17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 09:02

Dimanche. Il est environ 10 heures du matin. Je me promène du côté de la salle Kaeufling. Tout d'un coup, un rire sonore retentit. Je me retourne et aperçois trois hommes, assis. Ils profitent du pôle tennistique flambant neuf. Ils viennent manifestement de jouer une partie et maintenant se reposent au bord du court couvert.

L'un deux a des faux airs de Thomas Muster, un ancien joueur de tennis professionnel. Et si c'était lui, là, à Schweighouse? En tout cas, c'est lui, l'homme qui rit. Il grimace tellement il rit.

- Qu'est-ce qu'il est fort quand même! Ah, ah, ah! Mais qu'il est fort, l'homme qui valait trois millions! Il les a bien eus!

Et il repart dans un grand rire.

- C'est vrai qu'il est trop fort. C'est le meilleur! Il s'en paye une sacrée tranche!

Cette fois, c'est l'homme au centre qui s'exprime. Il ressemble à Mansour Barami, ex-pro du tennis également, spécialiste de double sauf erreur. Serait-ce lui, ici, à Schweighouse?

- Moi, je me demande quand même comment il a fait ça...l'homme qui valait trois millions! Comment il a ait? Je me le demande!

C'est le troisième homme qui parle, plus jeune, de trois quarts dos. Il ressemble à quelqu'un, mais je ne sais pas qui...

Je les prends en photo pour immortaliser l'instant (voir ci-dessous). Ils se lèvent et retournent sur le court.

Mais qui sont vraiment ces trois hommes? Et l'homme qui valait trois millions? Et quelle est cette tranche qu'il s'est payée?

Et vous, chers citoyens et lecteurs, saurez-vous percer tous ces mystères?

Les réponses seront données dans la semaine. Mais en attendant, j'attends vos propositions, pour voir si vous suivez bien l'actualité communale.

Vincent FAVRE.

L'homme qui valait trois millions s'en paye une tranche!

commentaires

L'arbitre de chaise 18/03/2014 20:44

Droit à l'image , j'espère que la commune a pris les mesures necessaires avec les managers de ces brillants champions pour utiliser ces photos. Une copie de cet agrandissement va leur être envoyée pour vérifier si la règle a été respectée

Vincent FAVRE 19/03/2014 17:59

Oui, entre temps j'ai trouvé le tract de Schweighouse en Mouvement dans ma boîte aux lettres. Et j'ai écrit l'article.
Concernant la fausse accusation, c'est en effet énorme. Il devra s'expliquer et présenter des excuses publiques demain afin de rectifier cette bévue! D'ailleurs une "conseillère municipale" a également réagi là-dessus dans un commentaire.

Vincent FAVRE 19/03/2014 17:53

Le commentaire posté par un piétion dans la ville le 19.03 à 17:48 a été modéré, selon la politique de modération des commentaires du blog Schweighouse Sans Son Maire.

Prenez le dernier tract de M Lambert, vous y retrouverez les chiffres. Au passage vous pourrez d'ailleurs remarquer aussi que M Lambert perd son sang froid au sujet du prêt Helvétix. Il ne connait pas l'histoire encore moins la composition du CM quand ce prêt a été approuvé par le CM. En quoi M Lambert peut-il accuser les conseillers municipaux sortants d'être impliqués dans cette décision? D'après vous combien reste-t-il de CM de cette époque, présents sur la liste de Servir et Unir Scheighouse?
La campagne pour le premier tour entre dans sa dernière phase, M lambert affute son discours pour jeudi soir. Son souffleur ne doit être autre que son cher ami Jean à moins que se ne soit (...)
Je me réjouis à l'idée d'écouter M Lambert jeudi soir.


Et reprenez celui de marcel pour l'allusio à sport-étude...

Un autre 19/03/2014 13:30

Elections,quand tu nous tiens....il a aussi surenchéri sur l'endettement en y incluant le pret de la fin 2014. Pour se faire remarquer ou sur l' inspiration de son mentor JG?

Vincent FAVRE 19/03/2014 09:33

Un piéton dans la ville,

Comment arrivez-vous à 3.5 millions d'euros (et non plus 3)?

En quoi M. Lambert vient-il de surenchérir?

Merci pour vos réponses.

Un piéton dans la ville 19/03/2014 08:38

Dans les 3.500.000€ la commune a très certainement prévu cette rémuneration. Ils sont tellement prévenants! (au passage vous aurez remarqué que M Lambert vient de surrenchérir)
A moins que que ce ne soient ces joueurs là qui aient réclamé une super infrastructure pour mettre en place, à Schweighouse dès 2015, une filère sport-étude qui aura pour vocation de former les futurs champions de l'ATP tour.
Il est vrai, qu'Autrement, on ne comprend pas.

Recherchez Sur Le Blog