21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 23:56

Certes la liste du maire sortant est au complet, mais dire qu'elle a un programme c'est peut-être aller un peu loin et je vais vous le démontrer.

 

 

1.Un programme 2014-2020 plombé par le bilan 2008-2014.

 

-On commence fort avec la première proposition : « Le PLUi (Plan Local d'Urbanisme Intercommunal) à Schweighouse sera élaboré en concertation avec les habitants ». A cause de son bilan, jamais la liste Schweighouse Autrement ne pourra finir le PLUi avec les habitants. Le collectif Défense du Bon Vivre à Schweighouse en est la preuve. La liste du maire sortant a un projet pour Krautgarten et Haslen et si elle gagne, elle le fera sans demander l'avis à la population.

 

 

-Puis, les principaux projets proposés par la liste Schweighouse Autrement, ne sont pas vraiment "autrement". Le programme est surtout composé de propositions de 2008, comme l'aménagement de la place du Maire Wendling, ou encore des projets non aboutis : coeur de ville, la rue Wodli, le périscolaire, les travaux à l'école primaire etc … . Après, il n'est pas possible de tout faire en six ans comme dirait Marcel Schmitt et surtout il fallait absolument acheter pour 4,7 millions d'euros d'acquisitions immobilières.

 

- Justement, il est clairement indiqué que la liste menée par Marcel Schmitt va poursuivre sa politique d'acquisition. Tous les autres projets ne se feront pas parce qu’il faut acheter des maisons et des terrains. La liste tente de se justifier sur ce sujet. Pour elle, les acquisitions doivent revenir dans le privé aux conditions de la municipalité. Mais c'est inutile, car regardez le nombre d'agents immobiliers qui construisent des immeubles partout. Encore récemment rue de la Carrière ou route de Strasbourg. Le meilleur: si la politique d'acquisitions rapporté de l'argent en 2014 (ce qui reste à prouver), mais en 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 elle a coûté 4,7 millions !

 

 

2.Un programme dont la structure suit les trois M attribués par le blog à Schweighouse Autrement : Mensonge, Mépris et Manipulation

 

Mensonge sur les questions financières !

La liste Schmitt veut nous faire croire qu'elle souhaite une maitrise des finances. Il est probable que la liste Schweighouse Autrement une nouvelle fois va faire des dépenses somptuaires, comme la tour potagère à 70 000 euros au moins (tout compris).

La liste Schmitt nous promet de mutualiser les moyens avec la Com-com. Pourtant elle a refusé de fusionner les services municipaux avec ceux de la Com-com, vraie source de mutualisation et d'économie.

La liste Schmitt ne veut pas augmenter les impôts, comme en 2008 et cependant en 2011 ils ont augmenté. Ils le referont sûrement.

 

Mépris sur la concertation avec les habitants !

Et nous savons de quoi nous parlons sur le blog. La municipalité Schmitt a refusé l'ensemble de nos propositions de concertation, dont la dernière avec un débat entre les listes avant le premier tour.

 

Manipulation dans le domaines de la culture et des associations !

La municipalité Schmitt n'a et ne soutiendra jamais l'ensemble des associations sans distinctions. Expressions Communes, l'EMM et le FCS ont été malmenés pendant ce mandat avec la disparition dans notre commune des deux premières, parce que pour la municipalité Schmitt elles sont dans l'autre camp.

Ensuite? une des plus grandes énormités est que Schweighouse est reconnue pour sa programmation jeune public, selon eux ! Pourquoi alors les écoles de notre ville se plaignent du manque de spectacle jeune public ? Sans oublier que la culture n'est pas une priorité pour la municipalité Schmitt et la liste Schweighouse Autrement. Ils souhaitent même réfléchir à la destruction du batiment de l'ancien cinéma. Pourquoi ne pas le relancer ? Après la salle Kauefling, ne pouvons-nous pas imaginer le cinéma Schmitt?

 

 

3.Un programme inspiré des programmes des listes concurrentes

 

Pour finir, je vous laisse regarder avec attention la manière dont la liste Schweighouse Autrement a piqué des idées aux deux autres listes.

 

Par exemple, la liste Schmitt souhaite refaire la route de la Rochette et notamment les trottoirs, comme la liste Specht.

Une nouvelle fois la liste Schweighouse Autrement désire revoir le plan de circulation, comme la liste Lambert.

Et encore: la liste Schweighouse Autrement a piqué l'idée de classe bilingue aux collège à la liste Servir et Unir Schweighouse et la réflexion du terrain de foot et de la piste d'athlétisme à la liste Schweighouse en Mouvement.

 

 

Allez, j'entends déjà les partisans de notre maire dire que  je ne fais que des critiques négatives. C'est faux, il y a une bonne mesure : la possibilité de faire des mariages le samedi après-midi. Révolutionnaire et visionnaire pour Schweighouse.

 

 

 

Kévin Kennel

 

La liste Schweighouse Autrement au complet et avec un programme.

commentaires

Kévin Kennel 22/03/2014 22:39

Merci M. Kaspar pour vos deux très long commentaires sur les deux réunions publiques et de votre appréciation. Puis bravo pour avoir poser des questions lors de ses réunions. Vous verrez c'est dure de se lancer et après c'est presque facile.

S. Kaspar 22/03/2014 13:43

Vendredi soir j’ai assisté à la réunion d’information publique de la liste « Schweighouse Autrement » menée par M. le Maire M. Schmitt
Lors de notre entrée dans la salle, accompagnée de mon épouse, nous avons été accueillis par pratiquement l’ensemble des candidats. L’accueil était très amical par certaines personnes, y compris le maire, mais véritablement froid, avec un regard dur, par d’autres.
Que penser de la présentation du groupe, de la présentation de leurs propositions et du débat ?
Présentation du groupe, j’ai relevé qu’hormis un homme et trois femmes, les autres personnes non jamais parlé du mot « équipe ». La majorité s’est essentiellement identifié à « l’Homme », Marcel Schmitt. En passant, nous avons eu une attaque de personne sur une histoire datant de 2008 et sur le qualificatif, en parlant de M. le maire, de « SA » commune. Ce qui en dit long sur la manière de penser de certaines personnes !!!
La présentation de leur programme a été intéressante avec diapositives visibles du fond de la salle et explications apportées par plusieurs membres de leur équipe. Seul petit bémol par moment, la sonorisation ; mais après correction tout est rentré dans l’ordre.
Nous arrivons enfin à la partie Questions/Réponses.
D’entrée de jeu, M. le Maire nous explique qu’il faut être concis dans la formulation. Soit, mais on ne doit jamais oublier ceux qui ont du mal à s’exprimer en public. Et c’est le cas pour moi ; d’où un support papier qui me semble utile.
Après avoir répondu à une autre personne, la parole m’a été donnée. J’ai pu aborder mes questions au milieu de l’allée centrale face à M. le Maire. Ne voulant pas reprendre mon questionnaire resté sans suite en 2008, je me suis contenté d’aborder deux volets de leur programme ; la démocratie participative et la vie associative. Quand je dis aborder, pour moi, ce fut tenter d’aborder les questions. A ma première question, j’avais voulu comprendre le sens que l’on donne à « démocratie participative ». Visiblement ou volontairement cela n’a pas été bien perçu ainsi. Et si j’ai bien compris et avec du recul, ce n’est pas important pour eux. Soit. Par contre, il est vrai et non contestable, que M. Alain Bock, lors de son exposé du programme, m’avait en partie rassuré sur le fait que pour les aménagements, les riverains sont consultés. Mais cela n’est qu’une partie du volet « démocratie participative ». Et quand on parle de « démocratie participative », cela concerne toutes les couches de la population ; notamment les jeunes. Comme l’équipe n’avait aucune volonté de créer un Conseil Municipal des Jeunes, je ne voulais pas soulever ce point, malgré les propos de M. le Maire. Par contre, je souhaitais connaître leur éventuelle volonté de faire participer les jeunes au niveau de l’éveil à la « sensibilité de la solidarité et du respect d’autrui ». Pour info, un article dans ce sens dans les DN de ce matin. Et malgré le ricanement de certains assis à l’avant, j’aurais souhaité une réelle écoute à ce niveau. Et cela n’avait en rien un lien avec l’association dont je suis membre. L’intervention de M. Alain Bock, pour le volet associatif, était de dire que le monde associatif est un des éléments permettant aux jeunes d’apprendre dans le domaine sportif, le respect et la solidarité. Oui, mais il y a d’autres aspects. D’autant plus que j’ai noté qu’ils ont une colistière engagée dans certaines associations qui auraient permis de construire en ce sens.
M. le Maire m’a d’ailleurs fait comprendre dans une certaine fébrilité qui devenait perceptible que ma réflexion intellectuelle concernait une certaine élite et ne l’intéresse pas. J’en ai pris acte et j’ai pris la décision de ne plus poser mes deux autres questions concernant la vie associative. Cette décision a été prise en mon âme et conscience afin d’éviter de pourrir la soirée et laisser la parole à d’autres personnes.
Pour information, je n’ai jamais eu de formation assez poussée et les diplômes nécessaires pour me sentir comme un intellectuel ; mais oui j’aime l’aspect humain des choses. Je ne suis hélas qu’un ancien mécanicien d’avion et ancien conducteur de train !!!
Après mon intervention, nous avons eu droit à d’autres questions de l’assistance dont l’une que je qualifierais de maladroite. Puis nous avons quitté la réunion.
Vous dire que j’ai été déçu ; certainement. Frustré oui, car je constate une fois de plus que M. le Maire, à l’inverse de l’équipe « Schweighouse en Mouvement », n’a pas voulu parler sur des idées qui peuvent être contradictoires. Une fois de plus comme en 2008, il s’est dérobé et je pense qu’il ne veut pas comprendre le sens du mot « échange ».
J’aurais également aimé savoir s’il partage la notion de la philosophe Anna ARENDT qui, en parlant du véritable et noble pouvoir, disait : « Le pouvoir naît quand les hommes travaillent ensemble. » En conclusion, le petit intellectuel qu’il croit que je suis ne croit pas que M. le Maire partage avec moi cette valeur qu’aujourd’hui nous devons (élus et citoyens) tous « ensemble … porter un nouveau regard sur ce qui nous réunit : l'espace public, le bien commun, l'intérêt général ».

électeur avisé 22/03/2014 13:26

La campagne officielle est close ce soir à minuit,sauf pour la distribution de tracts et la diffusion de messages électroniques de soutien..Pourtant,au mépris de toute réglementation,le site de M.Schmitt continue à être alimenté.Attention aux recours!Quand on vous dit qu'il ne respecte rien ni personne.Une preuve de plus.Allez vérifier sur le site du Ministère de l'Intérieur, que notre autonomiste en chef ne doit pas reconnaitre"il est interdit à partir de samedi 22 mars ,zéro heure,pour le 1er tour des municipales de diffuser ou faire diffuser par tout moyen de communication au public,par voie électronique,tout message ayant le caractère à propagande électorale.Article L-49 2ème alinéa du Code électoral.

Vincent FAVRE 22/03/2014 14:28

Electeur avisé,
Merci pour l'information. Nous avons fait le nécessaire pour garder une preuve de ce manquement à l'une règles de la campagne électorale officielle qui concerne les listes.

KEL 22/03/2014 05:24

Je tiens à préciser,au sujet des mariages le samedi après-midi, qu'ils étaient possible avant la mandature de M.Schmitt et abandonnés peu après son élection.
Un détail que M. Encore le Maire a omis de préciser.

Recherchez Sur Le Blog