsieur Gorzelanczyk répond que les compétences de la Police Municipale sont universellement connues. 



Madame Rinie rétorque qu'il y aura des salaires versés, il faut bien savoir à quoi servira la Police Municipale. 



Monsieur le Maire répond que c'est comme si on demandait à quoi sert une secrétaire. 



Monsieur Zottner signale qu'il y a différentes missions qu'on peut donner à la Police Municipale. 



Monsieur le Maire répond qu'on vient de voter les commissions et Madame Rinie fait partie de la commission, c'est à elle de nous aider, ainsi que Madame Kuster et M. Staudenmaier. Monsieur le Maire leur demande de livrer leurs souhaits, leurs impressions. 



Madame Rinie signale qu'elle ne voulait pas créer une Police Municipale. 



Monsieur Gorzelanczyk signale à Madame Rinie que c'est pour cela qu'elle ne sait pas ce que c'est une Police Municipale. 



Madame Rinie répond qu'elle le sait et sait aussi que les missions de la Police Municipale sont très limitées. 



Monsieur Gorzelanczyk précise que la police de proximité est en train de fleurir dans toute la France. 



Monsieur le Maire arrête le débat sur la Police Municipale.



Ce débat très fleuri, m'a donné l'impression très nette que la municipalité ne sait pas elle-même à quoi sert la police municipale, à part peut être faire traverser nos enfants à la sortie de l'école ou réguler la circulation dans Schweighouse.

 

20080411 DNA007761


La mairie qui souhaite faire des économies, en particulier avec la fermeture «d' Expressions Communes», va maintenant payer trois salaires de fonctionnaires afin d'assurer ce service qui semble indispensable à notre commune, si l'on en croit la municipalité en place.

Mais indispensable à qui? La police municipale n'est pas ouverte la nuit, le seul moment où elle aurait été la plus utile ! Ainsi, la gendarmerie d' Haguenau est encore obligée d'assurer les rondes de nuit à Schweighouse, ce que je trouve dommage vue que notre police municipale semble « si compétente ».

Alors je vous demande à vous, citoyens de Schweighouse sur Moder, quelle utilité trouvez-vous à cette police municipale composée de trois agents??? Pensez vous que ces trois policiers pourraient assurer une sécurité visible et efficace à Schweighouse?

 Vos réactions sont les bienvenues !!!

 

Aurore-001Aurore Clauss

 


commentaires

Vincent FAVRE 13/07/2010 08:49



Roland,


Merci pour l'information.


Je serais curieux de savoir si la police municipale a verbalisé.


 


A bientôt.


 


Vincent.



roland 12/07/2010 13:12



Extraordinaire, je les ai vu...


vendredi soir apres 20h00 ils etaient postes sur le croisement rue des champs avec leur radar (style camera) et controlaient les autos qui sortaient dirction Ohlungen. Il n'y avait aucun risque
de se faire avoir car j'ai eu droit aux appels de phares depuis le rond point du faubourg.


Ils sont de retour, schweighousiens, tremblez.



Vincent FAVRE 21/06/2010 20:50






Bonsoir à tous,


 


Merci pour vos contributions au débat.


Je souscris entièrement à l'idée que la police municipale aurait bien d'autres tâches plus utiles et urgentes à remplir que les querelles de voisinage.


Mais leur patron, le Maire, n'a pas l'intention de prendre ces problèmes à bras le corps. Il n'a mis en place cette police que pour avoir une alernative à proposer en remplacement du projet
de gendarmerie de l'équipe sortante d'alors.


Par ailleurs, les policiers municipaux ne sont pas assez nombreux et manquent de moyens. Problème: le Maire ne veut pas augmenter les impôts.


On ignore d'ailleurs toujours le coût exact de cette police. Le Maire n'ose pas l'avouer!


En résumé: pas de volonté, trop peu de moyens, aucune transparence.Du schmittisme à l'état pur! Mais quand les Schweighousiens vont-ils se réveiller?


Je ne peux qu'aller dans le sens de Kévin et vous encourager vivement à venir au prochain Conseil Populaire: la police municipale est à l'ordre du jour...Mercredi 30 juin 19h30 Salle du Ski
Club, près du Cosec, Rue des Sports.


Vincent FAVRE.






saphi 21/06/2010 16:55



@ dreydrey


Je pense que les affaires de haies ou autres entre voisins se règlent avant tout avec un médiateur. Les problèmes d'incivilté par contre et ils sont nombreux à Schweighouse, devraient faire
l'objet d'une intervention , au moins de temps en temps, de la police municipale. Mais... on ne la voit pas souvent et surtout n'a sans doute eu l'ordre d'intervenir.


Saphi



karaboss 21/06/2010 14:00



Bonjour,


en parlant de la police municipale, toute cette semaine  les policiers de notre ville sont tous en stage (ils reviennent Vendredi, soit 4 jours). Une logique bizarre de gestion du
personnel toucherait nos policiers municipaux. Une pauvre secrétaire gère tout seule et garde le poste, elle ne peux que renseigner. Un roulement aurait pu montrer que
la Police est en effet présente, mais bon cela montre bien qu'avoir les yeux plus gros que le ventre, ne marche pas toujours.  



Kévin Kennel 20/06/2010 18:06



@ Dreydrey


 


Effectivement, la police municipale à dans ses minces prérogatives, de régler les conflits même mineurs de voisinage.


En tous cas votre message, montre que la police n'as pas totalement disparu des écrans radars de notre commune.


Néanmoins je vous invite au nom de l'équipe du blog à venir le mercredi 30 juin à 19h30, au Club House du Ski Club, pour le Conseil populaire qui abordera la question de la police municipale
notamment.


 


Kévin.



Dreydrey 18/06/2010 22:28



Et bien ça sert aux personnes âgées qui se trouvent être nos voisins, de les faire venir afin de contaster que notre haie n'est pas à 2m mais 2m20 et nous sommes menacés que la police mendate
quelqu'un de le faire à nos frais !


Qu'est ce qu'ils doivent s'embêter pour n'avoir à s'occuper que de ça !!!


La honte ...


 



Des citoyens schweighousiens 28/06/2009 22:06

Gdn,Il s'agit de Schweighouse-sur-Moder, dans le Bas-Rhin.Merci pour vos éclairages.Il est toujours enrichissant d'avoir un regard extérieur.N'hésitez pas à intervenir à nouveau, y compris sur un autre sujet bien sûr.A bientôt.Vincent FAVRE.

gdn 28/06/2009 21:56

votre commune c'est : Schweighouse-sur-Moder   ou Schweighouse-Thann

gdn 28/06/2009 21:50

bonjour,je ne connais pas votre commune, ne connait le type de delinquance auxquels la commune est confronté.c'est sur que si le souhait des habitants est d'avoir une police municipale  en permanence il faut savoir qu'une vingatien d'agents est necessaire, le cout annuel serait d'environ 725 000€ sans forcer (salaire compris).après si le souhait est d'assurer la securité des personnes dans la journée 5 ou 6 agents sur le terrain est suffisant.Et oui, madame ou monsieur le Maire son maitre de leurs agents. et personne ne controle le Maire. la sanction pour lui reste les elections une fois elu mis a part une faute qu'il l'emmene au tribunal ou cela dure minimum un an.Il faudrait connaitre la délinquance de votre commune avant de juger. ce que je note ne le prenez pas pour jugement ou autre, trop peu d'élément et je n'habite pas chez vous.a savoir je suis ici totalement par hasard. 

gdn 27/06/2009 19:22

bonjour, j'ai lu quasiment l'ensemble des post (les derniers pas en entier, c'est vrai).Je pense que vous méconnaissez les connaissances de la police municipale, saviez qu'elle est competente au code des douanes, de la santé public, chasse, peche,  procedure penal, penal ......c'est vrai que la police municipale depend beaucoup des consignes donné par le maire, il s'agit de leur patron, no en a tous un et si on ne fait pas ce qu'il dit dehors, c'est pareil pour eux.pour le stationnement pres des ecoles peut-etre que cela vient du maire et ne veut pas  que les voitures soient verbalisé.Pour des patrouilles de nuit par la police municipale, ils sont commem nous tous au 35 heures, etre là 7 / 7 et 24 h / 24 s'ils ne sont que trois ce n'est pas faisable. et ce sont les habitants de la commune qui payerons le cout de ces agents, donc une augmentation des impots, apres c'est une police municipale tres présente et une augementation des impots il ne faut pas pleurer.les elections sont là pour ca, ca sera une sanction pour votre maire.pour info je n'habite pas votre commune, mais je tenai a réagir. 

Des citoyens schweighousiens 28/06/2009 04:56



Bonjour Gdn venu dailleurs


 


Merci d'avoir lu quasiment tous les articles et d'avoir laisser un commentaire. Toutes l'équipe du blog t'encourage à poursuivre et à en parler autour de toi!


En ce qui concerne la police municipale à Schweighouse, comme tu as pu le lire, les habitants au fil des mois se sont bien posés la question sur son utilité.


L'impression générals qui se dégage est que le choix qui a été fait n'est pas le bon. Implanter une police municipale de trois agents n'est pas suffisant. Il aurait soit fallut accepter
l'implantation de la gendarmerie ou consentir à un lourd financement mais pour créer une vrai force de sécurité pour notre commune.


Il ne s'agit pas de remettre en cause les différentes fonctions d'une police que tu as énuméré ou du travail des agantes, mais bien de dénoncer le manque d'efficacité de la police sur
Schweighouse.


 


Ensuite idée intérésante que tu soumets celle du chef. En effet si les policiers sont sous les autres de M. le Maire, ce dernier est sous les autres de qui? Des citoyens. Serions nous tous un peu
le chef du maire? Mais sommes nous obliger d'attendre les élections pour lui signifier notre mécontentement? Bien sur que non!


 


Kévin.



Des citoyens schweighousiens 11/05/2009 10:59

Manu,

Il me semble en effet que la question de l'insécurité au sens large du terme se pose dans notre commune, que ce soit autour de la Villa et rue des Chasseurs, mais aussi partout ailleurs.
Il y a donc nécessité de la prendre en compte et de trouver des politiques efficaces.

Toutefois, la police municipale est-elle la réponse la plus pertinente? Quelle police municipale voulons-nous exactement? Suffit-elle à prendre en charge l'ensemble des problèmes de sécurité?
Toutes ces interrogations concernent les citoyens qui ont le droit et le devoir d'y réfléchir, de proposer, de critiquer, de témoigner...


Vous pourrez le faire vendredi 15 mai à 19h30 lors du CONSEIL POPULAIRE que le blog organise. La question de la police municipale sera abordée.

Bienvenne et merci pour vos commentaires.

Poursuivons le débat contradictoire.


Vincent.

manu 11/05/2009 10:00

Il semble que certains émettent des réserves sur l'utilité de la police municipale, peut être vivent ils plus pres de la villa que de la rue des chasseurs ?

Des citoyens schweighousiens 08/05/2009 12:52

Athos,

Pouvez-vous s'il vous plaît, préciser votre propos?
Merci.

athos 07/05/2009 22:30

la police municipale est elle payee?...si vous demandez des rondes nocturnes en absence pour surveiller votre habitation en absence leur conseil pas mal comme réponse!!..

vinvent favre 11/04/2009 22:17

Bonjour à tous,
Merci Nicolas pour vos recherches et vos commentaires.
Un citoyen de Schweighouse m'a fait la même remarque concernant la non-intervention des policiers municipaux à l'égard de personnes garées au mépris des règles élémentaires de sécurité et du code de la route.
Il va falloir entamer sérieusement le sujet de la voiture à Schweighouse car l'impunité règne!
Un autre citoyen me rappelait à juste titre que dans les communes dotées d'une police municipale, les "amis du Maire" peuvent faire sauter leur contravention! Cela ne saurait, bien sûr, avoir lieu dans une commune où la municipalité se drape dans les habits respectables du légalisme.

Continuez à vous renseigner et à faire des commentaires, sur ce que vous pensez où ce dont vous êtes témoin, dès lors qu'il s'agit du domaine public bien sûr.

Je crois savoir que certains membres du blog préparent quelquechose sur ce sujet brûlant et polémique de la police municipale.

Vincent.

nicolas 11/04/2009 17:24

j'ai cherché sur la toile a quoi servait une police municipale. j'ai trouvé ceci :

Article L2212-2
Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 21


La police municipale a pour objet d'assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques. Elle comprend notamment :

1° Tout ce qui intéresse la sûreté et la commodité du passage dans les rues, quais, places et voies publiques, ce qui comprend le nettoiement, l'éclairage, l'enlèvement des encombrements, la démolition ou la réparation des édifices et monuments funéraires menaçant ruine, l'interdiction de rien exposer aux fenêtres ou autres parties des édifices qui puisse nuire par sa chute ou celle de rien jeter qui puisse endommager les passants ou causer des exhalaisons nuisibles ainsi que le soin de réprimer les dépôts, déversements, déjections, projections de toute matière ou objet de nature à nuire, en quelque manière que ce soit, à la sûreté ou à la commodité du passage ou à la propreté des voies susmentionnées ;

2° Le soin de réprimer les atteintes à la tranquillité publique telles que les rixes et disputes accompagnées d'ameutement dans les rues, le tumulte excité dans les lieux d'assemblée publique, les attroupements, les bruits, les troubles de voisinage, les rassemblements nocturnes qui troublent le repos des habitants et tous actes de nature à compromettre la tranquillité publique ;

3° Le maintien du bon ordre dans les endroits où il se fait de grands rassemblements d'hommes, tels que les foires, marchés, réjouissances et cérémonies publiques, spectacles, jeux, cafés, églises et autres lieux publics ;

4° L'inspection sur la fidélité du débit des denrées qui se vendent au poids ou à la mesure et sur la salubrité des comestibles exposés en vue de la vente ;

5° Le soin de prévenir, par des précautions convenables, et de faire cesser, par la distribution des secours nécessaires, les accidents et les fléaux calamiteux ainsi que les pollutions de toute nature, tels que les incendies, les inondations, les ruptures de digues, les éboulements de terre ou de rochers, les avalanches ou autres accidents naturels, les maladies épidémiques ou contagieuses, les épizooties, de pourvoir d'urgence à toutes les mesures d'assistance et de secours et, s'il y a lieu, de provoquer l'intervention de l'administration supérieure ;


6° Le soin de prendre provisoirement les mesures nécessaires contre les personnes atteintes de troubles mentaux dont l'état pourrait compromettre la morale publique, la sécurité des personnes ou la conservation des propriétés ;

7° Le soin d'obvier ou de remédier aux événements fâcheux qui pourraient être occasionnés par la divagation des animaux malfaisants ou féroces ;


8° Le soin de réglementer la fermeture annuelle des boulangeries, lorsque cette fermeture est rendue nécessaire pour l'application de la législation sur les congés payés, après consultation des organisations patronales et ouvrières, de manière à assurer le ravitaillement de la population.

en gros ça ne sert pas a grand-chose, surtout si on se rapelle que schweighouse AURAIT pu avoir une gendarmerie ouverte 24h/24, mais que le maire préfère avoir trois agent municipaux de 8h a 17H.

petit coup de geule aussi pour dire que devant l"école primaire, les minicipaux font traverser la rue aux enfants mais ne disent rien aux véhicules garés sur les trottoirs, en double file... etc...

Nicolas 11/04/2009 17:16

alors j'ai chérché sur la toile

Article L2212-2
Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 21

La police municipale a pour objet d'assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques. Elle comprend notamment :


1° Tout ce qui intéresse la sûreté et la commodité du passage dans les rues, quais, places et voies publiques, ce qui comprend le nettoiement, l'éclairage, l'enlèvement des encombrements, la démolition ou la réparation des édifices et monuments funéraires menaçant ruine, l'interdiction de rien exposer aux fenêtres ou autres parties des édifices qui puisse nuire par sa chute ou celle de rien jeter qui puisse endommager les passants ou causer des exhalaisons nuisibles ainsi que le soin de réprimer les dépôts, déversements, déjections, projections de toute matière ou objet de nature à nuire, en quelque manière que ce soit, à la sûreté ou à la commodité du passage ou à la propreté des voies susmentionnées ;


2° Le soin de réprimer les atteintes à la tranquillité publique telles que les rixes et disputes accompagnées d'ameutement dans les rues, le tumulte excité dans les lieux d'assemblée publique, les attroupements, les bruits, les troubles de voisinage, les rassemblements nocturnes qui troublent le repos des habitants et tous actes de nature à compromettre la tranquillité publique ;


3° Le maintien du bon ordre dans les endroits où il se fait de grands rassemblements d'hommes, tels que les foires, marchés, réjouissances et cérémonies publiques, spectacles, jeux, cafés, églises et autres lieux publics ;


4° L'inspection sur la fidélité du débit des denrées qui se vendent au poids ou à la mesure et sur la salubrité des comestibles exposés en vue de la vente ;


5° Le soin de prévenir, par des précautions convenables, et de faire cesser, par la distribution des secours nécessaires, les accidents et les fléaux calamiteux ainsi que les pollutions de toute nature, tels que les incendies, les inondations, les ruptures de digues, les éboulements de terre ou de rochers, les avalanches ou autres accidents naturels, les maladies épidémiques ou contagieuses, les épizooties, de pourvoir d'urgence à toutes les mesures d'assistance et de secours et, s'il y a lieu, de provoquer l'intervention de l'administration supérieure ;


6° Le soin de prendre provisoirement les mesures nécessaires contre les personnes atteintes de troubles mentaux dont l'état pourrait compromettre la morale publique, la sécurité des personnes ou la conservation des propriétés ;


7° Le soin d'obvier ou de remédier aux événements fâcheux qui pourraient être occasionnés par la divagation des animaux malfaisants ou féroces ;


8° Le soin de réglementer la fermeture annuelle des boulangeries, lorsque cette fermeture est rendue nécessaire pour l'application de la législation sur les congés payés, après consultation des organisations patronales et ouvrières, de manière à assurer le ravitaillement de la population.

Aurore 17/02/2009 00:09

La police municipale semble faire des progrès, mais je crois que pour ce qui est du tapage nocturne, l'effectif trop réduit des policiers ne leur permettra pas d'assurer un service permanent (du moins d'après ce que je sais) et donc d'assurer une patrouille de nuit.
En effet, ce ne sont pas des surhommes... Et comme la municipalité est plus en phase de "test" avec ces policiers qu'autre chose; je crois qu'il faudra encore attendre avant de voir plusieurs autres policiers engagés pour maintenir un service nocturne.
Je vais vous rassurer en vous disant que la gendarmerie continue à patrouiller la nuit dans Schweighouse.
Toutefois j'espère comme vous tous que la Police Municipale va réellement être au service des citoyens ainsi qu'à celui des enfants et non au service du maire si on peut dire...

brigitte 15/02/2009 20:52

D'abord je tiens à vous féliciter quant à votre blog et la lutte que vous menez.
Entièrement d'accord en ce qui concerne la police municipale. Et la nuit ??? Qui assure notre sécurité, notre tranquillité.
Pour info : si tapage nocturne ou autres délits, la gendarmerie tarde à venir (ou ne vient pas du tout) car ............Schweighouse est en zone police. SUPER!

eric 14/02/2009 01:12

A quoi va servir la police municipale ?
REPONSE :
la police municipale va servir à surveiller les enfants qui depuis qu'on leur a supprimé leurs activités (theatre, MAO, danse, arts plastiques...)n'aurons plus qu'à trainer dans les rues de SCHWEIGHOUSE AUTREMENT !!!

Thomas 14/02/2009 00:31

Bonjour à tous.

En réaction à cet article, je dois dire qu'en effet une police municipale qui n'ouvre pas ses portes la nuit, là où il y a sans doute le plus de risques quant aux vols de voitures ou autres, c'est créer un service qui ne fait que la moitié du travail... et encore, quel travail ?

Comme il a été dit dans un autre commentaire et que j'affirme à mon tour, jamais je n'ai vu de policiers municipaux dans Schweighouse, et pourtant j'y passe très régulièrement et à toute heure !

Aurore l'a dit, c'est la gendarmerie qui se charge de patrouiller la nuit. M'étant fait contrôler par eux il y a quelques jours sur le parking du centre Robert Koeffling vers 23h00, je peux vous affirmer que c'était la gendarmerie et non la police municipale.

Peut-être que cette police municipale a été créée dans le but de protéger le maire contre ses "ennemis" ?

Je précise au passage que je ne suis pas un habitant de Schweighouse mais que je vous soutiens !

Thomas.

Kévin 13/02/2009 20:14

Voici une petite comparaison :
En 1995, Jacques Bompard, élu maire d'Orange sous l'étiquette FN avec 87 voix d'avance. Premières mesures : suppression du relais culturel et instauration d'une police nationale.

En 2008, Marcel Schmitt, élu maire de Schweighouse sur/Moder sous l'étiquette régionaliste avec 61 voix d'avance. Premières mesures : faire tomber le relais culturel et créer une police municipale.

Je vous laisse faire les parallèles et laisse notre maire méditer sur ce maire d'Orange.

John Elefanteküeh 13/02/2009 18:43

Le premier (ou plutôt 'LA' première) a été recrutée début septembre 2008. Elle a été en formation ... disons 5 semaines (hé oui, c'est une noob), est revenue quelque temps ... et s'est cassé la cheville (4 semaines d'arrêt au moins). Vache !! Quelle efficacité ! Avec ça, on va être vachement aidé : imaginez ... (oui, fermez les yeux ...) ... les 'bronzés' font la circulation ... ça promet !

Vincent 13/02/2009 12:08

Aurore et tous les citoyens qui fréquentent Schweighouse-sans-sons-maire,

Merci d'avoir exhumé cet extrait de pv de conseil municipal. Cela permet d'alimenter utilement le débat sur la police municipale dans notre commune.

Tiens, lors du dernier conseil municipal (lundi 9 février), le sujet a été abordé. Ainsi, la municipalité s'est rendu compte après que que l'un des policiers recruté a un indice qui lui permet de prétendre à une rémunération plus élevée que prévue. Preuve supplémentaire de l'improvisation et de la précipitation avec lesquelles l'équipe au pouvoir traite les dossiers! C'est devenu une véritable marque de fabrique.

Mais ton article permet aussi et surtout de revenir sur les raisons de fond qui ont poussé le Maire à faire le CHOIX de la police municipale. Autrement dit à refuser un autre choix, celui de la gendarmerie nationale.
Quelques pistes de réflexion.
La police municipale est placée directement sous l'autorité du Maire, elle est en quelque sorte à ses ordres. La gendarmerie aurait au contraire échappé à son contrôle, à son poouvoir.
Le Maire recrute les policiers municipaux, pas les gendarmes: ils peuvent plus facilement venir de la région, et non pas de toute la France, ce qui permettrait de rester entre soi.
La police municipale n'exige pas de construire un grand bâtiment le long de la route qui mène à Haguenau. Elle siège dans un bâtiment déjà existant, juste à côté du bureau du Maire. Par là, ce dernier montre sa frilosité quant au développement de la commune: pas de construction nouvelle, mais pas non plus de familles nouvelles qui viennent contribuer à la sociabilité et à l'économie schweighousienne.

Autres inconvénients. Le coût de la police municipale est supporté par la commune, ce qui n'aurait pas été le cas d'une gendarmerie.
Le nombre de policiers sera toujours ridicule par rapport au nombre de gendarmes qui aurait pu être affectés. Le temps de présence et les attributions ne sont pas les mêmes non plus. S'il y a une forme de délinquance à Schweighouse, c'est bien la délinquance routière: des fous furieux qui roulent à toute allure dans les rues à 30 ou à 50, de jour comme de nuit. Les trois policiers municipaux n'ont ni le temps ni les moyens de s'en occuper. En revanche, s'ils puvaient déjà faire pleuvoir quelques contraventions aux imbéciles qui se garent n'importe où, je leur serrerai la pince bien volontiers et plutôt deux fois q'une!
IL EST DES SYMBOLES QUI EN DISENT LONG: TROIS SALARIES DE LA CULTURE LICENCIES, TROIS POLICIERS MUNICIPAUX RECRUTES!
Le choix de la répression sur celui de l'ouverture culturelle.
Mais attention: M. le Maire vous le dira, la police municipale, c'est aussi de la culture! Puisque tout est culture, alors plus rien ne l'est!

Mon sentiment est que la Maire se prend ici comme ailleurs pour le sheriff.

Maintenant, les policiers municipaux sont là, et nous devons bien sûr les respecter et faire en sorte qu'ils trouvent leur place, tout en restant extrêmement vigilants sur l'utilisation qui en sera faite par le Maire.

Police n'est pas Milice
Municipale n'est pas Politique!

Vincent.

bibele 13/02/2009 09:39

Merci pour cet article sur notre Police Municipale.

Je souhaiterais aborder le sujet de l'un des rôles attribué à la Police Municipale: la protection des passages piétons aux heures de sorties des écoles de notre commune.

Premier point:
Depuis leur prise de fonction au sein de notre commune, il me semble ne pas avoir aperçu le moindre uniforme bleu foncé aux abords de nos cinq écoles!
Ont-ils peur de nos enfants?
N'ont-ils pas passé les épreuves nécessaires au sein de leur Ecole Nationale de Police Municipale?
Pourtant dans le procés verbal du conseil municipal de mars 2008, Monsieur Gorzelanczyk
ne dit-il pas, je cite "Depuis toujours "Schweighouse Autrement" a dit que la Police Municipale était un service indispensable à Schweighouse, ne serait-ce que pour assurer correctement le service des écoles, pour protéger nos enfants de manière efficace".
Nous attendons toujours, nous parents.

Deuxième point:
Il y a cinq établissements scolaires à Schweighouse: deux maternelles publiques,
une école privée, une école primaire publique et un collège public.
Comment trois agents pourraient-ils assurer la sécurité des jeunes à 5 endroits différents s'ils ne sont que trois???
Y aurait-il un roulement de prévu?
Cela me semble extrêmement difficile à gérer
sachant qu'il y a quatre entrées et sorties par jour.

Merci à celui ou à celle qui aura la réponse à ces quelques questions.

N'attendons pas qu'il se produise un grave accident aux abords de nos écoles pour réagir.

Une maman.

Kévin 13/02/2009 02:13

La police municipale est prévenue. Les citoyens enquêtent sur leur propre police! La suite prochainement... .

Recherchez Sur Le Blog