4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 21:06

Citoyennes, citoyens,

Le premier Conseil Municipal de la mandature vient d'avoir lieu.

Comme convenu, l'équipe du blog était représentée et vous en livre un compte rendu alternatif, qui ne risque pas de figurer dans les DNA, ni dans le p-v officiel.

Beaucoup de monde pour y assister. J'ignore combien exactement mais peut-être pas loin d'une centaine de personnes. Il n'y avait pas assez de places assises. Il faut dire qu'il s'agissait d'une séance exceptionnelle. Dès la prochaine fois, hélas, on peut craindre qu'il y aura bien moins de monde.Toutefois, il serait bon de réfléchir, peut-être, à un autre lieu. Je sais qu'un candidat non élu a une idée sur la question, mais je ne révèle rien pour l'instant...

Dans un premier temps, le Maire sortant, Marcel Schmitt, a pris la parole.

Il a d'abord rappelé les résultats des élections.

Puis, par ordre alphabétique, il a appelé les élus, qui ont pris place autour de la table. Ensuite, il a prononcé un discours d'adieu. Pour remercier les électeurs et ses colistiers. Mais aussi pour rappeler les grandes lignes de sa politique: une nouvelle vision de l'urbanisme, un enrichissement du patrimoine grâce aux acquisitions, une ville pionnière en matière de développement durable. Il a affirmé que les résultats de cette politique se feraient encore ressentir dans les prochaines années. Il a dit également qu'il avait beaucoup appris pendant ces six années: faire ne suffit pas, il faut aussi communiquer, ne pas rompre le dialogue, même avec ses pires ennemis. Il est revenu sur la campagne et a déploré les mensonges dont il estime avoir été victime, concernant les protestants et la fusion. Hélas, il a cru bon finir par cette phrase malheureuse: "Schweighouse n'a pas encore trouvé le maire qui l'unira". Franchement, on pouvait espérer un message plus positif, plus rassembleur et plus encourageant! La déception bien légitime de la défaite ne justifie pas tout, surtout en pareille circonstance. Dommage d'avoir gâché ainsi sa sortie!

Marcel Schmitt a ensuite donné les noms des élus de l'opposition Schweighouse Autrement. Surprise: 14 sont démissionnaires!!! Outre Marcel Schmitt, qui l'avait déjà annoncé à l'issue des résultats du deuxième tour, refusent de siéger Pascale Fritzinger, Nicole Halter, Marguerite Michel, Richard Barth, Cathy Clady, Georges Schmitt, Madeleine Bernard, Claude Schlagdenhauffen, Céline Rossi, Dany Bonelli, Véronique Le Moign, Théodore Baumuller et Guy Heilig. J'entends encore Joël Acker ironiser sur le nombre de démissionnaires dans l'opposition d'hier: cette fois, je crois que Schweighouse Autrement détient le record. Il reste donc les 6 élus suivants pour siéger dans l'opposition actuelle: Alain Bock (sortant) , Joël Acker (sortant) , Michèle Fève (nouvelle élue), Patrick Logel (sortant), Marie-Ange Ertz (nouvelle élue) et Sandra Seel (nouvelle élue).

Certaines personnes du public ont quitté la salle à ce moment-là. Elles n'étaient venues que pour dire au revoir au Maire sortant. C'est bien, mais cela ne doit pas les empêcher de regarder la suite et de souhaiter la bienvenue au nouveau Maire et au nouveau Conseil Municipal. Comme Cathy Clady à qui je dis "bonjour" et qui me répond "Passez votre chemin". Drôle de mentalité: elle n'a toujours rien compris. Tant pis pour elle!

Vient l'élection du Maire.

C'est le doyen d'âge, Roland Kuster, qui préside. Et Mickaël Eppinger, le benjamin, qui est le secrétaire. Un seul candidat: Philippe Specht. Le vote est secret. La majorité absolue est nécessaire aux deux premiers tours. En cas de troisième tour, la majorité relative suffit. Un seul tour a suffi: 21 voix pour Philippe Specht et 6 votes blancs. À noter que les élus démisionnaires (Marcel Schmitt, Pascale Fritzinger, Nicole Halter et Marguerite Michel) ont voté par procuration.

Après avoir reçu l'écharpe tricolore, Philippe Specht s'installe à sa place et annonce l'élection des adjoints.

Il propose une liste de 7 adjoints, personne ne s'y oppose. Il s'agit, dans l'ordre protocolaire de:Marie-Odile Kaspar, Dany Zottner, Sabine Brunner, Claude Lambert, Isabelle Chaudron, Robert Staudenmaier et Rémy Meder. Cette liste obtient 21 voix, contre 6 blancs. Les adjoints peuvent donc revêtir l'écharpe tricolore et se placer de part et d'autre du Maire.

Je regrette qu'on ne sache pas les fonctions occupées par chacun! Oubli? Et que la question des indemnités n'ait pas été abordée: pour la séance prochaine?

Pour finir, quelques interventions.

Joël Acker pointe une incohérence entre l'ordre sur la liste Servir et Unir Schweighouse et celle des adjoints. En l'occurrence, Claude Lambert est n°3 sur la première et n°5 sur la seconde. Philippe Specht répond que l'ordre d'apparition sur la liste déposée en préfecture n'a aucune incidence sur celle des adjoints. Je pense que Joël Acker aurait dû préparer un peu plus la question afin d'éviter d'apparaître d'emblée comme un opposant systématique. Très bien d'être vigilant, mais s'assurer que l'argument est recevable avant!

Heureusement, l'intervention de Alain Bock a été plus intéressante. Il a demandé à prendre la parole pour prononcer un bref discours. Pour dire merci à Pascale Fritzinger et Marcel Schmitt (et les autres?). Annoncer qu'il serait désormais le chef de file de l'opposition. Dire qu'il était fier des 48% des suffrages obtenus. Et surtout, promettre une opposition unie et constructive, qui travaillerait dans l'intérêt de la ville, soutiendrait les projets qui semblent positifs et émettrait des réserves si nécessaire. Enfin, il a souhaité une majorité ouverte et à l'écoute. Louables intentions auxquelles je ne peux que souscrire et dont je souhaite la traduction en actes.

C'est le nouveau Maire, Philippe Specht, qui a terminé la séance en prononçant à son tour un discours. Il a d'abord insisté sur l'écart important de voix entre les deux listes par rapport à 2001 et 2008: plus de 100 voix contre respectivement environ 30 et 60. Il y voit un message clair. Lui aussi a tenu à remercier un certain nombre de personnes: les habitants pour leur forte mobilisation (deuxième place du département avec 76,63% de participation); les membres de sa liste, ceux de la liste Schweighouse en Mouvement qui ont fait selon lui le bon choix au bon moment, ceux qui lui ont donné des conseils ou envoyé des signes de soutien, son épouse en particulier. Il a rendu hommage à Willy Rotter, hélas disparu, qui le premier l'a incité à se présenter.

Mais, a t-il ajouté, il y a un temps pour l'élection et un temps pour l'action. Il faut maintenant réconcilier, construire, associer et fédérer. D'où un signe d'ouverture avec une mission confiée à un membre de l'opposition Schweighouse Autrement sur l'environnement.

Il a terminé sur ces quatre mots: rassembler, unir, respecter, travailler.

Avant de clore la séance, il a annoncé le prochain Conseil Municipal: lundi 14 avril 19h30.

Souhaitons qu'il y ait encore du monde pour y assister!

Vincent FAVRE.

Compte rendu alternatif du Conseil Municipal du 4 avril.

commentaires

Anonyme 2 06/04/2014 22:43

Mr Favre
Merci pour votre leçon de français !! il n'est jamais trop tard pour apprendre....
Dommage que vous n'en donnez pas assez à votre collègue Mr Kennel ! Votre réponse hautaine et vos commentaires outrés montrent bien que vous respectez peu les personnes qui ont des idées différentes des vôtres!!
Vous revendiquez 300 lecteurs(est ce le terme correct?) quotidiens mais ce sont souvent les mêmes qui viennent sur le blog plusieurs fois par jour mais peu importe ,je suis déçu par votre agressivité,gardez votre calme il y a des choses plus importantes dans la vie que vos soucis de nantis !

Vincent FAVRE. 07/04/2014 07:10

Anonyme 2,
Puisque vous semblez apprécier, à juste titre, les petites leçons que je daigne vous accorder gracieusement, il me plaît de vous en donner une autre. Le nombre de lecteurs quotidiens correspond à des visites UNIQUES: si vous vous connectez plusieurs fois par jour, cela ne compte qu'une fois. Je pense que vous serez ravi de l'apprendre.
Dans votre commentaire précédent, franchement, je n'ai vu aucune idée. Je n'ai donc pas répondu sur le terrain des idées. Mais je peux le faire. Si vous en proposez une, même si nous ne la partageons pas, nous la publierons, et nous répondrons. C'est ce que nous avons fait depuis plus de 5 ans.
Pour ma part, je suis d'autant plus calme que le résultat des élections municipales me satisfait. Par ailleurs, j'ai d'autres engagements et centres d'intérêt dans la vie, y compris ailleurs qu'à Schweighouse. Mais je ne me considère pas comme un nanti. Cela relève de ma vie privée et ne vous regarde en aucune manière.

Anonyme 2 06/04/2014 20:51

L'avantage de ce blog est de permettre à tout un chacun de s'exprimer dans l'anonymat ce qui ne signifie pas que l'on peut écrire tout et n'importe quoi ... Un commentaire doit être argumenté et surtout provoquer une discussion alors que la majorité des articles sont des commérages stériles genre sous marin malicieux
Votre blog est contre ou plutôt était contre M.Schmitt ce qui est tout à fait votre droit mais le fait de publier tous les articles hostiles à l'ex maire et de censurer ceux qui, sans défendre M.Schmitt,tentaient de rétablir une certaine vérité démontre que votre blog a vécu car il ne pourra que servir d'outil de propagande à la nouvelle équipe!!!
D'ailleurs vous continuez à critiquer l'ancienne majorité pour avoir boycoté le marché de Pâques quoi de plus normal quand on voit le principal organisateur retourner sa veste et s'opposer à une équipe qui l'a toujours soutenu ;
Cette équipe a été jugée incapable de diriger la ville mais devrait continuer à faire le lampin de service,je la soutiens totalement dans son choix!!
Eh oui le travail c'est pour d'autres maintenant !

julie 07/04/2014 07:08

Je ne peux que réagir à votre message Anonyme 2.
On peux tous avoir son opinion mais si on s'engage à oeuvrer pour sa commune, ou pour une association ou pour une cause légitime, on ne devrait pas considérer qu'on fait un travail de "Larbin" durant les manifestations ...
Pour m'être engagé voilà 4 ans dans une cause, association (vous l’appellerez comme vous voulez), je suis la 1ère à dire avec les personnes qui sont engagé dans notre groupe, que cela n'est pas un poids ou ne devrait pas être un poids.
Si on s'engage pour sa commune alors faisons le entièrement et pas à moitié. Et si on ne supporte pas de devoir s'occuper du bar, de la restauration, des caisses et autres alors ne nous proposons pas. La gestion d'une commune ce n'est pas seulement faire des réunions et prendre des engagements mais c'est aussi animé, faire vivre une commune.
Alors si vous avez si peux de considération, j'espère que vous ne serez pas le 1er à vous plaindre s'il venait un jour ou vous devriez vous aussi faire de telle besogne. Que perso je trouve très digne.

Lapinou 06/04/2014 23:52

Franchement j'ai trouvé que le Marché de Pâques n'a pas souffert de l'absence de certains.Il y avait de bonnes volontés qui ont mis la main à la pâte et je leur dis "chapeau".Vous avez bien organisé cette journée, il y avait du monde et surtout un grand plus pour les enfants qui ont pu être occupés toute l'après midi.Les jeux plaisaient beaucoup aux jeunes

Bénévole de l'OMSALS 06/04/2014 23:11

Anonyme 2,
Vous êtes pathétique! J’ai entre-aperçu, au fil de vos interventions, le vrai visage de celui qui se cachait derrière votre pseudo ; votre commentaire de ce jour ne laisse plus planer aucun doute. Je peux concevoir que la défaite soit amère, je peux concevoir que les soirs de scrutin l’annonce du verdict des urnes soit synonyme de cataclysme pour une personne comme vous, je peux concevoir qu’après 6 années d’engagement vous ayez envie de faire le vide et ne plus avoir envie de donner, je peux concevoir que vos copains présentent leur démission même s’il y a 6 ans vous vous faisiez des gorges chaudes du comportement inadmissible des démissionnaires de la liste Loesch, je peux concevoir que vous ayez du mal à admettre que Schweighouse vous dise « Stop ! Ça suffit ! » Je peux concevoir que vous n’ayez plus envie d’être bénévole à l’Omsals (bénévole est le mauvais terme car vous étiez payé pour accomplir votre mission).
Toutefois laissez moi vous dire, cher anonyme2 que votre démission de l’OMSALS et votre mauvaise foi ne vous grandissent pas, je pense sincèrement, tout comme ciboulette, que vous avez loupé une bonne occasion de sortir par la grande porte en faisant du marché de pâques de ce jour un baroud d’honneur ; vous l’auriez tant mérité. Vous auriez pu une dernière fois faire la fête parmi les vôtres, les remercier de leur fidélité. Vous avez préféré les appeler et leur demander de ne pas se déplacer pour démontrer votre pouvoir de nuisance!
Je pense vraiment qu’il s’agit là d’une erreur, ce n’est pas la première et j’en suis convaincu cela ne sera pas votre dernière !

Ajout 06/04/2014 22:07

Pour tous ceux qui ont œuvré jusqu"à ce jour, je pense que votre commentaire à un peu "dérapé"
"Cette équipe a été jugée incapable de diriger la ville mais devrait continuer à faire le lampin de service,je la soutiens totalement dans son choix!!"

A part vous, et à ce jour, personne n'a osé traiter de "larbin" toutes ces personnes qui ont donné de leur temps dans les animations de la commune.
Est-ce ainsi que vous estimez les personnes qui vous ont aidées jusqu'à aujourd'hui ?

Hopla 06/04/2014 21:45

Cher Anonyme au carré, tout à fait d'accord avec votre point de vue de commentaire argumenté afin de provoquer une discussion. Mais quel est l'apport de vôtre ?
Dire que ce blog était anti SCHMITT ? Comment alors considérez vous le site de l'ex-maire ? La censure a été appliquée par qui ? Sur ce blog, j'ai pu lire des contres et des pour et sur le site de Mr Marcel SCHMITT ? Rétablir la vérité ! je me rappelle des derniers mots de l'allocution de notre ex-maire. Pad glorieux pour un homme qui de sidait au service de la commune, plutôt encore un couche pour désunir les Schweighousiens. C'est la mojorité qui a estimé qu'il fallait laisser d'autres personnes prendre la direction de cette commune, qu'il ne vous en déplaise, cela s'appelle de la démocratie, par contre pour des personnes qui se voulaient être au service et animer la commune, là où il pouvaient encore donner un exemple de leur engagement, on a vu ce qu'ils ont fait, j'en suis chagriné, j'avais un estime pour ce travail effectué et donc aujourd'hui le constat est amère, ce n'était qu'un calcul électoral en fin de compte.
Voilà donc la vrai nature de cet engagement !
Difficile de construire avec une telle mentalité.

La conviction d'un engagement pour un village doit être au dessus des orgueils. Un rendez vous manqué pour démontrer l'engagement de ces personnes

Vincent FAVRE. 06/04/2014 21:34

Anonyme 2,
Vous confondez tellement de choses que votre commentaire en devient incohérent pour ne pas dire incompréhensible.
Par exemple, vous confondez article et commentaire. Il est tout de même désolant de ne pas être capable de faire la différence entre les deux. Je renonce à vous expliquer et vous propose de demander à quelqu'un de plus averti, dans votre entourage peut-être.
Ensuite, c'est logique, vous confondez les auteurs des articles et des commentaires. C'est encore un peu plus gênant. Mais là aussi, j'ai franchement mieux à faire et vous laisse le soin de vous débrouiller par vous même.
Avec tout le respect que je vous dois, je ne pense pas que vous trouverez beaucoup de citoyens qui, comme nous l'avons fait depuis plus de 5 ans, ont assez de courage et de volonté pour assurer et assumer la tenue d'un blog comme le nôtre. Votre opinion sur son contenu relève à la fois de l'ignorance (avez-vous lu les 850 articles?), du mépris pour les centaines de personnes qui nous lisent chaque jour (plus de 300 en moyenne le mois dernier) et de la mauvaise foi.
Vous voulez encore faire croire que nous pratiquons la censure, mais vous plaisantez! Nous n'avons jamais censuré un seul commentaire pour des raisons d'opinion, jamais! Prenez la peine de lire les milliers de commentaires postés depuis le début. Voyez un peu s'ils nous sont tous favorables. Faites plutôt la leçon à Marcel Schmitt qui, lui, a en effet censuré nos message sur son site de propagande à la gloire du chef! Plusieurs lecteurs de notre blog en ont fait l'expérience également. Il aurait été très facile pour nous de ne pas poster certains commentaires. Mais nous ne l'avons jamais fait. Nous avons modéré, c'est-à-dire enlevé les parties jugées injurieuses ou diffamatoires. Et cela quelle que soit la personne visée. Car, voyez-vous, nous sommes responsables du contenu de ce blog et nous seuls en assumons le risque en cas de plainte.
Quant à la fin de votre commentaire, elle est tellement mal écrite qu'elle est incompréhensible. Ou plutôt, le peu que je comprends est tellement révélateur de votre mentalité qu'elle ne m'inspire que le dégoût!
Merci d'employer un autre ton et de ne plus proférer des contre vérités sur notre blog.

Ciboulette 06/04/2014 21:33

Tout d'abord, je tiens à faire remarquer que je ne fais absolument pas partie de l'équipe du blog, ce n'est donc pas elle qui critique l'ancienne majorité mais moi, en mon nom propre, en tant que citoyenne libre de s'exprimer. Et libre à vous de faire la sourde oreille.
Ensuite, je ne sais pas de quel organisateur vous parlez. Vous avez visiblement plus d'informations que moi.
Enfin, si pour vous laisser tomber leurs dernières obligations au service de la communauté est synonyme de "faire le larbin", je ne puis qu'être soulagée qu'effectivement des gens qui considèrent leur charge comme une basse besogne en aient été relevés. C'était une formidable occasion de passer dignement la main, et tout le mérite de cette union leur en serait revenu. Mais non, il a fallu bouder, comportement hélas significatif de leur vision "autre" des choses.

Comme vous dites, maintenant, le travail, c'est pour d'autres.
Heureusement pour les habitants ...

D'Luesbue 06/04/2014 18:14

M.Favre, je suis tenté de vous répondre que mon pseudonyme ne se traduit pas, mais signifie petit garçon malicieux, farceur...

Vincent FAVRE. 06/04/2014 18:18

D'Luesbue,
Merci pour cette traduction.

Ciboulette 06/04/2014 17:37

M. Guezennec,
Effectivement, faire partie de l’opposition n’est pas aussi aisé qu’appartenir à la majorité, cependant nous pouvons aussi tous nous accorder sur le fait que ce sont les démissionnaires d’aujourd’hui qui se moquaient et traitaient de lâches les démissionnaires d’hier. Heureusement, il semble maintenant que Schweighouse ait des élus plus « ouverts », qui respectent les choix de leurs opposants et ne les méprisent pas pour autant.
Du reste, le site que vous mettez en avant propose un point de vue unilatéral, qui ne supporte aucune opposition. La preuve en est que les messages qui ne contiennent aucun encensement à la gloire de notre ancien maire sont tout bonnement censurés. Belle ouverture d’esprit, qui ne me pousse qu’à la méfiance et au traitement systématique de l’information déformée que marcelschmitt.fr me propose. Mais vient le temps de la clôture de ce site de campagne, et je ne doute pas qu’un nouveau, sur l’exemple de la tant décriée équipe du blog, ne voie paradoxalement le jour et critique la nouvelle équipe. J’espère simplement que le même principe démocratique y sera appliqué, que tous les points de vue pourront être exposés, et que nous ne serons pas dans la déconstruction sans contre-proposition systématique. Au vu de votre fraîche implication, je ne doute cependant pas que vous fassiez partie d’un tel projet, voire même que vous en soyez le chef de file.
A dans six ans, n’est-ce pas ?


Sur un tout autre sujet, j’ai pu assister à un triste spectacle en cette matinée du Seigneur : le plus complet désintérêt des anciens de l’OMSALS pour le marché de Pâques. Là encore, beau témoignage d’implication et doigt d’honneur à la confiance placée en eux par leurs électeurs : rendus aigris par la défaite, ils ont tout plaqué et ont gâché une journée de partage, sans doute dans l’espoir de jeter la pierre aux nouveaux, tout juste intégrés 24h plus tôt. Et ce sont les habitants qui paient le prix de cette action puérile. Pour une opposition qui se dit constructive, je trouve cela très bas, et très triste.

D'Luesbue 06/04/2014 08:48

Les "jeunes de Schweighouse" sont sans doute encore au berceau avec leur tétine car ils ne savent pas lire ni écouter.Car évoquer le (ex)maire indépendant fait rigoler tout le monde.Tout au long de sa campagne il a rappelé son engagement militant depuis 35 ans dans les rangs autonomistes avec quelques copains plus proches de l'extrème droite, ce qu'il a omis de préciser ,que de l'écolo de pacotille qu'il est devenu en fin de carrière,sur le tard.Il est temps de se calmer un peu.Afficher une couleur politique aujourd'hui est presque devenu une honte,c'est vraiment un comble dans une démocratie.Reprenez vous! J'espère que vous serez là pour voter aux élections européennes fin mai plutot que de raconter des bêtises.

Vincent FAVRE. 06/04/2014 16:57

D'Luesbue,
D'abord une question du non dialectophone que je suis: que signifie votre pseudonyme?
Ensuite, je voulais vous dire que je partage votre point de vue. Il ne faut pas avoir peur de sa sensibilité politique. Il faut simplement qu'elle soit cohérente et assumée.

de storich von uhlwiller 05/04/2014 16:44

M.Guezennec, durant la semaine passée vous étiez tous les jours à la mairie dans le bureau de Marcel, ex-maire. Ni candidat, ni élu,ni employé municipal, quel rôle jouez-vous donc dans l'ombre à Schweighouse? Celui de conseiller personnel de M.Schmitt ou futur mentor de l'opposition?Partagez-vous les insultes du site que vous conseillez ,ou en êtes-vous peut-être l'administrateur? Mesurez-vous le risque juridique de ce site?Avez-vous une connaissance assez fine de la gestion de la commune pour vous permettre de donner un tel soutien aux sortants?Attention, vous risquez de tomber de haut.

Christophe Guezennec 05/04/2014 14:12

Salut Vincent,

Merci pour ton article. Vu la ligne éditoriale de ce blog durant ces 6 dernières années je trouve particulièrement ironique ton commentaire sur la dernière phrase du discours de Marcel Schmitt. Je ne qualifierais pas tes articles de rassembleurs et d’encourageants ;-), mais tu n’es pas maire bien entendu. J’invite ceux qui voudront avoir le texte complet de son discours à suivre ce lien : http://www.marcelschmitt.fr/index.php/temoignages. Je pense qu’il est utile de rappeler que tous les sièges de l’opposition seront pourvus, donc que Schweighouse autrement représentera pleinement les électeurs qui leur ont fait confiance. Tout le monde s’accordera sur le fait que faire partie de l’opposition n’est pas le même travail que faire partie de la majorité et que donc les compétences requises et les motivations sont différentes. C’est pourquoi les 6 représentants choisis ne sont pas les 6 premiers de la liste, ce qui explique les démissions. Dans le cas où tu souhaiterais continuer à écrire des articles je t’invite à prendre exemple sur Alain Bock, le chef de file de l’opposition et à être plus constructif.

Cordialement,

Christophe Guezennec

Vincent FAVRE. 06/04/2014 09:24

Christophe,
Désormais, ton choix est fait, assumé et déclaré. Tant mieux, cela a le mérite d'être plus clair. Bien sûr, rien n'est figé et cela peut évoluer.
Sur le fait d'écrire sans pseudonyme, je ne peux que te rejoindre. J'aurai à nouveau l'occasion de remercier les citoyens qui ont eu le courage, comme toi, de le faire. J'y vois un signe, certes modeste, mais encourageant pour la suite.

Christophe Guezennec 06/04/2014 08:52

Juste quelques précisions sur mon engagement. J’ai pris le temps de voir et d’écouter tous les candidats avant de faire mon choix et je suis resté neutre jusqu’au vendredi avant le premier tour, date à laquelle j’ai décidé de soutenir Marcel Schmitt et de prendre parti pour Schweighouse Autrement. Je n’ai jamais caché cet engagement, j’ai même distribué des tracts à deux reprises entre les deux tours. J’écris et je commente d’ailleurs, comme toi toujours sous mon vrai nom.

Vincent FAVRE. 05/04/2014 14:43

Christophe,
Comme tu l'as très justement dit, je ne suis pas Maire. Cela fait toute la différence. Chacun son rôle. Ne mélangeons pas tout. Pas de confusion. En démocratie, il y a le pouvoir, mais aussi les indispensables contre-pouvoirs. L'équipe du blog, à sa manière, a joué ce rôle.
La phrase de Marcel Schmitt est déplacée car il s'agissait ici de souhaiter bonne chance au nouveau Maire. Quand on a le sens de l'intérêt général, du bien commun, on fait la part des choses. Marcel Schmitt ne l'a pas fait. Pourtant, cinq jours après la défaite, c'était à mon sens son devoir de le faire.
C'est très bien que tu t'intéresses de près à la vie politique schweighousienne, je m'en réjouis. Nous t'avons même ouvert nos colonnes, chose que Marcel Schmitt nous aura refusée jusqu'au bout. Qu'en penses-tu?
Je ne peux te laisser dire que le travail du blog n'a pas été encourageant. IQue penses-tu d'organiser des Conseils Populaires ouverts à tous et où chacun peut s'exprimer, y compris des partisans de Marcel Schmitt? Que penses-tu des propositions que nous avons faites et dont certaines ont été reprises par l'équipe en place? J'en passe car nous aurons l'occasion d'expliquer tout cela dans l'article de mercredi. Pendant ces cinq années, je ne t'ai pas vu ou entendu, peut-être n'habitais-tu pas encore à Schweighouse. Pas de problème, mais alors renseigne-toi bien avant d'avancer des choses. Croise un peu les sources.Nous aussi avons fourni du travail, plus que beaucoup de conseillers municipaux réunis je peux te le dire, alors respecte-le s'il te plaît, même si le point de vue défendu n'est pas le tien. Nous sommes fiers de ce que nous avons fait en tant que citoyens, sans pleurnicher ni quémander. Je t'encourage à en faire autant!
Concernant Alain Bock, je t'invite à te renseigner au-delà des cercles partisans de Schweighouse Autrement afin de cerner un peu mieux l'opposition qu'il pratiquée, de 2001 à 2008. Pour l'instant, ce sont des mots. Nous verrons si les actes suivent. Par ailleurs, je te prie de me laisser choisir mes exemples. Ce n'est certainement pas le chef de file de l'opposition schweighousienne qui risque de m'inspirer en politique!
Enfin, je souhaitais te préciser une chose. L'équipe du blog accepte la contradiction, le débat d'idées, les échanges politiques. Tu t'en es rendu compte. En revanche, pour ma part, j'ai le plus grand mépris à l'égard du manque de sincérité. Vouloir se faire passer pour un observateur neutre alors que l'on est déjà partisan d'une liste n'est pas honnête. C'est manifestement ce que tu as fait. Disons que c'est une erreur de débutant que je te pardonne volontiers et que tu auras à cœur de rattraper, j'en suis sûr!
Qu'on me comprenne bien: le problème à mes yeux n'est pas d'être partisan de tel ou tel, mais bien de vouloir le cacher pour je ne sais quelle opération de manipulation. En l'occurrence, une opération qui s'est avérée inutile. Aujourd'hui, cela me fait sourire...
Sans rancune et salutations citoyennes!
Vincent FAVRE.

Vincent FAVRE. 05/04/2014 12:43

Le commentaire posté par vieux de Schweig le 5.04 à 8:30 a été modéré, selon la politique de modération du blog Schweighouse Sans Son Maire:
Vous parlez sans des moyens déployés de ce Monsieur, personnels communals mobilisés (...) qui retournent leurs vestes aujourd'hui, (...)..Indépendant au service de...ses intérêts personnels et de ses copains qui aujourd'hui ils désertent lachement le Conseil Municipal...Ils n'on jamais été dignes de représenter la république la cour des comptes le dirait lors de son prochain passage. Triste demandez au personnel communal s'il est triste...

http 05/04/2014 12:27

5 avril 2014 à 8h30, Marcel Schmitt s'obstine à publier sur son site, plus que douteux. Parti trop tôt hier soir lors de l'élection du maire, il n'a sans doute pas compris qu'il n'était plus maire.Toujours aussi pathétique. Ragot

Jeunes de Schweig 05/04/2014 09:40

Nous sommes très tristes qu' un des seuls maires indépendant de la main-mise des autocrates de l'UMP et de l'UDI disparaisse . Il a réalisé un excellent score malgré la différence énorme de moyens déployés face à lui depuis deux ans....

Recherchez Sur Le Blog